LORI NELSON

Vue 368 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
15-08-1933, à Santa Fe dans le Nouveau-Mexique aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
23-08-2020, à Los Angeles en Californie aux États-Unis.

Cause du décès:
De la maladie d'Alzheimer à l'âge de 87 ans.

Nom de naissance:
Dixie Kay Nelson. Surnom : Little Miss America.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 2 reprises et mère de 2 enfants. :

Mariée le 10 décembre 1960 avec : JOHNNY MANN - Divorcée en 1973.
Ils eurent deux enfants.

Mariée en avril 1983 avec : JOSEPH J. REINER - Jusqu'au décès de Lori en 2020.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à LORI NELSON

Ajout de la vidéo le 26 août 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

La très dynamique et jolie blonde aux yeux bleus, Lori Nelson est née Dixie Kay Nelson le 15 août 1933, à Santa Fe au Nouveau-Mexique aux Etats-Unis. Petite graine de star , à deux ans elle joue dans des productions théâtrales locales , à quatre ans, ses parents Robert Nelson, et son épouse Lorre née Gutierrez s’installent à Encino en Californie au sud de la vallée de San Fernando où la petite Lori grandit et s’initie à la danse. A cinq ans elle est auréolée du titre de Little Miss America. A huit ans elle est atteinte d’un rhumatisme articulaire aigu qui l’obligea à garder le lit pendant quatre ans. Guérit à 12 ans elle reprend ses études et obtient son diplôme de l'école secondaire Canoga Park. A 17 ans, cette jolie adolescente remporte le titre de Miss Encino et obtient un emploi de mannequin.

Son succès dans le mannequinât lui a valu d’être repérée par Universal studio et d’obtenir un contrat de sept ans. Elle apparaît pour le première fois en 1951 dans la lumière des caméras d'Anthony Mann, dans son western «Les affameurs» aux cotés de James Stewart qui conduit un convoi de pionniers vers l'Oregon avec Arthur Kennedy, Julie Adams et Rock Hudson. Elle enchaîne avec la comédie «Ma et Pa Kettle à la foire» (1952) de Charles Barton elle joue Rosie Kettle, la fille des personnages interprétés par Marjorie Main et Percy Kilbride qui tentent de gagner de l’argent pour envoyer leur fille à l’université et sa suite «Ma et Pa Kettle à Waikiki» (1955), de Lee Sholem, la famille part à Hawaï pour aider un cousin malade, le père un peu tête en l’air va se faire kidnapper.

Elle prend de la maturité cinématographique avec le drame «Le démon blond» (1952) de Jesse Hibbs elle est Sharon Wallace, qui aide une star du football dépressif et taciturne Tony Curtis à sortir de sa coquille avec entre autre Mamie Van Doren et Stuart Whitman. Douglas Sirk signe un mélodrame déchirant et poignant «Désir de femme» ( 1953), Lori joue la fille de Barbara Stanwyck une actrice déchue et ratée qui a abandonné sa famille pour sa carrière, elle retrouve les siens lors de la cérémonie de fin d'études de sa fille Lily.

Elle côtoie par deux fois Audie Murphy qui n’est pas insensible au charme de la belle demoiselle dans «Qui est le traître ?» (1953) de Nathan Juran, un western assez classique qui oppose les colons aux indiens Apaches, et dans «Le nettoyeur» (1954) de George Marshall, elle soutient Audie Murphy qui tente de rétablir l’ordre et la loi dans d'une petite ville de l'ouest aux mains d’un escroc Lyle Bettge. Dans un film d’aventure assez spectaculaire «La vénus des mers chaudes» ( 1954) John Sturges met en scène un groupe de chercheurs, Richard Egan, Jane Russell, Gilbert Roland, Robert Keith et Lori Nelson propriétaire d'un bateau, recherchent un trésor englouti dans les Caraïbes mais ils ne sont pas seul a chercher une madone en or massif dans des eaux infestées de requins ; dans le film de science-fiction «La revanche de la créature » (1954) de Jack Arnold, elle campe une jeune scientifique qui étudie les poissons avec le psychologue animalier John Agar , elle se fait enlever par un monstre mi-homme mi-poisson appelé le Gill-man.

Stuart Heisler lui donne le rôle d’une jeune handicapée dans l'univers du film noir avec «La peur au ventre» (1955) après 8 ans de prison Roy, Jack Palance tente un dernier hold-up, il rencontre Velma qui a un pied bot frappé par cette fille il prévoit de payer la chirurgie du pied avec sa part du butin, malheureusement, le vol ne se déroule pas comme prévu, Lee Marvin et Shelley Winters complètent la distribution. Dans une dramatique sur fond de corruption et teintée de Rock and roll «Jeunesse indomptée» (1956) de Howard W. Koch, deux sœurs Lori Nelson et Mamie Van Doren artistes musicaux sont arrêtées pour avoir fait du stop, elles purgent une peine de 30 jours travaillant comme des esclaves dans les champs de coton avec d'autres détenus. Elle est pétillante de romantisme dans «Le trouillard du Far West» (1956) de Norman Taurog face aux deux compères Dean Martin qui a besoin de son ami Jerry Lewis pour sauver son ranch convoité par des propriétaires terriens.

Elle termine sa filmographie au grand écran avec un très beau western qui se distingue par son coté poignant, dans «Le fils du bandit» (1957) de Lesley Selander, elle campe l'aventureuse Lila Costain, qui dirige un ranch, elle est courtisé par Ben Cooper le fils du hors-la-loi Dane Clark. Après ce film, elle se tourne vers la télévision pour une vingtaine de séries, citons la plus connue «Comment épouser un millionnaire» (1959) dans lequel elle tient le rôle de Greta Hanson la plus sophistiquée des trois filles, Barbara Eden et Merry Anders à la recherche d’un mari riche et se voit régulièrement invitée dans des épisodes tels que «Au nom de la loi», «Wagon Train», «Laramie», «Bachelor Father» et «Whispering Smith»... Elle fera un bref retour dans les années 90 pour vite se faire oublier, dont « Mom, Can I Keep Her? » (1998) qui sort directement en vidéo, citons néanmoins le film de science-fiction à petit budget «The naked monster» (2002), avec Dan Clark elle reprend son rôle de scientifique vu dans « La revanche de la créature » (1954), ensemble il font face à une chose monstrueuse sorti d'un glacier.

Lori Nelson a épousé le compositeur Johnny Mann en décembre 1960 et ils ont eu deux filles, Lori Susan et Jennifer, avant de divorcer en 1973, et en avril 1983, elle convole en deuxième noce avec l'ancien sergent de police de Los Angeles. Joseph J. FReiner; ils sont restés mariés jusqu’au décès de son mari.

Depuis plusieurs années elle souffrait de la maladie d’Alzheimer, elle est décédée le 23 août 2020 à son domicile de Porter Ranch, à Los Angeles.

Source : Gary Richardson - Fait le 27 août 2020 par Philippe de CinéMémorial.