ALAN LADD

Vue 23259 fois

Profession:
Acteur et producteur américain.

Date et lieu de naissance:
03-09-1913, à Hot Springs, Arkansas, États-Unis.

Date et lieu du décès:
29-01-1964, à Palm Springs, Californie, États-Unis
Inhumé à Forest Lawn, Glendale, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Overdose de médicaments et d'alcool à l'âge de 51 ans.

Nom de naissance:
Alan Walbridge Ladd, Jr. - Surnom : Laddie.

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 2 reprises et père de 3 enfants :

Marié en 1936 avec : MARJORIE JANE HARROLD - divorcé en 1941.
Ils eurent un fils : Alan Ladd Jr.

Marié en 1942 avec l'actrice : SUE CAROL : Née EVELYN LEDERER - jusqu'à son décès en 1964.
Ils eurent deux enfants : David et Alana.

Taille:
(1m67)

Commentaires: 1

Anecdotes

Alan Ladd, avec son épouse l'actrice Sue Carol et leurs fille, Alana Ladd

Son épouse l'actrice Sue Carol, née le 30 octobre 1906 et décédée le 04 février 1982 à la suite d'une crise cardiaque.

Père de Alan Ladd Jr. (né le 22 octobre 1937 - Producteur)
Père de David (né le 05 février 1947 - Acteur et producteur)
Père de Alana Ladd (née le 21 avril 1943 - Actrice)

En 1943 mobilisé, mais il est rendu à la vie civile au mois de novembre, atteint d'un ulcère. Il apparaît pendant la durée de la guerre dans plusieurs documentaires de propagande militaire.

L'actrice Jordan Ladd (fille de Cheryl Stoppelmoor-Ladd et de David Ladd) est la petite fille d'Alan Ladd.

A l'université, Alan Ladd excelle dans tous les sports et se révèle champion de natation. Contraint de gagner sa vie très tôt, il multiplie les petits boulots et devient machiniste à Hollywood. Il est ensuite figurant pendant une dizaine d'années avant d'être pris en charge par sa future femme Sue Carol, agent de publicité.

De 1947 à 1950, Alan Ladd figure parmi les dix acteurs les plus populaires des États-Unis.

Hollywood récompensa Alan Ladd pour l'ensemble de sa carrière en lui décernant le Honorary Life Achievment Award. Pour immortaliser le nom de Alan Ladd, l'industrie du cinéma le gratifia d'une étoile au 1601 Vine Street sur la Promenade de la gloire à Hollywood.

Profondément affecté par la tournure que prend sa carrière, il se réfugie dans l'alcool et les barbituriques. En novembre 1962, on le retrouve baignant dans une mare sang, une balle dans la poitrine. Il niera la tentative de suicide, sans donner d'explication cohérente.

Dernière mise à jour le 20 octobre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à ALAN LADD
Bande Annonce de : Calcuta

Ajout de la vidéo le 16 janvier 2021 par Philippe de CinéMémorial.

Alan Walbridge Ladd est né dans la pauvreté le 3 septembre 1913 à Hot Springs, dans l'Etat d'Arkansas aux Etats-Unis. Son père, comptable et voyageur de commerce décède d'une crise cardiaque quand Alan avait quatre ans, laissant la famille dans une situation financière difficile. Sa mère Ina Raleigh, une anglaise, se remarie avec Jim Beavers un peintre et décorateur qui décéda en 1936.

En 1920, la famille s'installe en Californie, d'abord dans un camp de passage puis déménage à Hollywood, où son beau père trouve un travail temporaire sur les décors d'un cinéma apportant un peu plus de réconfort à la famille toujours aussi pauvre. A huit ans, il gagne quelques sous simplement pour aider la famille à joindre les deux bouts en faisant des petits jobs comme cueilleur de fruits, livreur de papiers ou balayeur.

