GABRIELLE DOULCET

Vue 172 fois

Profession:
Actrice et dame de théâtre française.

Date et lieu de naissance:
20-02-1890, à Courbevoie, Hauts-de-Seine, en France.

Date et lieu du décès:
23-02-1976, à Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine, en France.

Cause du décès:
De cause naturelle à l'âge de 86 ans.

Nom de naissance:
Gabrielle Fernande Doulcet.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 1 reprise et n'eut pas d'enfant :

Mariée le 28 janvier 1913 avec l'acteur : FERNAND CHARPIN (1887-1944) - Divorcée 19??.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Gabrielle Doulcet tricote au coin du feu. Cette grand-mère au regard si doux s'installait de temps à autre sur les écrans de notre enfance. Oh, c'étaient de courtes visites, juste le temps de nous dire bonjour. Si elle avait pu, elle nous aurait préparé un chocolat chaud et passé la brioche au four.

Gabrielle Doulcet avait épousé le grand Charpin, l'inoubliable interprète de Panisse dans la fameuse trilogie de Pagnol. Mais elle ne profita pas de la notoriété de son mari, demeurant dans l'anonymat de rôles très secondaires.

Elle termine sa carrière au théâtre avec "Les portes claquent", au théâtre Daunou, où Michel Fermaud s'est amusé à croquer,s ans aucune vulgarité, quelques instantanés d'une famille type de la fin des années 50. Gabrielle Doulcet y interprète une aimable aïeule, qui cherche à dissimuler d'innocentes amours à ses enfants.

On retrouve également l'actrice dans deux adaptations pour la scène de grands succès de la littérature américaine. C'est le cas de "back street", que Michel Dulud a tiré du roman éponyme de Fannie Hurst, qui rencontra un immense succès outre-atlantique et fut adapté plusieurs fois à l'écran. Gabrielle y incarne Hattie Dixon, une amie de l'héroïne de la pièce, entretenue par un riche banquier. Quant à l'oeuvre d'Anita Loos, "Les hommes préfèrent les blondes", elle inspira à Hawks le célèbre film du même nom, où Marilyn Monroe, au mieux de sa forme, chantait 'Diamonds are a girl's best friend". Lucie Saint-Elme, traductrice du roman, et Pierre de Meuse, en tirèrent une pièce, jouée au théâtre des Arts.

La spirituelle pièce d'Albert Husson, "La cuisine des anges", où apparaît encore Gabrielle Doulcet, inspira, elle aussi, un film à Michael Curtiz, avec Peter Ustinov et Aldo Ray.

Comme il se doit, l'actrice joue souvent les vieilles dames dans ses pièces. C'est le cas dans le vaudeville d'Armand Salacrou, "Les invités du bon Dieu", où elle incarne une fois de plus la grand-mère, aux côtés de Maria Mauban et Robert Arnoux, ou dans "Moi et le colonel", d'après la pièce de Franz Werfel, aux Bouffes Parisiens.

A de rares occasions, Gabrielle Doulcet se voit proposer des rôles plus étoffés. C'est ainsi que, dans "Ames solitaires", de Gerhart Hauptmann, grand dramaturge allemand, qui reçut le prix Nobel de littérature en 1912, la comédienne incarne Mme Vockerat. Elle vient assister sa bru, qui se remet lentement d'un accouchement.

Mais son fils, un philosophe, tombe sous le charme d'une jeune étudiante, qui montre de l'intérêt pour ses écrits. Mme Vockerat tente en vain de convaincre le nouvel amour de son fils de le laisser en paix. Dans un registre assez dramatique, Gabrielle Doulcet a l'occasion de montrer toute l'étendue d'un talent bien rarement sollicité.

Et on est un peu surpris de retrouver l'actrice dans le théâtre de l'absurde de Brecht. Elle joue en effet, au TNP, sous la férule de Georges Wilson, le rôle notable de l'impératrice douairière de Chine dans la pièce que Brecht a tirée de l'histoire de la princesse Turandot, popularisée par l'opéra de Puccini.

CARRIERE AU CINEMA :

Ce n'est qu'à la cinquantaine passée que Gabrielle Doulcet entame vraiment sa carrière au cinéma. La plupart du temps, elle devra se contenter d'apparitions fugitives et de rôles si fugaces qu'ils n'entraînent aucune mention au générique.

Il ne s'agit d'ailleurs pas de rôles à proprement parler. Gabrielle Doulcet est "la dame au collier", une "dame à l'enterrement" ou "la vieille dame aux chats". Elle exerce aussi de nombreux métiers à l'écran, sans sortir de l'anonymat; tour à tour, elle est concierge, secrétaire, commerçante ou enseignante.

