EDMOND ARDISSON

Vue 10299 fois

Profession:
Acteur et homme de théâtre français.

Date et lieu de naissance:
23-10-1904, à Marseille, Bouches-du-Rhône, France.

Date et lieu du décès:
30-11-1983, à l'Hospice de Jouarre, Seine-et-Marne, France.
Inhumé au cimetière de Pierrelatte dans le Drôme.

Cause du décès:
D'une longue maladie. Il était âgé de 79 ans.

Nom de naissance:
Jules André Edouard Ardissons.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à EDMOND ARDISSON

Ajout de la vidéo le 06 août 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Ce jovial acteur au sourire pétillant apparaît dans presque tous les films méridionaux de l’age d’or du cinéma français Edmond Ardisson, de son vrai nom Jules André Edmond Ardissons, est né le 23 octobre 1904 à Marseille dans les Bouches-du-Rhône en France. Après sa scolarité qui n’était pas son fort, à 14 ans il trouve un emploi comme apprenti coiffeur. Après avoir obtenu un Premier prix de coiffure pour dames, ce méridional n’a pas très envie de continuer ce métier, il est plutôt intéresser par le théâtre. Ayant participé de temps a autre à des spectacles locaux où il a eu l’occasion de fréquenté entre autres Raimu, Rellys, Fernandel, il délaisse les peignes et les rouleaux et abandonne sa Provence natale pour se rendre à Paris tenter sa chance dans le milieu du cinéma.

Devenu un parisien à l’accent du Sud, il est chaleureusement accueilli par Jean Renoir qui lui confie le rôle du camarade marseillais Gamate qui part rejoindre la Bastille, dans sa fresque historique sur la Révolution française « La Marseillaise » (1937), avec Jean Renoir en Louis XVI et Lise Delamare celui de Marie-Antoinette. Après ce rôle qui conforte sa décision de devenir un acteur, Léo Joannon, l’engage pour tenir le rôle du matelot Jaubert dans «Alerte en Méditerranée» une histoire qui démontre le courage et la fraternité des marins avec Pierre Fresnay le commandant du torpilleur .

Il enchaîne ensuite toute une galerie de rôles de soutient ceux du petit peuple : il est Biscoule qui donne la réplique aux deux amoureux Blanchette Brunoy et Bernard Lancret dans «Quartier Latin» (1939) de Pierre Colombier ; Justin le chauffeur dans «L'héritier des Mondésir» (1940) d'Albert Valentin avec Fernandel dans le rôle titre ; un barbier dans «L'école buissonnière», (1948) de Jean-Paul Le Chanois ; un gardien de prison dans le dramatique «La belle que voilà » (1949) de Jean-Paul Le Chanois qui dépeint un amour compliqué entre avec Michèle Morgan et Henri Vidal.

Dans les années 50, il apparaîtra une dizaine de fois aux cotés de Fernandel, citons entre autres pour Henri Verneuil le forgeron dans «La table aux crevés » (1951); le facteur bègue et alcoolique dans «Le boulanger de Valorgue» ; le brigadier dans «Le mouton à cinq pattes » (1954), et pour Jacques Becker un mendiant dans «Ali-Baba et les 40 voleurs» (1954) ; pour Gilles Grangier, le facteur dans « Le printemps, l'automne et l'amour » (1955). On le voit furtivement dans un drame romantique américain incarner un hôtelier aux cotés de Kirk Douglas et Dany Robin dans «Un acte d'amour » d'Anatol Litvak ; et tenir un bistrot dans «Crainquebille» (1954) de Ralph Habib.

Devenu l’ami de Fernand Sardou ensemble ils se produisent dans quelques opérettes en tournée. Marcel Pagnol les réunis dans le drame rural «Manon des sources» (1952) où Edmond est le pauvre Ange le fontainier cocu et Fernand est Philoxène, le maire du village avec Jacqueline Pagnol dans le rôle de Manon , Rellys Ugolin et Henri Poupon le papet.

Edmond rencontrera Jean Gabin à quatre reprises citons ; «Port du désir» (1955) d'Edmond T. Gréville il campe le patron d’une boite de nuit à Marseille avec Andrée Debar, Henri Vidal et Yoko Tani ; un routier comme Gabin dans «Des gens sans importance» (1955) de Henri Verneuil ; un brigadier dans «Les misérables» (1957) de Jean-Paul Le Chanois ; un gendarme dans «Le jardinier d'Argenteuil» (1966) du même réalisateur.