Alan était chétif à cause de sa mal nutrition, il était surnommé Tiny Ladd (Ladd le minuscule) par ses camarades de classe où il était amené à répliquer de ses poings à plusieurs reprises. Malgré son complexe pour sa petite taille 1m67, il acquière une reconnaissance sociale pour ses qualités sportifs, il excelle dans plusieurs sports, coureur de fond, footballeur, nageur et un remarquable champion de plongeon de la côte Ouest ce qui l'amène à 18 ans a présenter sa candidature aux jeux olympiques de 1932 de Los Angelès, mais lors de son entraînement une mauvaise blessure l'empêcha d'y participer.

Contraint de gagner sa vie très tôt, il multiplie les petits boulots, il travaille dans une station-service, vendeur de hot-dogs et maître nageur. Profitant des cours gratuits d'art dramatique chez Universal, il découvre l'univers des studios et devient ouvrier de plateau à la Warner pour 42 dollars la semaine. Une première expérience qui lui permet de se voir offrir dès 1932 des figurations puis des petits rôles pendant une dizaine d'années. Parallèlement il participe à des feuilletons radiophoniques.

Entre temps en 1936, il épouse son amie d'enfance Majorie Midge Harrold, avec qui il eut un fils Alan Ladd Jr qui deviendra producteur, mais leur union se termine en 1941. C'est cette même année qu'une ancienne actrice devenue agent artistique Sue Carol, reste accrochée au timbre de sa voix à l'occasion d'un passage à la radio, non seulement elle fera de ce jeune homme encore inconnu, son cinquième mari, mais aussi de l'imposer auprès de Frank Tuttle dans le thriller « Le tueur à gages » (1942), malgré sa frêle silhouette il campe un tueur impassible, au regard glacial qui manifeste de la tendresse qu'à 'égard de ses chats, avec Veronica Lake la fiancée de l'inspecteur qui le traque. Son personnage lui confère une notoriété immédiate et la naissance d'un couple mythique à l'écran dans six films avec la capiteuse Veronica Lake.

Stuart Hesler, impose à nouveau son visage saisissant dans le drame politique « La clé de verre » (1942) il est le bras droit d'un politicien (Brian Donlevy) soupçonné de meurtre, il tente de le disculper mais se heurte à un monde de manipulation, de violence et de corruption avec Veronica Lake, Richard Denning et Joseph Calleia.

En 1943, Alan Ladd évite le service militaire à cause d'un ulcère et d'une double hernie.

Tout au long des années 40 quelque soit le scénario, Alan engrange une popularité digne de son statut de star, en effet chacun de ses films ne descend en dessous du seuil des trois millions de dollars de recette.

Citons ; le mercenaire qui prend conscience de la cruauté des japonais, dans le film de guerre « Le défilé de la mort » (1943) de John Farrow il va héroïquement s'allier aux Chinois contre les Japs avec William Bendix et Loretta Young ; puis il est accusé du meurtre de sa femme adultère dans le film noir « Le dalhia bleu » (1945) de George Marshall il va prouver son innocence avec Veronica Lake en co-vedette; il est l'un des espions américains parachutés en France pendant la Deuxième Guerre mondiale, pour saboter les installations ferroviaires dans le film d'espionnage « Les héros dans l'ombre » (1946) de Irving Pichel ; un pilote d'un avion commercial dans « Meurtres à Calcutta » (1947) de Hohn Farrow , il va découvrir que son avion sert de moyen de transport pour un trafic de diamants et que sa petite amie (Gail Russell) est la complice des contrebandiers avec comme partenaires William Bendix et June Duprez.

A l'approche des années 50 le presque quinquagénaire qu'il est devenu à perdu de son magnétisme auprès du public prématurément empâté, il s'essouffle dans des films d'aventure sans brio, quand en 1952 George Stevens le fait à nouveau entrer dans la légende avec « L'homme des vallées perdues » il campe un ex-chasseur de prime qui vient en aide aux fermiers confrontés aux ranchers qui veulent spolier leurs terres, mais doit affronte le terrifiant Jack Wilson (Jack Palance) un tueur tout de noir vêtu . Il est encore en tête d'affiche dans « L'aigle solitaire » (1954) de Delmer Daves, il joue un pacificateur face à Charles Bronson retoutable chef modoc qui fait régner la terreur dans l'Oregon.

