JEAN-PIERRE AUMONT

Vue 20197 fois

Profession:
Acteur français.

Date et lieu de naissance:
05-01-1911, à Paris, France.

Date et lieu du décès:
30-01-2001, à Gassin, dans le Var en France.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 90 ans.

Nom de naissance:
Jean-Pierre Philippe Salomons.

État civil:
Marié avec l'actrice : BLANCHE MONTEL - divorcé en 1940.

Marié en 1943 avec l'actrice : MARIA MONTEZ - Jusqu'au décès de Maria en 1951.
Ils eurent une fille : Tina Aumont (1946).

Marié en 1956 avec l'actrice : MARISA PAVAN - Jusqu'au décès de Jean-Pierre en 2001.
Ils eurent deux fils : Jean-Claude (1955), et Patrick (1957).

Liaisons probable : Joan Crawford, Grace Kelly, Hedy Lamarr, Vivien Leigh, Barbara Stanwyck.

Taille:
(183 cm)

Commentaires: 2

Anecdotes

Distinctions : Officier de la Légion d'Honneur - Ordre National du Mérite
Commandeur des Arts et des Lettres - César d'Honneur (1991)

Incinéré au crématorium du Père-Lachaise à Paris, les cendres ont été remises à la famille.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Jean-Pierre Aumont était beau, extrêmement beau. Du début (né Jean-Pierre Salomons le 5 janvier 1909, à Paris) jusqu'à la fin (mort à Saint-Tropez, dans la nuit de lundi à mardi). Pour convaincre ceux qui en douteraient, il suffit d'interroger n'importe quelle jeune fille née avant 1920. Immanquablement, elle place Jean-Pierre Aumont dans son panthéon amoureux comme amant idéal aux côtés de l'autre fiancée maximale du cinéma français: la divine Danielle Darrieux. Et ce n'est sûrement pas un hasard si Aumont épousa tour à tour trois somptueuses actrices: la Française Blanche Montel, dont il divorça en 1940, la Dominicaine Maria Montez en 1943, avec qui il eut une fille, Tina, et enfin, après la mort prématurée de Maria Montez en 1951, l'Italienne Marisa Pavan, sœur jumelle de Pier Angeli (fiancée-couverture de James Dean), qui lui donna deux fils.

Jeune premier :

Né dans une famille d'artistes (il était le neveu de l'acteur Georges Berr, et son frère fit une carrière de cinéaste sous le nom de François Villiers), Jean-Pierre Aumont fit "naturellement" le Conservatoire, où Louis Jouvet le remarqua et le fit débuter sur scène au théâtre des Champs-Élysées dans le rôle d'un jeune prof d'anglais. Jean Cocteau, fin connaisseur de beaux blonds aux yeux bleus, lui confie le rôle d'Œdipe dans sa Machine infernale en 1934. Mais c'est surtout le cinéma qui le repère: après une brève prestation dans Jean de la Lune de Jean Choux et quelques apparitions dans des films de troisième zone, dont les titres laissent pour le moins rêveur (Ève cherche un père, la Merveilleuse Tragédie de Lourdes et, tout de même, le Voleur de Tourneur), grâce à Marc Allégret (le plus célèbre faux neveu d'André Gide), il devient un maître nageur tout en muscles et en maillot face à Simone Simon dans Lac aux dames en 1934. La même année, il sera un jeune ouvrier dans (Dans les rues) de Victor Trivas et un amoureux dans le Maria Chapdelaine de Julien Duvivier. C'est le triomphe instantané dont témoignent les innombrables couvertures de magazines ciné qui lui sont alors consacrées. Dès lors, résumé à son sourire franc, Jean-Pierre Aumont semble définitivement destiné aux rôles de jeune premier dynamique et optimiste.

