GEORGES MARCHAL

Vue 22298 fois

Profession:
Acteur de cinéma et homme de théâtre français.

Date et lieu de naissance:
10-01-1920, à Nancy en Meurthe-et-Moselle, France.

Date et lieu du décès:
28-11-1997, à Maurens en Dordogne, France.
Inhumé au cimetière de Montfort-l'Amaury dans les Yvelines.

Cause du décès:
D'une longue maladie à l'âge de 77 ans.

Nom de naissance:
Louis Lucot dit Georges Louis Marchal.

État civil:
Liaison avec l'actrice : MARTINE CAROL.

Marié en 1951 avec l'actrice : DANY ROBIN - divorcé le 4 juillet 1969.
Ils eurent deux enfants : Frédérique et Robin.

Marié en 1983 avec : MICHÈLE HEYBERGER.

Taille:
?

Commentaires: 2

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à GEORGES MARCHAL

Ajout de la vidéo le 27 août 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Il fut avec Jean Marais dont il partageait son coté athlétique et Gérard Philipe pour son charme conquérant, l’un de jeunes premiers les plus adulés de l’après guerre. Georges Louis Marchal est né le 10 janvier 1920 à Nancy en France et passe sa jeunesse dans un petit village lorrain en Meurthe-et-moselle à apprivoiser les buses et à braconner dans la forêt. Dans les années 30 il gagne avec sa famille la région parisienne. Élève médiocre au lycée, il excelle dans toutes les activités sportives y compris la danse, tout en exerçant plusieurs métiers tels que vendeur aux halles, cordonnier, ou encore garçon de piste dans un cirque Médrano.

Juste avant la guerre, il fait la connaissance de Maurice Escande, comédien et acteur, une rencontre qui sera à l’origine de la carrière du jeune homme. Il prend des cours d’art dramatique aux cours de Madame Calvi, et d'être engagé au théâtre du Palais-Royal  où après un sérieux apprentissage, il commence par de la figuration théâtrale et gagne ses galons de vedette dans des pièces comme «Permission de détente» d'Yves Mirande ou «Le monde ou l’on s’ennuie».

Pendant l’occupation, grand blond l’allure d’un jeune fougueux, il obtient son premier rôle au cinéma dans «Fausse alerte » (1940) de Jacques de Baroncelli aux cotés de Joséphine Baker et Micheline Presle, il apparaît ensuite pour la Continentale Film dans une comédie romantique «Premier Rendez-vous» (1941) de Henri Decoin, un énorme succès avec Danielle Darrieux ; Jean Limur accroît sa notorièté avec un drame romantique «L'homme qui joue avec le feu » (1942) il trouve l’amour auprès de Jacqueline Laurent . Dans «Vautrin» (1943) de Pierre Billon Michel Simon dans le rôle titre, évadé du bagne et déguisé en moine se lie d’amitié avec un noble sans le sou Georges Marchal, afin de se servir de lui pour mener à bien ses sinistres projets avec Madeleine Sologne et Louis Seigner.

Durant sa période militaire il se retrouve dans le maquis comme résistant puis dans la deuxième division blindée du Général Leclerc qui libère Paris. De retour à la vie civile, Yves Allégret lui fait revivra ces heures glorieuses au cinéma dans « Les démons de l'aube» (1945), il campe le lieutenant Legrand, à la tête d'un commando prêt à débarquer en France, avec entre autres André Valmy, Jacqueline Pierreux et Jean Carmet.

Entre temps le beau George Marchal à enflammé le cœur d’une petite danseuse de Clamart Dany Robin, ils se sont rencontrés professionnellement sur le plateau de «La passagère» (1948) de Jacques Daroy une idylle qui se concrétise par un mariage le 30 juillet 1951, deux enfants naîtrons de leur union Fredérique en 1952 et Robbin en 1955. Ensemble ils tourneront six films. Fin des années 40, ses qualités athlétiques en font aussi un acteur très recherché pour les péplums franco-italiens avec neuf titres à son actif, aussi les films en costume et aux scènes de combat abondantes. Il inaugure la série des péplums avec «Les derniers jours de Pompéi» (1949) il est le Grec Lysias, à la veille de l'éruption du Vésuve il trouve l'amour auprès de la romaine, Hélène Micheline Presle ; il enchaîne avec «Messaline» (1951) de Carmine Gallone il est Caius Sillus l'amant de la retoutable Messaline Maria Félix affamée de pouvoir et de plaisir.

