PEGGIE CASTLE

Vue 745 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
22-12-1926, à Appalachia dans le comté de Wise en Virginie aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
11-08-1973, à son appartement hollywoodien, en Californie aux États-Unis.

Cause du décès:
D'une cirrhose du foie à l'âge de 46 ans.

Nom de naissance:
Peggy Thomas Blair. - Surnom : Peggie Call

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 4 reprises et eut 1 enfant :

Mariée en 1945 à 19 ans avec un homme d’affaires : REVIES CALL - Divorcée en 1950.

Mariée en 1951 avec : ROBERT H. RAINS - Divorcée en 1954

Mariée en 1955 avec le producteur et réalisateur : WILLIAM MCGARRY - Divorcée en 1969
ils eurent eu une fille, Erin.

Mariée en 1971 avec : ARTHUR MORGANSTERN - Jusqu'au décès de Peggy en 1973.

Taille:
(1m70)

Commentaires: 0

Anecdotes


Peggie Castle dans le film de1956 : J'aurai ta peau.


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à PEGGIE CASTLE

Source : Movir Legends - Ajout de la vidéo le 16 janvier 2022 par Philippe de CinéMémorial


Fille de Doyle H. et d’Elizabeth G. Blair, Peggie Castle est née Peggy Thomas Blair le 22 décembre 1926 à Appalachia une municipalité américaine située dans le comté de Wise au sud-ouest de la Virginie.

Une enfance nomade au gré des emplois de son père, directeur des relations industrielles pour une grande entreprise, pas moins de 14 déménagements, puis la famille s’installe en Californie où Papa Blair fut directeur commercial pour l’acteur Donald O’Connor et plus tard directeur pour les studios Goldwyn.


Très jeune elle suit des cours d’art dramatique tout en fréquentant la Hollywood High School et pendant deux ans le collège privé, le Mills College. Adolescence, elle ment sur son âge et fait du mannequinat. Elle a posé pour le magasine LOOK lors de la Saint-Valentin. Elle a participé également à un feuilleton radiophonique intitulé « Enfants d’aujourd’hui » gagnant 375 $ par semaine.

A 19 ans elle se marie avec un homme d’affaires, Revies Call dont elle divorcera en 1950.

Cette sensuelle blonde au visage magnifié par de beaux yeux verts est découverte par un dénicheur de talents de la Fox, alors qu’elle mangeait un cocktail de fruits de mer au Farmer’s Market. Ce dernier lui propose de faire du cinéma, elle saisit sa chance, et se rend aux studios de la 20th Century-Fox pour un test à l’écran mais finalement c’est avec Universal-International qu’elle signe un contrat de sept ans.

Lors des son premiers jour au studio, elle tombe sous le charme du directeur des relations publiques Robert H. Rains, une rencontre qui se conclue par un mariage en 1951 à Juarez, au Mexique.

Sous le pseudo de Peggy Call, elle fait ses débuts au cinéma en 1947 avec un petit rôle dans le film de Frank McDonald « When a Girl’s Beautiful ». Puis sous le nom de Peggy Castle elle enchaine d’autres petits rôles, pas toujours mentionnée au générique. Elle campe une opératrice au téléphone dans « J’étais une voleuse » (1950) de Charles Lamont avec Scott Brady et Mona Freeman ; Diana la fille de Bette Davis dans « L’ambitieuse » (1950) de Curtis Bernhardt avec Betty Lynn et Barry Sullivan ; la Princesse Yasmin dans « Le voleur de Tanger » (1951) de Rudolph Maté avec Tony Curtis roi des voleurs qui aidé de la jeune Tina (Piper Laurie) il organise le vol du trésor du bey de Tanger.

Dans une libre adaptation d'une époque historique « La Princesse de Samarcande » (1951) de George Sherman, Peggy tient le rôle de Lailee aux cotés de la Princesse Shalimar incarnée par Anne Blyth avec David Farrar un croisés anglais, qui vient en aide à la princesse menacée par Genghis Khan (Marvin Miller) et ses hordes.