Citons aussi « Le tigre du ciel » (1955) de Gordon Douglas, il souhaite devenir un pilote de chasse, à force d'entraînement, d'audace et de ténacité, il devient un as de l'aviation américaine pendant la Guerre de Corée ; dans le drame angoissant de Michael Curtis « L'homme dans le filet » (1959), dans une petite ville du Connecticut, les nouveaux arrivants (Alan Ladd et Carolyn Jones) sont épiés par la communauté, lorsque l'épouse névrosée et alcoolique disparaît, le mari est soupçonné de l'avoir tuée et se voit traqué par la ville tout entière . Et dans l'un de ses derniers rôles « Les Horaces et les Curiaces » (1961) un péplum italien réalisé par Ferdinando Baldi, le noble romain Horace (Alan Ladd) est fait prisonnier des Étrusques, avec l'aide de Scilla, (Franca Bettoia), une prisonnière égyptienne, il réussit à fuir, après avoir été contraint de combattre dans l'arène contre des loups affamés.

Mais son déclin aggravé par son alcoolisme sera inéluctable, devenu dépressif, en novembre 1962 il est retrouvé une balle dans la poitrine, il niera toute tentative de suicide, mais quatorze mois plus tard le 29 janvier 1964, il décède d'un abus d'alcool et de somnifères à 51 ans, confirmant la gravité de son état dans lequel il avait sombré. Il repose au Law Memorial Park Cemetary à Glendale, en Californie.

Le public découvrira sa dernière apparition à l'écran « Les ambitieux » (1964) au lendemain de son décès.

SES RÉCOMPENSES :

1954 - Prix Henrietta - Acteur favori dans le monde aux Golden Globes, États-Unis.

1953 - Prix La star masculine la plus populaire aux Photoplay Awards, États-Unis.

1950 - Prix Pomme d'Or - Acteur le plus coopératif aux Golden Apple Awards, États-Unis.

1944 - Prix Pomme d'Or - Acteur le plus coopératif aux Golden Apple Awards, États-Unis.

Source : Gary Richardson - Fait le 16 janvier 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

90 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

 

1964 - AMBITIEUX .LES

 

1962 - LUTTE SANS MERCI

 

1961 - HORACES ET LES CURIACES .LES

 

1960 - MARINES ATTAQUENT .LES

 

1960 - HORS-LA-LOI .LES

 

1960 - TONNERRE SUR TIMBERLAND

 

1959 - HOMME DANS LE FILET .L'

 

1958 - OR DU HOLLANDAIS .L'

 

1958 - ÎLE DES FEMMES PERDUES .L'

 

1958 - FIER REBELLE .LE

 

1958 - EN PATROUILLE

 

1957 - OMBRES SOUS LA MER

 

1957 - LOUPS DANS LA VALLÉE .LES

 

1956 - CRI DANS LA NUIT .UN

 

1956 - SANTIAGO

 

1955 - COLÈRE NOIRE

 

1955 - TIGRE DU CIEL .LE

 

1954 - SERMENT DU CHEVALIER NOIR .LE

 

1954 - BRIGADE HÉROÏQUE .LA

 

1954 - ENFER AU-DESSOUS DE ZÉRO .L'

 

1954 - AIGLE SOLITAIRE .L'

 

1954 - BÉRETS ROUGES .LES

 

1953 - BAGNARDS DE BOTANY BAY .LES

 

1953 - HOMME DES VALLÉES PERDUES .L'

 

1953 - LÉGION DU SAHARA .LA

 

1953 - TONNERRE SUR LE TEMPLE

 

1952 - MAÎTRESSE DE FER .LA

 

1951 - MONTAGNE ROUGE .LA

 

1951 - MARQUÉ AU FER

 

1951 - ÉCHEC AU HOLD-UP

 

1950 - DÉNONCIATEUR .LE

 

1949 - ENQUÊTE À CHICAGO

 