De temps à autre, Gabrielle Doulcet incarne un véritable personnage, possédant un nom et une identité. C'est le cas de Marion, qui prend soin des deux orphelines dans le film que tira Riccardo Freda du célèbre et larmoyant roman d'Adolphe d'Ennery.

On la retrouve aussi dans le rôle de Guitte, aux côtés de Michel Piccoli et Romy Schneider, dans l'un des plus beaux films de Claude Sautet, "Les choses de la vie". Dans un registre différent, elle est la tante Yvette du film "Les grands sentiments font les bons gueuletons", de Michel Berny. Caustique, elle commente sans aménité les déboires de ses voisins qui, célébrant le mariage de leur fille, sont privés des invités de la noce, coincés sur l'autoroute.

Gabrielle Doulcet incarne encore une cuisinière pour le film de Jean-Claude Brialy, "L'oiseau rare". Elle interprète aussi, dans "L'important c'est d'aimer", d'Andrzej Zulawski, le rôle de Mme Mazelli, l'épouse d'un individu peu recommandable, incarné par Claude Dauphin, qui se révèle un maître chanteur peu scrupuleux.

Mais c'est sans doute Michel Drach qui, dans "Les violons du bal", confie à Gabrielle Doulcet son rôle le plus notable. Aux côtés de Marie-José Nat et de Jean-Louis Trintignant, elle y incarne Mélanie, la grand-mère fantasque qui essaie d'adoucir la dure réalité de la guerre aux yeux d'un enfant effrayé. Fuyant, avec sa famille, sur les routes de l'Exode, elle ne pourra surmonter sa fatigue.

Source : http://kmalden.centerblog.net/202-gabrielle-doulcet-1890-1976 - Fait le 31 mars 2021 par Philippe de CinéMémorial.

Filmographie

32 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

 

1975 - POLICE PYTHON 357

 

1975 - OEUFS BROUILLÉS .LES

 

1975 - IMPORTANT C'EST D'AIMER .L'

 

1975 - CE CHER VICTOR

 

1974 - VIOLONS DU BAL .LES

 

1974 - SALUT LES FRANGINES

 

1973 - OISEAU RARE .L'

 

1973 - GRANDS SENTIMENTS FONT LES BONS GUEULETONS .LES

 

1972 - PAS FOLLE LA GUÊPE

 

1970 - ILS

 

1970 - CINÉMA DE PAPA .LE

 

1970 - CHOSES DE LA VIE .LES

 

1969 - PISTONNÉ .LE

 

1969 - FÊTE DES MÈRES .LA

 

1965 - DEUX ORPHELINES .LES

 

1964 - YOYO

 

1964 - FANTÔMAS

 

1964 - COPAINS .LES

 

1964 - CENT BRIQUES ET DES TUILES

 

1964 - BONNE OCCASE .LA

 

1963 - MARI À PRIX FIXE .UN

 

1963 - DU GRABUGE CHEZ LES VEUVES

 

1963 - BLAGUE DANS LE COIN

 

1960 - GODELUREAUX .LES

 

1959 - YEUX SANS VISAGE .LES

 

1958 - SOUPE AU LAIT

 

1957 - TROIS MARINS EN BORDÉE

 

1957 - PREMIER MAI

 

1957 - CLARA ET LES MÉCHANTS

 

1956 - QUELLE SACRÉE SOIRÉE

 

1955 - FILLE ÉPATANTE .UNE

 

1946 - PLOUM PLOUM TRA LA LA

 

53 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

 

1977 - LUNE PAPA .LA
Réal. : Jean-Paul Carrère (4 épisodes)

 

1977 - COUPABLE .LE
Réal. : Philippe Arnal

 

1976 - VÉRITÉ TIENT À UN FIL .LA
Réal. : Pierre Goutas

 

1975 - RENARDS .LES
Réal. : Philippe Joulia

 

1975 - FEMME SEULE .UNE
Réal. : Pierre Goutas

 

1974 - VALÉRIE
Réal. : François Dupont (2 épisodes)

 

1974 - TRÉSOR DE SAINT BARNABÉ .LE
Réal. : Jean-Paul Carrère

 

1974 - PROCÈS DE MARY DUGAN .LE
Réal. : Georges Folgoas

 

1974 - FAMILLE GROSSFELDER .LA
Réal. : Jean L'Hôte

 

1974 - CURÉ DE CHOC .UN
Réal. : Philippe Arnal

 

