WERNER HINZ

Vue 125 fois

Profession:
Acteur allemand.

Date et lieu de naissance:
18-01-1903, à Berlin en Allemagne.

Date et lieu du décès:
10-02-1985, à Hambourg en Allemagne.

Cause du décès:
De cause naturelle à l'âge de 82 ans.

Nom de naissance:
Werner Hinz.

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 1 reprises et père de 2 enfants:

Marié en 1934 avec l'actrice : EHMI BESSEL (1904–1988)
Jusqu'au décès de Werner en 1985. Ils eurent deux enfants, Michael et Dinah.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à WERNER HINZ
Bande Annonce du : Le jour le plus lonng.

Ajout de la vidéo le 18 août 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Fils d'un homme d'affaires à Berlin, Werner Hinz voit le jour le 18 janvier 1903, à Berlin en Allemagne. Après avoir terminé ses études secondaires, il commence des études commerciales et agricoles. En 1920 parallèlement à ses études il étudie l'art dramatique à l'école de Max Reinhardt au sein du Deutsches Theater à Berlin, où il débute sur les planches en 1922 jouant le lycéen Melchior Gabler dans le drame de Frank Wedekind «Spring Awakening ». Il interprète les années suivantes, les amoureux, les adolescents et les bons vivants . Puis en 1924, il obtient un engagement d'un an à Hambourg, où il a rencontré sa future épouse, l'actrice Ehmi Bessel avec laquelle il a joué dans divers théâtres allemands.

Ce n’est qu’en 1934 qu’il débute au cinéma dans l’épopée historique « Les deux rois » de Hans Steinhoff ; il tient le rôle du Prince Frédéric. En 1936 dans un film de propagande anti-soviétique « Le croiseur Sebastopol» de Karl Anton, en Russie durant l’année 1917, il est le meneur d’un groupe d’hommes qui préparent un soulèvement révolutionnaire tous se termine en bain de sang. Durant la Seconde Guerre mondiale, il apparaît aussi dans films de propagande nazie, comme le biopic «Bismarck» (1940) de Wolfgang Liebeneiner, il campe Frédéric de Prusse lors de la guerre franco-prussienne avec Paul Hartmann dans le rôle titre et Lil Dagover la reine Eugénie . Dans «Ma vie pour l’Irlande» (1941) Max W. Kimmich signe un film de propagande anti-britannique, Werner incarne un membre d'un groupe de nationalistes qui combat pour la liberté irlandaise il est capturé et condamné à mort avec René Deltgen.

Dans «Le président Kruger» (1941) Hans Steinhoff retrace l'histoire de la Seconde Guerre des Boers et des épisodes de la vie de Paul Kruger interprété par Emil Jannings son fils Werner Hinz un politicien anti-britannique sera capturé et pendu. Il reste cantonné dans le même registre avec des rôles sombres et odieux comme dans «Le vengeur/ Destin» (1942) de Géza von Bolváry, il tient le rôle du jeune lieutenant Kosta Wasileff qui aime la fille de l'homme qu’il vient de tuer. Dans un drame familial «La culpabilité du Dr Homma» (1951) de Paul Verhoeven il est le Dr. Magnus Homma accusé du meurtre de sa femme, il se dit innocent, mais son recours en grâce est rejeté et sera exécuté le lendemain.

Il campe aussi des rôles de militaires comme dans le premier film du genre qui traite de la tentative d'assassinat sur Adolf Hitler «C’est arrivé le 20 juillet» (1955) , il est l'un des conjurés, le général Ludwig Beck chef d'état-major adjoint de l'Armée de terre allemande avec Wolfgang Preiss; puis Falk Harnack signe un film bouleversant et sanglant «Les chiens sont lâchés» (1958) lors de Seconde Guerre mondiale le film traite du sort des déserteurs russes lors de l’attaque des troupes allemandes à Stalingrad, des combats meurtriers, où très peu de soldats en reviennent . On lui donne encore un rôle de mauvais type dans «Le papillon bleu» (1959) de Wolfgang SchleifI il est le gestionnaire de Irina, Marina Petrova , une jeune danseuse séduisante, mais de façon impitoyable, il lui demande sans cesse de l'argent allant jusqu'à la violence physique. En 1962 dans le célébrissime film qui porte sur le débarquement allié en Normandie «Le jour le plus long» (1962) de entre autres Bernhard Wicki et Ken Annakin, il campe avec une forte intensité le personnage du maréchal Erwin Rommel.