Ses talents de cascadeur lui permettent de jouer aussi des films de cape et d'épée comme son rôle de d'Artagnan dans «Les trois mousquetaires » (1953) d'André Hunebelle, celui du «Vicomte de Bragelonne» (1954) de Fernando Cerchio où il tombe amoureux de la favorite du roi Dawn Addams. Il revient au péplum, il est Asclepio qui mène «La révolte des gladiateurs» (1958) de Vittorio Cottafavi ; il campe le consul Marcus Valerius face à la reine Zénobie, Anita Ekberg ennemie de Rome dans « Sous le signe de Rome» (1958) de Guido Brignone Il est Marc Antoine dans «Les légions de Cléopâtre» (1960) de Vittorio Cottafavi avec Linda Cristal dans le rôle titre ; Peliocles qui mène une rébellion contre le tyran Xerxès dans «Le colosse de Rhodes » de Sergio Leone avec Rory Calhoun et Lea Massari ; il clôture la série des péplums avec « Ulysse contre Hercule» (1961) de Mario Caiano dans le rôle d’Ulysse tandis que Michael Lane tient le rôle d’Hercule et Alessandra Panaro celui d’Hélène de Troie . Citons aussi sa collaboration avec le réalisateur Luis Buñuel  pour « Cela s'appelle l'aurore » (1955) avec Lucia Bosé ; «La Mort en ce jardin » (1956)  avec Simone Signoret ; « Belle de jour» (1967)  avec Catherine Deneuve et « La voie lacté » où il campe un jésuite.

Côté vie privée l’un des couples le plus prisé du moment fuit volontiers la presse et les mondanités pour se réfugier entre deux tournages dans son luxueux château situé à Montfort-l’Amaury des Yvelines, en Île-de-France. Lorsque le couple décida de mettre entre parenthèse leur profession, ils s’adonnèrent à l’élevage de chevaux et à la culture de la terre avec une réelle passion que George tira un trait sur sa carrière.

Après son divorce 1969 George quitta Montfort-l’Amaury devenu trop coûteux à l’entretien pour s’installer dans un village en Dordogne. Il se remarie en 1983 avec Michèle Heyberger.

Il reprend sa carrière cinématographique longtemps tombé dans l’oubli, la télévison va lui offrir quelques rôles interessant comme celui de Philippe IV le Bel dans «Les Rois maudits» (1972, celui de Richelieu dans  «Cinq-Mars » (1981) réalisé par Jean-Claude Brialy ; le frère du patriarche de la série à succès « Châteauvallon » en 1985 ; ou encore les grandes familles en 1989.

Georges Marchal décède d’un cancer le 28 novembre 1997 à Maurens en Dordogne. Il est inhumé au cimetière de Montfort-l'Amaury dans les Yvelines.

Source : Gary Richardson - Fait le 27 août 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

62 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

1982 - HONNEUR D'UN CAPITAINE .L'

 

1977 - ENFANTS DU PLACARD .LES

 

1971 - FAUSTINE ET LE BEL ÉTÉ

 

1968 - VOIE LACTÉE .LA

 

1966 - BELLE DE JOUR

 

1966 - GUERRIERS .LES

 

1965 - GUERRE SECRÈTE

 

1964 - ÉTRANGE AUTO-STOPPEUSE .L'

 

1962 - SECRET DE D'ARTAGNAN .LE

 

1961 - ULYSSE CONTRE HERCULE

 

1961 - NAPOLÉON II, L'AIGLON

 

1961 - COLOSSE DE RHODES .LE

 

1959 - AUSTERLITZ

 

1959 - DERNIER TRAIN DE SHANGHAI .LE

 

1959 - MIROIR AUX ALOUETTES .LE

 

1959 - LÉGIONS DE CLÉOPÂTRE .LES

 

1959 - BRÈVES AMOURS

 

1959 - PRISONNIERS DE LA BROUSSE

 

1958 - SOUS LE SIGNE DE ROME

 

1958 - RÉVOLTE DES GLADIATEURS .LA

 

1957 - FILLES DE NUIT

 

1957 - QUAND SONNERA MIDI

 

1957 - MARCHANDS DE FILLES

 

1956 - MORT EN CE JARDIN .LA

 

1955 - CELA S'APPELLE L'AURORE

 

1955 - AVENTURES DE GIL BLAS DE SANTILLANE .LES

 

1955 - CHERCHEZ LA FEMME

 

1954 - DIX-HUIT HEURES D'ESCALE

 

1954 - VICOMTE DE BRAGELONNE .LE

 

1954 - SOUPE À LA GRIMACE .LA

 

1953 - CASTIGLIONE .LA

 

1953 - THÉODORA, IMPÉRATRICE DE BYZANCE

 

1953 - SI VERSAILLES M'ÉTAIT CONTÉ

 

1953 - TROIS MOUSQUETAIRES .LES

 

1952 - AMOURS FINISSENT À L'AUBE .LES

 

1952 - DOUZE HEURES DE BONHEUR

 

1951 - SEPT NAINS À LA RESCOUSSE .LES

 

1951 - MESSALINE

 

1951 - GIBIER DE POTENCE

 

1951 - PLUS JOLI PÉCHÉ DU MONDE .LE

 

