JEFF CHANDLER

Vue 12248 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
15-12-1918, à Brooklyn, New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
17-06-1961, à Culver City, Los Angeles, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'une septicémie foudroyante à l"âge de 42 ans.

Nom de naissance:
Ira Grossel. - Surnom : Big Gray (grand gris)

État civil:
Marié le 13 octobre 1946 avec : MARJORIE HOSHELLE - divorcé en 1954.
Ils eurent 2 filles, Jamie (1947) et Dana (1948).

Liaison avec la nageuse et actrice : Esther Williams.

Taille:
(191 cm)

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à JEFF CHANDLER

 

 

Ajout de la vidéo le 01 janvier 2010 par Philippe de CinéMémorial

Jeff Chandler est né Ira Grossel le 15 décembre 1918 à Brooklyn dans l’Etat de New York. Fils de parents juif , Philip et Anna Herman Grossel des commerçants de soieries, ils se sont séparés quand Jeff était encore qu’un enfant. Après ses études secondaires au lycée Erasmus Hall à Brooklyn, il trouve un emploi de caissier dans un restaurant, puis comme maquettiste pour un catalogue de vente par correspondance. Ayant économiser suffisamment d'argent il suit pendant deux ans les cours de la prestigieuse Feagin School Dramatic Art à New York avec son amie d’enfance Susan Hayward.

Il obtient un emploi dans une société par actions à Long Island en tant qu'acteur et régisseur puis il est engagé pendant deux ans dans des sociétés anonymes. Par la suite, il monte avec des amis comédiens une compagnie de théâtre itinérante … Mais cette aventure prendra fin avec l’entrée en guerre des Etats-Unis. Dès lors Jeff Chandler s’enrôle pour quatre ans dans l’armée, dès l’attaque de Pearl Harbour. Démobilisé avec le grade de lieutenant, il décide de s'installer à Hollywood. C’est d’abord à la radio qu’il gagnera ses premiers lauriers, en participant à l'émission de Dick Powell «Rogue's Gallery», puis dans les populaires séries comme «Michael Shane détective » et «Our Miss Brook » deux shows très appréciés qui lui ouvrent les portes d’Hollywood. Les studios Universal l’engage sous le nom de Jeff Chandler.

Ce grand gaillard d'1m91, le regard franc et perçant, les sourcils touffus et les cheveux prématurément grisonnants, devient très vite le baroudeur idéal aux films d’aventures, de guerre et de westerns. Une première apparition au grand écran dans «L’heure du crime» (1947) de Robert Rossen aux cotés de Dick Powell et Evelyn Keye. Puis il tourne quelques petits rôles à l’exception de «Le déporté» (1950) Robert Siodmak où il campe un gangster américain expulsé dans son pays natal l’Italie, il tombe amoureux d’une comtesse Marta Toren et renouvelle ses activités criminelles, la même année un cavalier de l'Union aigri dans «Les rebelles de Fort Thorn» (1950) avec Joseph Cotten et Linda Darnell. Sa renommée grandissante l’amène à être engager dans le très beau et très profond western de Delmer Daves «La flèche brisée» (1950), le film va connaître un immense succès commercial , et Jeff Chandler gagne ses galons de star pour son rôle du chef Apache Cochise où il partage la vedette avec James Stewart. Une scène très forte du film, (qui lui donne son titre), montre le chef indien briser une flèche, pour marquer la paix entre Blancs et Apache, la dignité et la force dont Jeff témoigne dans ce film lui a valu une nomination à l’Oscar du meilleur rôle secondaire, un sésame qui lui permet de décrocher régulièrement des têtes d’affiche et d’être très populaire auprès de la gente féminine pour ses yeux vert émeraudes.

Son teint assez typé lui permet d'apparaître dans une variété de rôles citons ; «Les frères Barberousse» (1951), il campe le chef arabe bédouin Tamerlane qui tombe dans les bras de Maureen O'Hara, la princesse Tanya ; un chef polynésien à Hawaï dans «L’oiseau de paradis» (1951) de Delmer Daves avec Louis Jourdan et Debra Paget dans le rôle titre ; un plongeur en haute mer dans «Le port des pirates» (1951) de Edward Ludwig avec Evelyn Keyes ; il reprend son rôle de Cochise qui s’unit avec Geronimo (Jay Silverheels) dans « Au mépris des lois» (1952) de George Sherman ; un jeune capitaine de la Marine américaine dans «Les boucaniers de la Jamaïque» ( 1952) de Frederick De Cordova où il reçoit l'ordre de se faire passer pour un corsaire afin de capturer les pirates des Caraïbes ; un montagnard vendeur de fourrures qui tombe amoureux de Rhonda Fleming dans «Yankee Pasha» (1953),de Joseph Pevney .

A partir de 1954, parallèlement à son activité cinématographique Jeff Chandler se lance dans la chanson avec l'orchestre de Victor Young et sort quelques albums pour Liberty Record.

