ALESSANDRA PANARO

Vue 396 fois

Profession:
Actrice italienne.

Date et lieu de naissance:
14-12-1939, à Rome en Italie.

Date et lieu du décès:
01-05-2019, à Genève en Suisse.

Cause du décès:
Dans une clinique (pas plus de détail) à l'âge de 79 ans.

Nom de naissance:
Alessandra Panaro.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 2 reprises, pas d'enfants. :

mariée au banquier italo-égyptien : JEAN-PIERRE SABET - Jusqu'au décès de Jean-Pierre en 1983.

Elle épouse en 1992 l'acteur : GIANCARLO SBRAGIA - Jusqu'au décès de Giancarlo le 28 juin 1994.

Taille:
(1m70)

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Alessandra Panaro est née le 14 décembre 1939 à Rome en Italie dans une famille bien aisée. Son père est colonel dans l'aéronautique. Ses parents sont peu emballés à l'idée que leur fille de quatorze ans souhaite faire du cinéma. Son frère Michelangelo assistant-réalisateur espérant la décourager, lui trouve un petit rôle dans «Le batelier d'Amalfi» (1954), de Mino Roli, malgré les contraintes du tournage Alessandra est plutôt amusée et enthousiasmée par ce milieu artistique. Elle a étudié le théâtre sous la direction de Teresa Franchini.

C'est Mauro Bolognini qui lui donne l'occasion de réaliser son rêve avec deux rôles de jeunes filles en fleurs dont «Les amoureux» (1955) et «Guardia, guardia scelta brigadiere e maresciallo» (1956), dans ce dernier elle incarne une étudiante espiègle aux côtés d'un vigilant intransigeant, Alberto Sordi qui lui apprend le français.

Elle enchaîne les rôles de collégienne et de jeunes filles en fleur, puis Dino Risi la choisit pour intégrer le casting de «Pauvres mais beaux» (1956) une comédie qui relate les premiers émois amoureux d'un groupe de jeunes, elle est Anna Maria la sœur timide de Renato Salvatori avec entre autres Lorella De Luca, Maurizio Arena et Marisa Allasio, l'accueil triomphale de cette comédie ouvre la porte à deux suites avec le même quatuor «Belles mais pauvres» (1957) et «Pauvres millionnaires» (1958) où dans ce final Alessandra et Lorella se sont enfin mariés. En 1957, elle joue «Lazarella petite canaille» dans la comédie romantique de Carlo Ludovico Bragagli (1957), Mario Girotti (le futur Terence Hill), un jeune étudiant sans le sou gagne le cœur de Lazarella, la fille d'un riche industriel.

En 1958, dans le très populaire jeu télévisé «La Musichière, elle est avec son amie Lorella De Luca, l'assistante du présentateur Mario Riva, une émission historique en soirée qui rassemblait familles et amis dans des bars devant les premiers appareils, alors que la télévision était un luxe et que peu pouvaient se permettre à cette époque.

Puis, elle campe la fille de Totò dans un film comique et satirique «Totò, Peppino et les fanatiques» (1958) de Mario Mattoli. Dans la veine du mouvement néo-réaliste italien, Luchino Visconti, signe un mélodrame sombre et d'une beauté sans faille «Rocco et ses frères» (1960), Alessandra interprète Franca, la petite amie de Ciro Max Cartier l'un des frères Parondi, avec Alain Delon dans le rôle titre et Renato Salvatori, les deux frères, sont amoureux de Nadia la fragile prostituée incarnée par Annie Girardot, triste fin pour Nadia qui reçoit plusieurs coups de couteau par Renato.

Les années 60 seront surtout celles du cinéma de genre, et pour répondre aux goûts du public, elle sera l'héroïne de plusieurs films d'aventures et de péplums où sa beauté et sa plastique lui confèrent un coté érotique à ses personnages en témoigne le film mythologique «Les bacchantes (1960 ) de Giorgio Ferroni en Grèce antique, une vierge, la belle Manto, est sur le point d'être sacrifiée aux dieux pour conjurer la sécheresse du pays, elle sera sauvée par Pierre Brice le dieu Dionysos . Dans «Ulysse contre Hercule» (1961) de Mario Caiano, Alessandra incarne la belle Hélène la fiancée de Hercule enlevée par un prétendant , Hercule et Ulysse devenus amis vont sauver Hélène avec respectivement dans les rôles titres Michael Lane et Georges Marshal.

Son cycle péplum se termine avec «Hercule contre Moloch» (1963) de Giorgio Ferroni, elle tient le rôle de Medée, la reine du roi de Tirynthe incarné par Gordon Scott qui joue aussi Hercule, il combat Moloch, une divinité cruelle qui cache sa laideur sous un masque de chacal ; puis elle donne la réplique à Lex Barker et Guy Madison dans «Le bourreau de Venise» (1962) de Luigi Capuano.

