WALTER HUSTON

Vue 316 fois

Profession:
Acteur Canadien.

Date et lieu de naissance:
05-04-1883, à Toronto, Ontario, Canada.

Date et lieu du décès:
07-04-1950, à Beverly Hills, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Dilatation du coeur (anévrisme) à l'âge de 66 ans.

Nom de naissance:
Walter Thomas Huston.

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 3 reprises et père d'un enfant. :

Marié le 31 décembre 1904 avec une journaliste : RHEA GORE
Divorcé en 1912. Ils eurent un enfant le réalisateur : John Huston, né le 05 août 1906.

Marié en 1914 avec : BAYONNE WHPPLE - Divorcé.

Marié le 09 novembre 1931 avec : NINETTA SUNDERLAND - Jusqu'à sa mort le 07 avril 1950.

Taille:
(1m83)

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à WALTER HUSTON

Ajout de la vidéo le 25 juin 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Ajout de la vidéo le 23 mars 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

D'ascendance irlando-écossaise, Walter Thomas Huston est né le 5 avril 1883 à Toronto en Ontario au Canada où il a fréquenté la Winchester Street Public School. Il était le fils de Robert Moore Huston, un fermier qui a fondé une entreprise de construction et de Elizabeth née McGibbon. Il avait un frère et deux sœurs.

Le jeune homme travaille pour différentes grandes compagnies hydrauliques et électriques, dans le Nevada et le Missouri jusqu'en 1909. Parallèlement il fréquente la Shaw School of Acting de Toronto et fait ses débuts sur scène en 1902. En 1904, il épousa la journaliste Rhea Gore mère de l’acteur et réalisateur John Huston mais le couple divorce en 1912. En 1914 il épouse Bayonne Whipple une actrice et se produise ensemble dans le vaudeville.

En 1924, il change d'orientation et opte définitivement pour une carrière théâtrale sur les planches de Broadway. Il obtient son premier succès personnel avec «Désir sous les ormes» d'Eugene O'Neill, fort de ce premier succès il va s’imposer en véritable monstre sacré de la scène new-yorkaise. Ce grand gaillard d’1,83m et vite courtisé par les producteurs d’Hollywood. En 1928, il apparaît modestement dans deux courts métrages «The bishop’s candlestick» et «The carnival mande » de George Abbott. Dès 1929, il gagne quelques premiers rôles dont celui d’un journaliste dans «Messieurs de la presse» (1929) de Harry Webb; un veuf dans «Une femme a menti» de Hobart Henley, dont les enfants s'oppose à sa nouvelle liaison et dans «Le Virginien» de Victor, le méchant Trampas un voleur de bétail, il provoque Gary Cooper qui le tue.

En 1930 son physique anguleux et son visage dur lui valent d’interpréter sous la direction de David Wark Griffith le Président Lincoln dans «Abraham Lincoln». Dans «Pluie» (1932) de Lewis Milestone, il incarne le Révérend Davidson, qui veut sauver l'âme de Joan Crawford une prostituée ; le Maire de Sarajevo dans la film de guerre «Rhapsodie amoureuse» (1933) de Richard Boleslawski ; s’ensuit «Rhodes, l’africain» (1935) de Berthold Viertel un biopc colonial retraçant la vie de Cecil Rhodes un aventurier ambitieux qui simple mineur de diamants est devenu le Premier ministre de Cape Colony en Afrique du Sud. Puis dans «Congo » (1933) de William J. Cowen il incarne un paraplégique qui se fait passer pour un sorcier dans une tribu africaine il est respecté et craint comme un Dieu, avec Tula Lupe Vélez sa maitresse ; en 1936 de William Wyler, adapte à l’écran «Dodworth» une pièce jouée par Walter Huston a Broadway en 1934, il campe un riche magnat de l'industrie automobile, trop absorbé par son travail il délaissse son épouse Ruth Chatterton, elle cherche les aventures amoureuses. Pour sa prestation Walter Huston remporte le prix du Cercle de la Critique de New York et une nomination aux Oscars.

En 1940, dans un film fantastique signé William Dieterle «Tous les biens de la terre» il est le diable nommé M. Scratch qui propose à un fermier James Craig en proie à la malchance d'échanger son âme contre sept années de bonheur. Howard Hughes l’engage dans son western «Le banni» (1942) il est Doc Holliday l'un des héros de l'Ouest, avec Pat Garett Thomas Mitchell, Billy the Kid Jack Buetel et Jane Russell la petite ami de Doc.

Dans le film de propagande pro-soviétique de la Seconde Guerre mondiale de Michael Curtiz « Mission à Moscou » (1943), il incarne l'ambassadeur des États-Unis, Joseph E. Davies.

Encore un personnage digne de son talent dans «L’ange des ténèbres» (1943) de Lewis Milestone, il incarne un médecin d'un petit village de Norvège sous l'occupation Allemande où face à l'occupant nazi, avec son épouse Ruth Gordon il préfère rester neutre mais torturé par sa conscience de patriote et à force d'humiliations, les villageois se rebellent, leur action se termine par un véritable bain de sang. Dans un drame de guerre, sombre et glacial «L’étoile du Nord» (1943) de Lewis Milestone, on assiste au combat d'un médecin russe Walter Huston contre un médecin allemand Erich von Stroheim qui utilise les enfants d'un village en Ukraine comme une source de sang pour les transfusions des soldats allemands blessés.