Retour au cinéma avec «Le signe du païen» (1954) de Douglas Sirk il campe le centurion romain Marcian l'ennemi juré de Attila le chef des Huns incarné par Jack Palance avec Ludmila Tcherina et Rita Gam la fille d’Attila. Puis il incarne une dernière fois l’indien Cochise dans «Taza, fils de Cochise» (1954) de Douglas Sirk avec Rock Hudson dans le rôle titre. Il montre davantage d' émotion dans le mélodrame «La muraille d’or» (1955) de Joseph Pevney, il incarne un ingénieur minier à moitié indien à la recherche de l’or qui épouse une femme blanche Jane Russell , (dans ce film Joseph Pevney traite également la sensibilité raciale entre blancs et indiens)

Pour terminer ce bref aperçu citons encore quelques personnage intéressants comme l’avocat James Gordon Blane qui s'est fait piègé dans «La robe déchirée» (1956 ) de Jack Arnold avec Jeanne Crain,; le capitaine de la marine Hawks dans le film de guerre «Brisants humains» (1956) de Joseph Pevney avec Julie Adams ; le shérif Ben Sadler déterminé face aux agissement douteux d'un gros propriétaire (Orson Welles) qui fait vivre pratiquement toute la ville dans «Le salaire du diable» ( 1957 ) de Jack Arnold ; dans le thriller «Tout près de Satan» (1958) de Robert Aldrich, il retrouve Jack Palance tout deux sont démineur et tout deux sont amoureux de la belle Martine Carol ce qui va générer un rivalité dangereuse.

La vie de Chandler a basculée tragiquement un jour de mai 1961, Après une blessure au dos à la colonne vertébrale rapporté pendant le tournage du film de guerre qu’il produit « Les maraudeurs attaquent» (1961) de Samuel Fuller, Jeff Chandler a subi une intervention chirurgicale au cours de laquelle il contracte une infection, malgré les transfusion sanguines répétées et une seconde intervention désespérée. Il décède subitement d’une septicémie foudroyante, le 17 juin 1961 il avait 42 ans L'histoire tragique de Jeff Chandler a été considéré comme un cas de faute professionnelle médicale ce qui a entraîné des dommages intérêts en faveur de ses filles Jamie et Dana issues de son unique épouse la comédienne Marjorie Hoshelle épousée en 1946.

Source : Gary Richardson - Fait le 06 septembre 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

48 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1961 - MARAUDEURS ATTAQUENT .LES

 

1961 - LAURIERS SONT COUPÉS .LES

 

1960 - RANÇON DE LA PEUR .LA

 

1960 - HISTOIRE DE DAVID .UNE

 

1959 - VIOLENCE AU KANSAS

 

1959 - TOUT PRÈS DE SATAN

 

1959 - CARAVANE VERS LE SOLEIL

 

1958 - ORAGE AU PARADIS

 

1958 - LÂCHES MEURENT AUSSI .LES

 

1957 - MADAME ET SON PILOTE

 

1957 - SEUL AMOUR .UN

 

1957 - SALAIRE DU DIABLE .LE

 

1956 - PAYS DE LA HAINE .LE

 

1956 - ROBE DÉCHIRÉE .LA

 

1956 - PILIERS DU CIEL .LES

 

1956 - PÈRE IMPROVISÉ .UN

 

1956 - BRISANTS HUMAINS

 

1955 - POLICE ÉTAIT AU RENDEZ VOUS .LA

 

1955 - MURAILLE D'OR .LA

 

1955 - MAISON SUR LA PLAGE .LA

 

1955 - FORBANS .LES

 

1954 - TAZA, FILS DE COCHISE

 

1954 - SIGNE DU PAÏEN .LE

 

1954 - YANKEE PACHA

 

1953 - À L'EST DE SUMATRA

 

1953 - À L'ASSAUT DE FORT CLARK

 

1952 - AVENTURE EST À L'OUEST .L'

 

1952 - SANS TON AMOUR

 

1952 - FILS D'ALI-BABA .LE

 

1952 - CONDUCTEURS DU DIABLE .LES

 

1952 - BOUCANIERS DE LA JAMAÏQUE .LES

 

1952 - AU MÉPRIS DES LOIS

 

1951 - PIRATES DE MACAO .LES

 

1951 - QUAND TU ME SOURIS

 

1951 - POINGS D'ACIER

 

1950 - OISEAU DE PARADIS .L'

 

1951 - FRÈRES BARBEROUSSE .LES

 

1950 - REBELLES DE FORT THORN .LES

 

1950 - JOYEUX CORSAIRE .LE

 

1950 - FLÈCHE BRISÉE .LA

 

1950 - DÉPORTÉ .LE

 

1950 - DEUX NIGAUDS LÉGIONNAIRES

 

1949 - MONSIEUR BELVEDERE AU COLLÈGE

 

1949 - ABANDONED

 

1949 - BATAILLE DES SABLES .LA

 

1947 - ROSES ARE RED

 

1947 - INVISIBLE WALL .THE

 

1947 - HEURE DU CRIME .L'

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)