Citons aussi «Le temple de l'éléphant blanc» (1963) de Umberto Lenzi elle est kidnappée par une secte meurtrière appelée l'éléphant blanc, un groupe de fanatiques religieux, le capitaine des lanciers Sean Flynn, conçoit un plan pour la sauver ; elle retrouve Sean Flynn qui devient son petit ami dans «Le fils du capitaine Blood» (1962) de Tulio Demich. Après «Les mercenaires du Rio Grande» (1964) et «Le prince noir» (1964), deux films signés Robert Siodmak, et un western spaghetti «30 Winchester pour El Diablo» (1965) de Gianfranco Baldanello sa carrière est terminée Sa dernière apparition au cinéma remonte à 2016, quand il a joué un rôle dans «La nuit est petite pour nous», réalisé par Gianfrancesco Lazotti.

Deux hommes marquent sa vie privée, le premier un banquier italo-égyptien Jean Pierre Sabet, décédé en 1983 il lui donne une fille Vanessa, le second l'acteur de théâtre Giancarlo Sbragia de 1992 jusqu'à son décès le 28 juin 1994. Après son départ d'Italie, restée veuve, elle s'installe en Suisse, à Genève, où elle décède dans une clinique le 1er mai 2019. Alessandra Panaro, symbole de la vraie beauté, une fille simple qui inspirait de la tendresse, avec son amie Lorella De Luca, deux icônes du cinéma transalpin elles ont étés les premières femmes à recevoir le label de «petite amie d'Italie.

Source : Gary Richardson - Fait le 09 juillet 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

41 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

2015 - TROP COURTE EST LA NUIT
Réal : Gianfrancesco Lazotti

 

1975 - MADAMA .LA
Réal : Duccio Tessari

 

1965 - NOTTE DELL'ADDIO .LA
Réal : Renato Borraccetti

 

1965 - MERCENAIRES DU RIO GRANDE 2 .LES : LA PYRAMIDE DU DIEU SOLEIL

 

1965 - TRENTE FUSILS POUR UN TUEUR

 

1964 - TEMPLE DE L'ÉLÉPHANT BLANC .LE

 

1964 - PRINCE NOIR .LE

 

1964 - MERCENAIRES DU RIO GRANDE .LES

 

1963 - HERCULE CONTRE MOLOCH

 

1963 - BOURREAU DE VENISE .LE

 

1962 - SECRET DE D'ARTAGNAN .LE

 

1962 - FILS DU CAPITAINE BLOOD .LE

 

1961 - ULYSSE CONTRE HERCULE

 

1961 - MARITI A CONGRESSO
Réal : Luigi Filippo D'Amico

 

1961 - MAGDALENA, PÉCHÉ D'AMOUR

 

1960 - ROCCO ET SES FRÈRES

 

1960 - BACCHANTES .LES

 

1959 - PAUVRES MILLIONNAIRES

 

1959 - NUITS DU TEDDY BOYS .LES
Réal : Leopoldo Savona

 

1959 - IL RACCOMANDATO DI FERRO
Réal : Marcello Baldi

 

1958 - TE DOY MI VIDA
Réal : Pino Mercanti

 

1958 - SI LE ROI SAVAIT ÇA

 

1958 - I RAGAZZI DEI PARIOLI
Réal : Sergio Corbucci

 

1958 - CIGARETTES, WHISKY ET PETITES PÉPÉES

 

1958 - CERASELLA
Réal : Raffaello Mattarazzo

 

1958 - AMOUR ET COMMÉRAGES

 

1957 - TROVATELLA DI POMPEI .LA
Réal : Giacomo Gentilomo

 

1957 - TOTO, PEPPINO ET LES FANATIQUES
Réal : Mario Mattoli

 

1957 - LAZZARELLA

 

1957 - DERNIÈRE CHANSON .LA
Réal : Pino Mercanti

 

1957 - BELLES MAIS PAUVRES

 

1957 - AVENTURE À CAPRI
Réal : Giuseppe Lipartiti

 

1956 - PAUVRES MAIS BEAUX

 

1956 - I MILIARDARI
Réal : Guido Malatesta

 

1956 - AGENT, SERGENT DE VILLE, BRIGADIER, MARECHAL

 

1955 - DE MÈRE INCONNUE
Réal : Carlo Campogalliani

 

1955 - CANTANDO SOTTO LE STELLE
Réal : Marino Girolami

 

1955 - AMOUREUX .LES

 

1954 - IL CAMPANILE D'ORO
Réal : Giorgio Simonelli

 

1954 - DESTINATION PIOVAROLO
Réal : Domenico Paolella

 

1954 - BATELIER D'AMALFI .LE
Réal : Mino Roli

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)