1949 - PRIX DU SILENCE .LE

 

1948 - SMITH LE TACITURNE

 

1948 - RETOUR SANS ESPOIR

 

1948 - TRAFIC À SAÏGON

 

1947 - CORSAIRES DE LA TERRE .LES

 

1947 - HOLLYWOOD EN FOLIE

 

1947 - MEURTRES À CALCUTTA

 

1947 - BRUNE DE MES RÊVES .LA

 

1946 - RÉVOLTE À BORD

 

1946 - HÉROS DANS L'OMBRE .LES

 

1945 - TAVERNE DE LA FOLIE .LA

 

1945 - DAHLIA BLEU .LE

 

1945 - SA DERNIÈRE COURSE

 

1943 - BONHEUR EST POUR DEMAIN .LE

 

1943 - DÉFILÉ DE LA MORT .LE

 

1942 - JEANNE DE PARIS

 

1942 - JORDAN LE RÉVOLTÉ

 

1942 - CLÉ DE VERRE .LA

 

1942 - AU PAYS DU RYTHME

 

1941 - TUEUR À GAGES .LE

 

1941 - CHAT NOIR .LE

 

1941 - PETTICOAT POLITICS

 

1941 - SECRETS DE WALT DISNEY .LES

 

1941 - CITIZEN KANE

 

1941 - QUEL PÉTARD !

 

1941 - CADET GIRL

 

1941 - REINE DU GANG .LA

 

1941 - AVENTURE COMMENCE À BOMBAY .L'

 

1940 - HOWARD LE RÉVOLTÉ

 

1940 - THOSE WERE THE DAYS

 

1940 - CAPITAINE CASSE-COU

 

1940 - BROTHER RAT AND A BABY

 

1940 - ELLERY QUEEN, MASTER DETECTIVE

 

1940 - MEET THE MISSUS

 

1940 - GANGS OF CHICAGO

 

1940 - IN OLD MISSOURI

 

1940 - PASSION SOUS LES TROPIQUES

 

1940 - LIGHT OF WESTERN STARS

 

1940 - GREEN HORNET .THE

 

1940 - HER FIRST ROMANCE

 

1939 - CROSS COUNTRY ROMANCE

 

1939 - WILDCAT BUS

 

1939 - HITLER

 

1939 - MAÎTRES DE LA MER .LES

 

1938 - COME ON, LEATHERNECKS !

 

1938 - FRESHMAN YEAR

 

1938 - HOLLYWOOD EN FOLIE

 

1937 - RUSTLER'S VALLEY

 

1937 - BORN TO THE WEST

 

1937 - ÂMES À LA MER

 

1937 - HOLD'EM NAVY

 

1937 - DERNIER TRAIN DE MADRID .LE

 

1936 - ALL OVER TOWN

 

1936 - KIOSQUE À MUSIQUE .LE

 

1933 - SATURDAY'S MILLIONS

 

1932 - ÎLE DU DOCTEUR MOREAU .L'

 

1932 - FOIS DANS LA VIE .UNE

 

1932 - CADETS AMÉRICAINS

 

5 COURTS MÉTRAGES:
____________________________________________

1956 - SCREEN SNAPSHOTS : HOLLYWOOD, CITY OF STARS

1954 - SCREEN SNAPSHOTS : MEMORIES IN UNIFORM

1946 - SCREEN SNAPSHOTS SERIES 23, NO. 10 : FAMOUS FATHERS AND SONS

1945 - HOLLYWOOD VICTORY CARAVAN

1943 - SCREEN SNAPSHOTS SERIES 23, NO. 1 : HOLLYWOOD IN UNIFORM

 

_______________________ FIN_____________________

commentaires (1)

Jo Calena

21-01-2014 22:06:44

Vers la fin des années cinquante il perdit sa belle apparence, se mit à boire et tourna dans de nombreux films oubliés, avant de mourir à l'âge de 50 ans dans son appartement en 1964. Une expertise attribua la cause du décès à un mélange d'alcool et de sédatifs.(Wikipedia)