En fin de carrière Werner Hinz changea de registre pour des rôles plus doux, de gai personnages ou de grand-père dans des comédies familières comme dans «A sept heures du matin, le monde va toujours bien» de Kurt Hoffmann » (1968) il incarne un grand père espiègle, et le même rôle dans «Quand le clair de lune dort doucement sur les collines» de Wolfgang Liebeneiner.

Il fera un retour au grand écran en 1977 dans le rôle d’un hussier dans «Der schimmelreiter» de Alfred Weidenmann. Werner Hinz a collaboré au petit écran pour une vingtaine de téléfilms dont certains sont d'origine théâtrale et quelque séries jusqu’en 1985 date à laquelle il décède le 10 février 1985, il repose au cimetière de Dahlem à Berlin.

Source : Gary Richardson - Fait le 18 août 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

FILMOGRAPHIE PARTIELLE
_________________________________

 

 

1978 - DER SCHIMMELREITER
Réal : Alfred Weidenmann

 

1968 - MORGENS UM SIEBEN IST DIE WELT NOCH IN ORDNUNG
Réal : Kurt Hoffmann

 

1967 - RHEINSBERG
Réal : Kurt Hoffmann

 

1965 - ON MURMURE DANS LA VILLE
Réal : Kurt Hoffmann

 

1961 - MENTEUR .LE
Réal : Ladislao Vajda

 

1961 - JOUR LE PLUS LONG .LE

 

1960 - DERNIER TÉMOIN .LE
Réal : Wolfgang Staudte

 

1959 - R.P.Z... APPELLE BERLIN

 

1959 - PHALÈNE BLEU .LE
Réal : Wolfgang Schleif

 

1959 - BUDDENBROOK .LES

 

1958 - JEUNE FILLE DE MOORHOF .LA

 

1958 - AFFAIRE DIABOLIQUE .UNE
Réal : Victor Tourjansky

 

1957 - MADE IN GERMANY
Réal : Wolfgang Schleif

 

1957 - CONFESSIONS D'UN ESCROC .LES

 

1956 - NINA
Réal : Rudolf Jugert

 

1955 - HOTEL ADLON

 

1955 - ENNEMIE ADORÉE
Réal : Rolf Hansen

 

1955 - DERNIER ÉTÉ .LE

 

1955 - 20 JUILLET
Réal : Falk Harnack

 

1953 - FEU D'ARTIFICE

 

1952 - COEUR DU MONDE .LE
Réal : Harald Braun

 

1951 - DIE SCHULD DES DR. HOMMA
Réal : Paul Verhoeven

 

1949 - QUADRILLES MULTICOLORES .LES
Réal : Kurt Maetzig

 

1949 - DER BIBERPELZ d'Erich Engel

 

1945 - CAS MOLANDER .LE

 

1943 - WILDVOGEL
Réal : Johannes Meyer

 

1943 - CHANT DE LA MÉTROPOLE .LE
Réal : Wolfgang Liebeneiner

 

1942 - VENGEUR .LE
Réal : Géza von Bolváry

 

1941 - PRÉSIDENT KRUGER .LE

 

1941 - MA VIE POUR L'IRLANDE
Réal : Max W. Kimmich

 

1940 - RENARD DE GLENARVON .LE
Réal : Max W. Kimmich

 

1940 - MUSIQUE DE RÊVE

 

1940 - BISMARCK
Réal : Wolfgang Liebeneiner

 

1938 - JEUNESSE
Réal : Veit Harlan

 

1937 - CROISEUR SEBASTOPOL .LE

 

1934 - DEUX ROIS .LES

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)