Résistant :
Pendant la guerre, Jean-Pierre Aumont déserte en effet mais pas exactement dans le sens général de la population française. Rattrapé par ses origines juives, il émigre aux États-Unis en 1940, tourne quelques films de propagande antinazis (la Croix de Lorraine de Tay Garnett, 1943), rejoint les Forces françaises libres, participe aux campagnes d'Afrique du Nord et au débarquement des Alliés en Provence. Blessé deux fois, il reçoit la croix de guerre et la Légion d'honneur.
Avec Charles Boyer, il sera l'un des rares acteurs français à s'imposer à Hollywood, sans doute en raison de son "lovely French accent", dont Maurice Chevalier avait une fois pour toutes lancé la vogue, mais aussi parce qu'il incarnait une certaine désinvolture "vieille Europe", plus connue sous le nom de classe folle. En 1947, il joue aux côtés d'Yvonne De Carlo dans Shéhérazade, une comédie musicale de Walter Reisch délicieusement loufoque, puisque son action se situe au Maroc en 1865, où un vaisseau de l'escadre russe fait escale. A son bord, le jeune Rimski-Korsakov (Aumont), qui, à la recherche d'un piano pour créer, tombe sur la bombissime Cara de Talavera (Yvonne De Carlo). En 1948, un remake de l'Atlantide tourné par Gregg Tallas est de cette même farine un peu épaisse, même si Aumont dans le rôle de l'officier perdu y est épatant et Maria Montez (à l'époque sa compagne), tout à fait excitante en reine Antinea. Touche à tout désinvolte, Jean-Pierre Aumont sera aussi sur scène à Broadway, notamment avec Vivien Leigh pendant deux ans pour jouer Tovaritch.

Mélancolique :
En France, sans y croire tout à fait mais en s'en amusant vraiment, Jean-Pierre Aumont pourra être tout à la fois le cardinal de Rohan dans Si Versailles m'était compté de Guitry (1954), Raoul Vignerte dans le lourdissime Königsmark de Solange Térac (1953) ou l'homme d'aujourd'hui" dans l'étrange documentaire-fiction de Nicole Védrès, La vie commence demain (1949), où Gide, Sartre, Le Corbusier ou Picasso jouaient leurs propres rôles. Peu à peu, Aumont devient la vedette invitée de nombreuses séries et dramatiques télé: le feuilleton les Chevaliers du ciel, dans les années 60, ou très récemment le Comte de Monte-Cristo de Josée Dayan. Mais à trois reprises le cinéma le rappela à son ordre: Dans la Nuit américaine de Truffaut (1972), Aumont n'a pas son pareil dans le rôle du play-boy vieille école qui peut porter des mocassins pieds nus sans être ridicule. Il sera tout aussi select dans le Chat et la souris de Claude Lelouch en 1975, mais c'est en 1976 que Jean-Pierre Aumont nous bouleversa: après avoir créé le rôle au théâtre, il est "le fils" aux côtés de Madeleine Renaud et de Bulle Ogier dans (Des journées entières dans les arbres) de Marguerite Duras. Tellement charmant, terriblement mélancolique.

Jean-Pierre Aumont a écrit quelques pièces de théâtre et plusieurs livres de souvenirs dont Dis-moi d'abord que tu m'aimes (apostrophe empruntée à Mozart qui répliquait ainsi quand on lui demandait de jouer), où il raconte ses amis, de Marlène Dietrich à Danielle Darrieux en passant par Orson Welles, sans pour autant tout balancer de leur intimité. C'est ce qui restera de Jean-Pierre Aumont: une gentillesse détachée, une politesse exquise, un bel homme sur la réserve et qui n'en pense pas moins. Un gentleman, ce qui est ni un mot ni un attribut tout a fait français.

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1991 - César d'honneur, Cannes, France.

 

Source : Gérard Lefort pour la Libération. - Fait le 01 mai 2011 par Philippe de CinéMémorial. >

 

Filmographie

 

88 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

1996 - PROPRIÉTAIRE .LA
D'Ismail Merchant

 

1995 - JEFFERSON À PARIS

 

1994 - GIORGINO

 

1992 - LOS MARES DEL SUR
De Manuel Esteban

 

1991 - ÉTOILE POUR DEUX .UNE

 

1991 - DEVENIR COLETTE
De Danny Huston

 

1987 - À NOTRE REGRETTABLE ÉPOUX

 

1986 - ON A VOLÉ CHARLIE SPENCER

 

1986 - SWEET COUNTRY

 

1983 - SANG DES AUTRES .LE

 

1983 - JAVA DES OMBRES .LA

 

1982 - NANA
De Dan Wolman

 

1982 - LA VILLA DELLE ANIME MALEDETTE
De Carlo Ausino

 

1981 - DIFENDIMI DALLA NOTTE
De Claudio Fragasso

 

1980 - ALLONS Z'ENFANTS

 

1979 - BOUT DE PARADIS .UN
De David Helpern Jr.