Il retrouve Fernandel dans un face à face culinaire avec Bourvil, il campe le cuisto Carlotti dans «La cuisine au beurre» (1963), de Gilles Grangier ; Filippi, le douanier qui arrête Fernandel dit Monsieur Joe dans «L'homme à la Buick», de Gilles Grangier ; le joueur de boules à Cavaillon dans «Heureux qui comme Ulysse» (1969) de Henri Colpi.

Sans avoir obtenu de grand rôle Edmond Ardisson à laissé en héritage cinématographique une honorable carrière de seconds rôles donnant la réplique aux plus grands acteurs de l’age d’or du cinéma français dans plus de 70 films.

Il aborda également la télévision, où il établie sa notoriété dans l'émission télévisée «Au théâtre ce soir », notamment en interprétant l'agent de police Maximin dans la pièce en trois actes «La perruche et le poulet » (1967) de Robert Thomas avec Jane Sourza et Raymond Souplex, et aussi une grande présence au théâtre dont entre autres « La Famille Bonnafoux» de André. Négis, «Nous irons à Valparaiso » et « Domino » de Marcel Achard, et «César » de Marcel Pagnol

Il décède le 30 novembre 1983 au terme d’une longue maladie à l'Hospice de Jouarre en Seine-et-Marne, il est inhumé au cimetière de Pierrelatte dans le Drôme en France.

Source : Gary Richardson - Fait le 06 août 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

76 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

1977 - BARRICADE DU POINT DU JOUR .LA

 

1975 - GUERRE ET AMOUR

 

1972 - TROP JOLIES POUR ÊTRE HONNÊTES

 

1971 - VIAGER .LE

 

1970 - HEUREUX QUI COMME ULYSSE

 

1969 - DAME DANS L'AUTO AVEC DES LUNETTES ET UN FUSIL .LA

 

1969 - PETIT THÉÂTRE DE JEAN RENOIR .LE

 

1968 - AVENTURES DE LAGARDÈRE .LES

 

1968 - BOSSU .LE

 

1966 - HOMME DE TROP .UN

 

1966 - HOMME À LA BUICK .L'

 

1966 - JARDINIER D'ARGENTEUIL .LE

 

1965 - BOURSE ET LA VIE .LA

 

1965 - COMPARTIMENT TUEURS

 

1964 - DE L'ASSASSINAT CONSIDÉRÉ COMME UN DES BEAUX-ARTS

 

1963 - CUISINE AU BEURRE .LA

 

1962 - JUSQU'AU BOUT DU MONDE

 

1962 - DIABLE ET LES DIX COMMANDEMENTS .LE

 

1962 - ADIEU PHILIPPINE

 

1960 - HONNEURS DE LA GUERRE .LES

 

1960 - COCAGNE

 

1960 - BOUCHE COUSUE

 

1959 - QUAI DU POINT DU JOUR

 

1959 - RECOURS EN GRÂCE

 

1958 - ARRÊTEZ LE MASSACRE

 

1958 - MISÉRABLES .LES

 

1958 - P… SENTIMENTALE .LA

 

1958 - À PARIS TOUS LES DEUX

 

1957 - SUSPECTS .LES

 

1957 - À PIED, À CHEVAL ET EN VOITURE

 

1957 - JE REVIENDRAI À KANDARA

 

1956 - CAS DU DOCTEUR LAURENT .LE

 

1955 - PAPA, MAMAN, MA FEMME ET MOI...