Sa silhouette gracile est à nouveau mise en valeur dans le film exotique « La belle du harem » (1951) d’Edward Bernds, elle campe la princesse Shareen qui dirige un petit royaume au Moyen-Orient, sa servante (Joan Davis) lui apprend qu'elle est en grand danger, car le machiavélique cheikh (Arthur Blake) désire mettre la main sur ses terres riches en pétrole.


John Payne et Peggie Castle - Dans le film de 1953 : L'Affaire de la 99e Rue


Elle aborde le western avec « La piste des démons » (1952) de Ford Beebe, elle fait parti du convoi que dirige Rod Cameron, un chef de wagon qui accepte de mener un train de pionniers vers le territoire de l'Oregon, mais bientôt il doit faire face à des tribus indiennes bien armées.

Elle se prête aussi au film noir « J’aurai ta peau » (1953) de Harry Essex, le détective Mike Hammer (Biff Elliot) est déterminé à retrouver la personne qui a tué son ami proche, ses indices le conduisent vers une belle et séduisante psychanalyste Charlotte Manning (Peggy Castle) ; suivi de « L’affaire de la 99ème rue » (1953) de Phil Karlson, Pauline (Peggy Castle) l’épouse d’Ernie Driscoll (John Payne) un ancien boxeur, est malheureuse de cette vie difficile, elle entame une liaison avec le voleur de bijoux Victor Rawlins (Brad Dexter) ayant entravé ses affaires celui-ci tue Pauline et tente de piéger Ernie pour le meurtre.

Dans le film d'aventures « L’orchidée blanche » (1954) de Reginald Le Borg, l’archéologue Robert Burton (William Lundigan), la photographe Kathryn (Peggy Castle) et Juan Cervantes (Armando Silvestre) s’aventurent dans la nature sauvage du Mexique à la recherche des ruines toltèques, cependant, la jalousie et le danger les attendent dans leur périple.

Retour au film noir avec « Le syndicat du crime » (1955) de Harold D. Schuster, l'escroc Casey Martin (Frank Lovejoy) a la choix, soit la prison, soit aider des fédéraux à attraper le mafieux Dutch Becker (Forrest Tucker), Gladys (Peggy Castle) ayant travaillé pour Dutch, fait l'erreur de parler à Casey de sa relation avec l'homme de la mafia, elle se fait assassiner, Casey réussit à faire tomber le gang et retrouve sa liberté.

Elle compose un personnage humanitaire dans le film de Guerre « La colline de l’enfer » (1955) de Hermon Jones celui d’une infirmière des Nations Unies, en Corée, blessée après avoir subi des tirs ennemis, elle est soignée par une patrouille britannique, avec Chuck Connors et Richard Conte qui n'est pas insensible la belle infirmière.

Roger Corman lui offre le rôle principal dans le western « La femme d’Oklahoma » (1956) Marie " Oklahoma " Saunders (Peggy Castle), dirige le saloon local, par ruse et par vol, elle ambitionne de posséder toute la ville, pour cela, elle soutient sa marionnette politicienne Jimmy Marsh (Tom Dillon) et sous ses ordres le sheriff Bake (Mike Connors) ; suivi de « La femme aux deux revolvers » (1956) de Richard Bartlett, Karen (Peggy Castle) apprend à devenir une tireuse d’élite avec le Marshal Dan Corbin( William Talman) afin de pouvoir traquer les trois hommes qui ont assassiné ses parents avec Marie Windsor et Robert Lowery.

Elle fait encore une honorable prestation dans le film noir de Montgomery Tully « Un tueur s’est échappé » (1956), le sociopathe Max Brandt (Zachary Scott), force une ancienne connaissance Louie Bernard (Mervyn Johns) a fabriquer de la fausse monnaie, en tenant sa fille, Carole (Peggy Castle) en otage, lorsque Bernard découvre que Brandt a tenté de violer sa fille et a tué sa femme de ménage, il poste anonymement un faux billets de 5 £ à la police en décrivant l’opération de contrefaçon, mais Brandt l’apprend et rançonne Louie, pendant de temps la police se rapproche lentement du quartier général du gang.

Citons l'une de ses dernières prestations, il interprète une journaliste dans le science-fiction « Le début de la fin » (1957) de Bert I. Gordon, elle se rend dans une petite ville de Illinois qui a été inexplicablement détruite elle va découvrir que de gigantesques criquets mutants suite a des incidents radioactifs ont ravagé toutes les cultures et que maintenant ils s'attaquent aux êtres humains, le docteur Ed Wainwright (Peter Graves) semble avoir la solution, les attirer avec des leurres et les noyer dans l'eau froide du lac.