Après plusieurs nominations à l'Oscar, il remporta enfin la statuette pour le meilleur acteur dans un second rôle, le Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, et le Golden Globe du meilleur second rôle masculin, aux USA avec «Le trésor de la Sierra Madre» (1948) réalisé par son fils John Huston, aux cotés d' Humphrey Bogart, il incarne un vieux prospecteur d'or qui sait comment trouver de l’or dans la très inaccessible Sierra Madre, mais ils doivent faire face à des bandits qui tentent de s’emparer du trésor.

Walter Huston terminera sa carrière aux cotés de Barbara Stanwyck et Wendell Corey avec «Les Furies» (1950) d’Anthony Mann, en riche propriétaire terrien régnant sur l'immense domaine Les Furies mais une histoire d'héritage viendra bouleverser son existence . Il décède subitement le 7 avril 1950, à Beverly Hills, victime d’un anévrisme cardiaque auprès de sa dernière épouse Ninetta Sunderland épousé en 1931.

Source : Gary Richardson - Fait le 18 mars 2020 par Philippe de CinéMémorial.

SES RÉCOMPENSES :

1947 - Pour le film : LE TRÉSOR DE LA SIERRA MADRE - Oscar - Meilleur second rôle masculin, États-Unis.

1947 - Pour le film : LE TRÉSOR DE LA SIERRA MADRE - Prix NBR - Meilleur acteur par la National Board of Review, États-Unis.

1947 - Pour le film : LE TRÉSOR DE LA SIERRA MADRE - Golden Globe - Meilleur second rôle masculin, États-Unis.

1937 - Pour le film : DODSWORTH - Prix NYFCC - Meilleur acteur par le cercle des critiques de cinéma de New York, États-Unis.

Filmographie

 

50 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

 

1950 - FURIES .LES

 

1949 - PASSION FATALE

 

1948 - TRÉSOR DE LA SIERRA MADRE .LE

 

1947 - BELLE JEUNESSE

 

1946 - DUEL AU SOLEIL

 

1946 - CHÂTEAU DU DRAGON .LE

 

1945 - DIX PETITS INDIENS

 

1944 - FILS DU DRAGON .LES

 

1943 - MISSION TO MOSCOW

 

1943 - ÉTOILE DU NORD .L'

 

1943 - ANGE DES TÉNÈBRES .L'

 

1942 - TOUJOURS DANS MON COEUR

 

1942 - GLORIEUSE PARADE .LA

 

1942 - BANNI .LE

 

1941 - TOUS LES BIENS DE LA TERRE

 

1941 - SHANGHAI

 

1941 - FAUCON MALTAIS .LE

 

1941 - ÉTANG TRAGIQUE .L'

 

1941 - AMOUR N'EST PAS UN JEU .L'

 

1939 - LUMIÈRE QUI S'ÉTEINT .LA

 

1938 - OF HUMAN HEARTS

 

1936 - RHODES OF AFRICA

 

1936 - DODSWORTH

 

1935 - TUNNEL .LE

 

1934 - KEEP 'EM ROLLING

 

1933 - STORM AT DAYBREAK

 

1933 - GABRIEL AU-DESSUS DE LA MAISON BLANCHE

 

1933 - CONFLITS

 

1933 - COEUR DEUX POINGS .UN

 

1933 - ANN VICKERS

 

1932 - WET PARADE .THE

 

1932 - RUÉE .LA

 

1932 - PLUIE

 

1932 - ORAGE

 

1932 - KONGO

 

1932 - NIGHT COURT

 

1932 - MOUSQUETAIRES DE L'OUEST .LES

 

1932 - LAW AND ORDER

 

1932 - FEMME DE MONTE CARLO .LA

 

1932 - BÊTE DE LA CITÉ .LA

 

1931 - STAR WITNESS .THE

 

1931 - RULING VOICE .THE

 

1931 - CODE CRIMINEL .LE

 

1930 - VIRTUOUS SIN .THE

 

1930 - SOUS LE MAQUILLAGE

 

1930 - BAD MAN .THE

 

1930 - ABRAHAM LINCOLN

 

1929 - VIRGINIEN .LE

 

1929 - LADY LIES .THE

 

1929 - GENTLEMAN OF THE PRESS

 

SES COURTS MÉTRAGES ET DOCUMENTAIRES :
____________________________________________

 

1980 - QUE LA LUMIÈRE SOIT

 

1976 - IL ÉTAIT UNE FOIS L'AMÉRIQUE

 

1943 - REPORT FROM THE ALEUTIANS

 

1943 - DECEMBER 7TH

 

1933 - HOLLYWOOD ON PARADE NO.9

 

1929 - CARNIVAL MAN .THE

 

1929 - BISHOP'S CANDLESTICKS .THE

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)