 

1956 - HONORÉ DE MARSEILLE

 

1956 - C'EST ARRIVÉ À ADEN

 

1955 - MARIE-ANTOINETTE

 

1955 - PRINTEMPS, L'AUTOMNE ET L'AMOUR .LE

 

1955 - DOSSIER NOIR .LE

 

1955 - MADELON .LA

 

1955 - DES GENS SANS IMPORTANCE

 

1955 - COUP DUR CHEZ LES MOUS

 

1954 - CHIFFONNIERS D'EMMAÜS .LES

 

1954 - PORT DU DÉSIR .LE

 

1954 - PAS DE SOURIS DANS LE BIZNESS

 

1954 - MOUTON À CINQ PATTES .LE

 

1954 - ESCALIER DE SERVICE

 

1954 - ALI BABA ET LES QUARANTE VOLEURS

 

1953 - ACTE D'AMOUR .UN

 

1953 - ENVERS DU PARADIS .L'

 

1953 - CRAINQUEBILLE

 

1952 - MANON DES SOURCES

 

1952 - BOULANGER DE VALORGUE .LE

 

1952 - FILLE DANS LE SOLEIL .UNE

 

1952 - NOUS SOMMES TOUS DES ASSASSINS

 

1952 - ALLO, JE T'AIME !

 

1952 - MAISON DANS LA DUNE .LA

 

1951 - TABLE AUX CREVÉS .LA

 

1951 - GANTELET VERT .LE

 

1951 - PLUS JOLI PÉCHÉ DU MONDE .LE

 

1951 - ÉDOUARD ET CAROLINE

 

1950 - MIRACLES N'ONT LIEU QU'UNE FOIS .LES

 

1950 - SOUS LE CIEL DE PARIS

 

1950 - TRAQUÉ .LE

 

1949 - BELLE QUE VOILÀ .LA

 

1949 - PRÉLUDE À LA GLOIRE

 

1949 - MILLIONNAIRES D'UN JOUR

 

1949 - MANON

 

1949 - JE N'AIME QUE TOI

 

1948 - ÉCOLE BUISSONNIÈRE .L'

 

1948 - SOMBRE DIMANCHE

 

1948 - SECRET DE MONTE-CRISTO .LE

 

1947 - CROISIÈRE POUR L'INCONNU

 

1946 - DERNIER REFUGE

 

1939 - HÉRITIER DES MONDÉSIR .L'

 

1939 - QUARTIER LATIN

 

1938 - ALERTE EN MÉDITERRANÉE

 

1937 - MARSEILLAISE .LA

 

5 COURTS MÉTRAGES:
____________________________________________

1977 - PETIT VIEUX .LE
Court métrage de Georges Spicas

 

1947 - PARIS, UNE NUIT
Court métrage de Jean-Devaivre

 

1947 - COUPS DE SOLEIL
Court métrage de Marcel Martin

 

1946 - BEAU CONTRAT .UN
Court métrage de Jean-Devaivre

 

1946 - SYMPHONIES
Court métrage de Jean-Devaivre

 

22 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1983 - EMMENEZ-MOI AU THÉÂTRE: LA BAYE
Téléfilm

 

1980 - ÉPREUVE .L'
Téléfilm

 

1979 - LOUP-CERVIER .LE
Téléfilm

 

1978 - BARRICADE DU POINT DU JOUR .LA
Téléfilm

 

1976 - BERGER DES ABEILLES .LE
Téléfilm

 

1975 - PAUL GAUGUIN
Série TV

 

1975 - EN VOTRE ÂME ET CONSCIENCE
Téléfilm

 

1975 - CHASSE AUX HOMME .LA
Série TV

 

1974 - DES LAURIERS POUR LILA
Série TV

 

1973 - MEURTRE PAR INTÉRIM
Série TV

 

1972 - DEMOISELLE D'AVIGNON .LA
Série TV

 

1971 - NOUVELLES AVENTURES DE VIDOCQ
Série TV

 

1970 - PETIT THÉÂTRE DE JEAN RENOIR .LE
Téléfilm

 

1969 - PETIT MONDE DE MARIE-PLAISANCE .LE
Série TV

 

1969 - ENVOLÉE BELLE .L'
Téléfilm

 

1968 - AVENTURES DE LAGARDÈRE .LES

 

1967 - SALLE N° 8
Série TV

 

1966 - MORALE DE L'HISTOIRE .LA

 

1965 - CINQ DERNIÈRES MINUTES
Série TV

 

1965 - CHASSE AUX GRENOUILLES .LA
Série TV

 

1965 - 22 AVENUE DE LA VICTOIR
Série TV

 

1963 - VÉRITÉ SUR L'AFFAIRE DU COURRIER DE LYON .LA
Téléfilm

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)