A 31 ans Peggy Castle quitte le grand écran au profit de la télévision et participe entre autres aux séries culte telles: « Cheyenne » (1956/57) ; « Gunsmoke » (1957) ; « Perry Mason » (1957) ; « Lawman » (1959/62) et termine avec « Le Virginien » (1966).

Après deux échecs matrimoniaux, Peggy épousa en troisièmes noces le producteur et réalisateur William McGarry en 1955, ils ont eu une fille, Erin, avant de divorcer en 1969. Le quatrième et dernier mariage de Castle fut avec Arthur Morganstern en 1971, ils sont restés unis jusqu’au décès de l’actrice.


Dans ses dernières années, dépressive Peggy Castle a développé un sévère problème d’alcool. Le 11 août 1973, son corps est retrouvé inanimé sur le canapé de son appartement hollywoodien. Son décès été déterminé comme étant causée par une cirrhose du foie.


Source : Gary Richardson - Fait le 16 janvier 2022 par Philippe de CinéMémorial.


Filmographie


Peggie Castle - Dans le film de 1953 : L'Affaire de la 99e Rue


36 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
________________________________

 

1957 - TUEUR S'EST ÉCHAPPÉ .UN

 

1957 - SEPT COLLINES DE ROME .LES

 

1957 - DÉBUT DE LA FIN .LE

 

1957 - CARREFOUR DE LA VENGEANCE

 

1957 - BACK FROM THE DEAD

 

1956 - QUINCANNON

 

1956 - IMMORTEL AMOUR

 

1956 - FEMME D’OKLAHOMA .LA

 

1955 - SYNDICAT DU CRIME .LE

 

1955 - FURIEUSE CHEVAUCHÉE .LA

 

1955 - FEMME AUX DEUX REVOLVERS .LA

 

1955 - DIX HOMMES POUR L'ENFER

 

1954 - ORCHIDÉE BLANCHE .L'

 

1954 - NETTOYAGE PAR LE VIDE

 

1954 - JESSE JAMES' WOMEN

 

1954 - PISTE ROUGE .LA

 

1954 - HACHE SANGLANTE .LA

 

1953 - SON OF BELLE STARR

 

1953 - J’AURAI TA PEAU

 

1953 - COW-BOYS .LES

 

1953 - AFFAIRE DE LA 99E RUE .L'

 

1952 - PISTE DES DÉMONS .LA

 

1952 - GRÈVE AU HAREM

 

1952 - INVASION U.S.A.

 

1951 - VOLEUR DE TANGER .LE

 

1951 - PRINCESSE DE SAMARCANDE .LA

 

1951 - NOUVELLE AURORE .LA

 

1951 - CADETS DE L'AIR .LES

 

1951 - AMBITIEUSE .L'

 

1950 - REPORTAGE FATAL

 

1950 - FILLE DES BOUCANIERS .LA

 

1950 - J'ÉTAIS UNE VOLEUSE

 

1949 - MONSIEUR BELVEDERE AU COLLÈGE

 

1949 - ARAIGNÉE .L'

 

1947 - WHEN A GIRL’S BEAUTIFUL

 

1947 - BURY ME DEAD

 

SA PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
_____________________________________

 

1962 - VIRGINIEN .LE
Série TV

 

1959 - WORLD OF GIANTS
Série TV

 

1959 - MIKE HAMMER
Série TV

 

1959 - MARKHAM
Série TV

 

1959 - LAWMAN
Série TV

 

1958 - SERGEANT AND THE LADY .THE
Série TV

 

1958 - TEXAN .THE
Série TV

 

1958 - RESTLESS GUN .THE
Série TV

 

1958 - 77 SUNSET STRIP
Série TV

 

1957 - PERRY MASON
Série TV

 

1956 - CHEYENNE
Série TV

 

1956 - ASSIGNMENT : MEXICO
Téléfilm

 

1955 - POLICE DES PLAINES

 

_______________________ FIN _____________________

 

commentaires (0)