 

1978 - BLACK-OUT À NEW YORK

 

1977 - DEUX SOLITUDES
De Lionel Chetwynd

 

1976 - DES JOURNÉES ENTIÈRES DANS LES ARBRES

 

1975 - CATHERINE ET CIE

 

1975 - CHAT ET LA SOURIS .LE

 

1975 - MAHOGANY

 

1974 - MON MÉTIER, C'EST LE PLAISIR
De Nicholas Sgarro

 

1974 - VÉRITÉS ET MENSONGES
D'Orson Welles

 

1974 - DEUX MISSIONNAIRES .LES

 

1973 - NUIT AMÉRICAINE .LA

 

1971 - HOMME AU CERVEAU GREFFÉ .L'

 

1970 - BIRIBI

 

1968 - CHÂTEAU EN ENFER .UN

 

1967 - COLLECTIONNEUR DE CADAVRES .LE
D'Edward Mann

 

1963 - VACANCES PORTUGAISES

 

1962 - COUTEAU DANS LA PLAIE .LE

 

1962 - SEPT PÉCHÉS CAPITAUX .LES

 

1961 - DIMANCHE D'ÉTÉ .UN
De Giulio Petroni

 

1961 - PUITS AUX TROIS VÉRITÉS .LE

 

1961 - DIABLE À QUATRE HEURES .LE

 

1960 - BLONDE DE BUENOS AIRES .LA
De George Cahan

 

1960 - GÉNÉRAL ENNEMI .LE

 

1958 - JOHN PAUL JONES, LE MAÎTRE DES MERS

 

1957 - PASSE DANGEREUSE .LA

 

1956 - IMPUDIQUE .L'
De Philip Dunne

 

1955 - MADEMOISELLE DE PARIS

 

1954 - NAPOLÉON

 

1954 - DIX-HUIT HEURES D'ESCALE

 

1953 - SI VERSAILLES M'ÉTAIT CONTÉ

 

1953 - CHARGE DES LANCIERS .LA

 

1953 - LILI

 

1952 - KOENIGSMARK 1952 - DERNIER RENDEZ-VOUS
De Gianni Franciolini

 

1952 - MOINEAUX DE PARIS

 

1952 - LOUPS CHASSENT LA NUIT .LES

 

1951 - VENGEANCE DU CORSAIRE .LA

 

1951 - AMANT DE PAILLE .L'

 

1950 - HOMME DE JOIE .L'

 

1949 - GOLDEN ARROW
De Gordon Parry

 

1948 - HANS LE MARIN

 

1948 - ATLANTIDE .L'

 

1948 - DESTIN DE LÉOPOLD I .LE
D'Alberto Cavalcanti

 

1947 - CHANT DE SHÉHÉRAZADE .LE

 

1946 - COEUR À PRENDRE .UN

 

1943 - CROIX DE LORRAINE .LA

 

1943 - COMMANDO EN BRETAGNE

 

1939 - DÉSERTEUR .LE

 

1938 - HÔTEL DU NORD

 

1938 - S.O.S. SAHARA

 

1938 - BELLE ÉTOILE

 

1938 - PARADIS DE SATAN .LE

 

1937 - CHÉRI-BIBI

 

1937 - FEMME DU BOUT DU MONDE .LA

 

1937 - MAMAN COLIBRI
De Jean Dréville

 

1937 - DRÔLE DE DRAME

 

1937 - MESSAGER .LE

 

1937 - CHEMIN DE RIO .LE

 

1936 - PORTE DU LARGE .LA

 

1936 - TARASS BOULBA

 

1935 - BEAUX JOURS .LES

 

1935 - ÉQUIPAGE .L'

 

1935 - YEUX NOIRS .LES

 

1935 - JOUR VIENDRA .UN
De Gerhardt Lamprecht et Serge Veber

 

1934 - MARIA CHAPDELAINE

 

1934 - LAC AUX DAMES

 

1933 - VOLEUR .LE

 

1933 - DANS LES RUES

 

1933 - ÈVE CHERCHE UN PÈRE

 

1932 - MERVEILLEUSE TRAGÉDIE DE LOURDES .LA
D'Henri Fabert

 

1932 - FAUT-IL LES MARIER

 

1931 - ÉCHEC ET MAT

 

1931 - JEAN DE LA LUNE

 

PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1999 - JEAN-PIERRE AUMONT, CHARME ET FOU-RIRES
TV Documentaire de 56 Mn. - De Patty Villiers

 

1993 - SENSO
Téléfilm de Gérard Vergez

 

1991 - CRIMES ET JARDINS
Téléfilm de Jean-Paul Salomé

 

1991 - DERNIER MOT .LE
Téléfilm de Gilles Béhat

 

1989 - MILLIONNAIRES DU JEUDI .LES
Série TV de Bernard Bouthier et Claude Grinberg

 

1989 - GRANDES FAMILLES .LES
Série TV d'Edouard Molinaro

 

1989 - FRANÇAIS LIBRE .UN
Série TV de 6 épisodes de 60 Mn. De Jim Goddard

 

1989 - A TALE OF TWO CITIES
Série TV en 3 épisodes de Philippe Monnier

 

1988 - CINÉMA
Série TV en 4 épisodes de Philippe Lefebvre

 

1988 - WINDMILLS OF THE GODS
Téléfilm de Lee Philips

 

1987 - MELBA
Série TV en 4 épisodes de Rodney Fisher

 

1987 - JOHNNY MONROE
Téléfilm de Renaud Saint-Pierre

 

1986 - SINS
Série TV de Douglas Hickox

 

1985 - VIVEMENT TRUFFAUT
(TV Documentaire de 67 Mn. - De Claude de Givray

 

1985 - REGARD DANS LE MIROIR .LE
Série TV en 4 épisodes de Jean Chapot

 

1985 - COUP DE SOLEIL
Téléfilm de Paul-Robin Banhaïoun

 

1984 - ÂGE VERMEIL .L'
Série TV en 4 épisodes de Roger Kahane

 

1983 - JEAN-LOUIS BARRAULT, UN HOMME DE THÉÂTRE
(Documentaire de 55 Mn. - De Muriel Balasch

 

1983 - BEAUX QUARTIERS .LES
Téléfilm de Jean Kerchbron

 

1983 - QUELQUES HOMMES DE BONNE VOLONTÉ
Série TV de François Villiers

 

1982 - EMMENEZ-MOI AU THÉÂTRE : LE FLEUVE ÉTINCELANT (TV)
De Patrick Bureau

 

1981 - ARCOLE OU LA TERRE PROMISE
Série TV en 6 épisodes de 52 Mn. - De Marcel Moussy

 

1981 - CARTE VERMEIL Téléfilm d'Alain Levent

 

1980 - A TIME FOR MIRACLES
Téléfilm de Michael O'Herlihy

 

1980 - MEMORY OF EVA RYKER .THE
Téléfilm de Walter Grauman

 

1979 - BEGGARMAN, THIEF
Téléfilm de Lawrence Doheny

 

1979 - TERREUR À BORD
Série TV en 3 épisodes - 278 Mn. - De Douglas Heyes

 

1979 - PARIS-VICHY
Téléfilm d'Anne Revel

 

1978 - CORDE AU COU .LA
Série TV de Marcel Moussy

 

1977 - CIRCUS OF THE STARS
(TV Documentaire de 60 Mn. - Dans son propre rôle)

 

1976 - RENDEZ-VOUS EN NOIR
Série TV en 6 épisodes de Claude Grinberg

 

1972 - DANS LE JARDIN DE FRANC-NOHAIN

 

1972 - JOYEUX CHAGRINS
Téléfilm de François Gir

 

1972 - COMME IL VOUS PLAIRA
Téléfilm d'Agnès Delarive

 

1968 - RÈGLES DU JEU .LES

 

1967 - CHEVALIERS DU CIEL .LES
(Série TV de 1967 à 1969 - 39 épisodes - De François Villiers

 

1962 - AFFAIRE DU CHEVAL SANS TÊTE .L'
Téléfilm de Don Chaffey

 

 

2 COURTS MÉTRAGES ET 1 DOCUMETAIRE
_________________________________________________________________

1961 - ART DE VIVRE .L'
Court métrage d'Edouard Berne

 

1953 - VEDETTES EN PANTOUFLES
Court métrage de Jacques Guillon

 

1950 - VIE COMMENCE DEMAIN .LA
Documentaire de Nicole Védrès

 

________________________________________________

 

commentaires (2)

corrado

16-12-2009 12:41:04

quelle merveilleuse famille j pierre maria tina sans frontiere ni d espace ni d ame et leurs traits d anges