1974 - CHAT SOUS L'ÉVIER .UN
Réal. : Pierre Neel

 

1973 - TÉMOIGNAGES
Épisode : Le bon docteur Walter - Réal. : Paul Siegrist

 

1973 - MOLIÈRE POUR RIRE ET POUR PLEURER
Réal. : e Marcel Camus

 

1973 - FLEURS SUCCOMBENT EN ARCADIE .LES
Réal. : Jean Vernier

 

1973 - ENLÈVEMENT .L'
Réal. : Jean L'Hôte

 

1973 - ÉCRITS RESTENT .LES
Réal. : Pierre Bureau

 

1973 - AU THÉÂTRE CE SOIR
Le Complexe de philémonRéal. : Georges Folgoas

 

1972 - SIX HOMMES EN QUESTION .LES
Réal. : Abder Isker

 

1972 - MARE AU DIABLE .LA
Réal. : Pierre Cardinal

 

1972 - FRANÇOIS GAILLARD
Épisode : Madeleine - Réal, : Jacques Ertaud

 

1972 - DEUX COEURS SIMPLES
Réal. : Edmond Tiborovsky

 

1972 - AU THÉÂTRE CE SOIR
Épisode : Faites moi confiance - Réal. : Pierre Sabbagh.

 

1971 - SOIR CHEZ NORRIS .UN

 

1971 - POSSÉDÉE .LA
Réal. : Eric Le Hung

 

1971 - NUIT TOURNE MAL .LA
Réal. : Pierre Viallet

 

1971 - MIROIR 2000 .LE
Réal. : François Villiers et Jean Couturier (3 épisodes).

 

1971 - FANTÔME DES HLM .LE
Réal. : Claude Guillemot

 

1971 - AU THÉÂTRE CE SOIR
Épisode : Arsenic et vieilles dentelles - Réal. : Pierre Sabbagh

 

1970 - SESTERAIN, OU LE MIROIR 2000 .LES

 

1970 - RENDEZ-VOUS À BADENBERG
Réal. : Jean-Michel Meurice

 

1970 - RENDEZ-VOUS À BADENBERG
Épisode : Retour à Paris - Réal. : Jean-Michel Meurice

 

1970 - RENDEZ-VOUS À BADENBERG
Épisode : Renversement de situation - Réal. : Jean-Michel Meurice

 

1970 - RENDEZ-VOUS À BADENBERG
Épisode : Le coup d'état - Réal. : Jean-Michel Meurice

 

1970 - RENDEZ-VOUS À BADENBERG
Épisode : L'Enlèvement - Réal. : Jean-Michel Meurice

 

1970 - RENDEZ-VOUS À BADENBERG
Épisode : En exil - Réal. : Jean-Michel Meurice

 

1970 - RENDEZ-VOUS À BADENBERG
Épisode : Coup de théâtre - Réal. Jean-Michel Meurice

 

1970 - POMME DE SON OEIL .LA
Réal. : François Villiers

 

1970 - ISABELLE
Réal. : Jean-Paul Roux

 

1970 - DEMANDE EN MARIAGE .LA
Réal. : Jean l'Hôte

 

1970 - ALLÔ POLICE
Épisode : Retour à l'envoyeur - Réal. Daniel Le Comte

 

1969 - EN VOTRE ÂME ET CONSCIENCE
Épisode : L'affaire Deschamps ou la reconstitution - Réal. : Jean Bertho

 

1969 - BOEUF CLANDESTIN .LE
Réal. : Jacques Pierre

 

1968 - SÉPARATION .LA

 

1968 - SAINTES CHÉRIES .LES
Épisode : Eve et la villa - Réal. : Jean Becker

 

1968 - DOSSIERS DE L'AGENCE O
Épisode : Les 3 bateaux de la calanque - Réal. : Jean Salvy

 

1967 - PAR MESURE DE SILENCE
Réal. : Philippe Ducrest

 

1967 - ESPAGNOL .L'
Réal. : Jean Prat

 

1967 - AFFAIRE LOURDES .L'
Réal. : Marcel Bluwal

 

1966 - IL FAUT QUE JE TUE MONSIEUR RUMANN

 

1966 - ESPAGNOL .L'

 

1966 - AU THÉÂTRE CE SOIR
Épisode : La cuisine des anges - Réal : Albert Husson

 

1965 - HÉRITAGE .L'
Réal. : Jean Prat

 

1964 - ABONNÉ DE LA LIGNE U .L'
La Journée de la Rançon de 10 h à 11h30 du Matin - Réal. : Yannick Andréi

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)