1950 - ROBINSON CRUSOÉ

 

1949 - VEDETTES EN LIBERTÉ

 

1949 - SOIF DES HOMMES .LA

 

1949 - VOYAGEUSE INATTENDUE .LA

 

1949 - AU GRAND BALCON

 

1948 - DERNIERS JOURS DE POMPÉI .LES

 

1948 - DERNIER AMOUR

 

1948 - PASSAGÈRE .LA

 

1947 - FIGURE DE PROUE .LA

 

1947 - BETHSABÉE

 

1946 - TORRENTS

 

1946 - SEPTIÈME PORTE .LA

 

1945 - DÉMONS DE L'AUBE .LES

 

1945 - ÉCHEC AU ROI

 

1944 - PAMÉLA

 

1943 - BLONDINE

 

1943 - VAUTRIN

 

1943 - LUMIÈRE D'ÉTÉ

 

1942 - HOMME QUI JOUE AVEC LE FEU .L'

 

1942 - LIT À COLONNES .LE

 

1941 - PREMIER RENDEZ-VOUS

 

1940 - FAUSSE ALERTE

 

27 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1989 - GRANDES FAMILLES .LES
Série TV d'Édouard Molinaro

 

1986 - COEUR CAMBRIOLÉ .LE
Téléfilm de Michel Subiela

 

1985 - CHÂTEAUVALLON
Série TV de Serge Friedman et Paul Planchon

 

1984 - SÉRIE NOIRE
Série TV de Maurice Dugowson et Jacques Ertaud

 

1981 - ENQUÊTES DU COMMISSAIRE MAIGRET .LES
Série TV de 1967 à 1990
Participé à l'épisode en 1981 : Maigret se trompe

 

1981 - MESSIEURS LES JURÉS
Série TV de 1974 à 1986
Participé à 2 épisodes, en 1981 (L'affaire Romette) et en 1980 (L'affaire Vico)

 

1981 - CINQ-MARS
Téléfilm de Jean-Claude Brialy

 

1980 - SEPT HOMMES EN ENFER
Téléfilm de Youri

 

1980 - HÉRITIERS .LES
Série TV de Philippe Monnier

 

1979 - AÉROPORT : CHARTER 2020
Téléfilm de Pierre Lary

 

1979 - CHAINE .LA
Téléfilm de Claude Santelli

 

1978- ÎLE AUX TRENTE CERCUEILS .LES
Série TV de Marcel Cravenne

 

1978 - GASTON PHÉBUS
Série TV de Bernard Borderie

 

1978 - CLAUDINE S'EN VA
Téléfilm d'Édouard Molinaro

 

1978 - CLAUDINE EN MÉNAGE
Téléfilm d'Édouard Molinaro

 

1978 - CLAUDINE À PARIS
Téléfilm d'Édouard Molinaro

 

1978 - INSPECTEUR MÈNE L'ENQUÊTE .L'
Participé à l'épisode : L'usine de la peur

 

1978 - VAINCRE À OLYMPIE
Téléfilm de Michel Subiela

 

1976 - BEAUX MESSIEURS DE BOIS-DORÉ .LES
Série TV de Bernard Borderie

 

1975 - PEUPLIERS DE LA PRÉTENTAINE .LES
Série TV de Jean Herman

 

1974 - PAUL ET VIRGINIE
Série TV de Pierre Gaspard-Huit

 

1973 - NEVEU D'AMÉRIQUE .LE
Série TV de Pierre Gaspard-Huit

 

1972 - ROIS MAUDITS .LES

 

1972 - SIX HOMMES EN QUESTION .LES
Série TV de Abder Isker

 

1971 - QUENTIN DURWARD
Série TV de Gilles Grangier

 

1970 - LYS DANS LA VALLÉE .LE

 

1969 - TOUT POUR LE MIEUX
Téléfilm de Jeannette Hubert

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (2)

hugongerard

06-02-2010 13:10:10

Je me rappelle de sa liaison avec Martine Carol , cette dernière était tombée amoureuse de lui , mais Georges Marchal , n en avait que pour Dany Robin , Martine avait tenté de se suicider en jetant du pont de l ' Alma , un chauffeur de taxi l ' avait sauvé ,je crois in extremis , l ' affaire avait fait du bruit à cette époque dans toute la presse à scandale , est-ce un coup de publicité de la part de Martine ? .

Concini

06-10-2018 10:42:02

Georges Marchal mourru dans un très beau département qu'est la Dordogne Périgueux , Bergerac , Sarlat et d'autres…. puis des grandes personnalités Charles Platon , Cyrano de Bergerac , Desha Delteil , Samuel Pozzi , Jean Boudet , Jean Bastia , Hélène Duc , Pascal Obispo , Jean Bonnefon , Étienne de La Boétie , François Fournier-Sarlovèze , Henry Sanfourche , André Malraux ect….