ALEX JOFFE

ALEX JOFFE

Vue 1434 fois

Profession:
Acteur, réalisateur et scénariste français.

Date et lieu de naissance:
18-11-1918, à Alexandrie en Égypte.

Date et lieu du décès:
18-08-1995, à Paris en France.

Cause du décès:
De cause naturelle à l'âge de 76 ans.

Nom de naissance:
Alexandre Joffé.

État civil:
Marié en 19?? avec : Renée Asseo - jusqu'au décès d'Alex en 1995.
Ils eurent trois enfants - Père du réalisateur Arthur Joffé.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes


Photo du film : Les Hussards, avec Bourvil et Bernard Blier

Il avait connu un grand succès dans les années 60, tournant notamment sept longs métrages avec Bourvil.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à ALEX JOFFE. Dans le film : FORTUNAT, qu'il a réalisé en 1960.

Ajout de la vidéo le 28 février 2017 par Philippe de CinéMémorial


Photo du film : Les Culottes Rouges, avec Bourvil et Laurent Terzieff.

Cinéaste français né Alexandre Joffé le 18 novembre 1918 en Bulgarie. Après des études à l’École Technique de Photo et de Cinéma, il fait ses débuts dans les années quarante comme assistant opérateur (pour Léonce-Henri Burel, Fred Langenfeld, Eugène Schüftan, Michel Kelber, Henri Alekan, entre autres), s’essaie un temps au montage puis devient secrétaire particulier du scénariste Jean Aurenche, qui lui communique son goût pour l’écriture et lui permet de se lancer dans la rédaction de scripts, spécialité dans laquelle il va briller très vite en collaborant notamment aux sujets de "Ne le criez pas sur les toits" de Jacques Daniel-Norman, (1943), et "Florence est folle" de Georges Lacombe (1944), (qu’il adaptera d’ailleurs pour le théâtre sous le titre de «Chère Florence»).

Après la guerre, il devient auteur professionnel de scénarios et signe entre autres ceux de "Tant que je vivrai" de Jacques de Baroncelli (1946), "Adieu chérie" de Raymond Bernard (1946), "Christine se marie" de René Le Hénaff (1946), "L’Assassin n’est pas coupable", de René Delacroix (1946), "La Fille du diable" de Henri Decoin (1946), "Millionnaire d’un jour" d’André Hunebelle, (1949). En 1950, il écrit les scripts originaux du "84 Prend des vacances" de Léo Joannon, de "Trois télégrammes" de Henri Decoin; en 1951, ceux de "Sans laisser d’adresse" de Jean-Paul Le Chanois, "Nous irons à Monte Carlo" de Jean Boyer, "Seul dans paris" de Hervé Bromberger, "Le Désir et l’amour" de Henri Decoin, et en 1953 celui de "Femmes de paris" de Jean Boyer.


Photo du film : Les Cracks, avec Bourvil, Robert Hirsch et Monique Tarbès.

Sa notoriété reconnue lui donne enfin l’occasion de se tourner vers la réalisation – il était passé une première fois derrière la caméra en 1947 avec "Six heures à perdre", réalisé en collaboration. Dès ses premiers films, se fait sentir son originalité d’inspiration : "Lettre ouverte", comédie avec Robert Lamoureux, "Les Hussards", une farce historique désinvolte, avec Bourvil et Bernard Blier, qui connaît un grand succès, "Les Assassins du dimanche" qui traite, sur un ton ambigu, d’un sujet très sérieux (les drames de conscience d’un garagiste dont la maladresse risque de provoquer un grave accident). Ces activités ne l’empêchent toutefois pas d’adapter "Je reviendrai à kandara" (1956) de Victor Vicas.

Avec "Les Fanatiques", Alex Joffé construit un suspense à l’américaine en mettant en scène un patriote terroriste (curieusement incarné par Pierre Fresnay), résolu à faire sauter l’avion dont il est le passager parce que le dictateur de son pays se trouve à bord. Ensuite, le cinéaste s’oriente vers le policier en adaptant Auguste Le Breton avec "Du rififi chez les femmes", à l’atmosphère très noire. Dans les années soixante, il deviendra l’un des cinéastes attitrés de Bourvil en le dirigeant dans pas moins de cinq films, "Le Tracassin, les culottes rouges", "La Grosse caisse" et surtout deux de ses plus gros succès, "Fortunat", mélodrame avec Michèle Morgan, et "Les Cracks", qui décrit la course cycliste Milan-San Remo au cours des pittoresques années dix.

Il est également l’auteur d’un film d’humour juif tourné en Israël et entièrement construit autour de la personnalité de Robert Hirsch, "Pas question le samedi". En 1958, la revue “Cinéma” disait de lui qu’il «s’intéresse à ses histoires, sympathise avec ses personnages, croit à ce qu’il fait et le fait bien. Et rachète souvent les aspects un peu conventionnels de ses scénarios par la primauté qu’il accorde aux détails apparemment inutiles… Son habileté à poser des “problèmes” sans chausser de gros sabots peut aider à réconcilier notre cinéma avec les idées». C’est en effet son humour qui lui a permis de traiter des sujets très mélodramatiques sur le ton du vaudeville.


Photo du film : Tracassin ou les plaisirs de la ville, avec Bourvil.

Auteur complet de la plupart de ses films (c’est assez rare dans le cinéma français) et brillant directeur d’acteurs, Alex Joffé, malgré une carrière peu prolifique (douze films), fut un authentique cinéaste au ton plein de verve et à l’inspiration fort originale et beaucoup d’historiens regrettent qu’il n’ait pas tourné davantage. Il est décédé à Paris, le 18 août 1995. Son fils Arthur est lui aussi cinéaste ("Harem", 1985; "Alberto express", 1990).

Source : Cineclubdecaen - Fait le 26 décembre 2017 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie


Photo du film : La Grosse Caisse, avec Bourvil et Paul Meurisse

 

12 FILMS COMME RÉALISATEUR
_________________________________

 

1968 - CRACKS .LES

 

1965 - GROSSE CAISSE .LA

 

1964 - PAS QUESTION LE SAMEDI

 

1962 - CULOTTES ROUGES .LES

 

1961 - TRACASSIN OU LES PLAISIRS DE LA VILLE .LE

 

1960 - FORTUNAT

 

1958 - DU RIFIFI CHEZ LES FEMMES

 

1957 - FANATIQUES .LES

 

1955 - HUSSARDS .LES

 

1955 - ASSASSINS DU DIMANCHE .LES

 

1952 - LETTRE OUVERTE

 

1946 - SIX HEURES À PERDRE

 

31 FILMS COMME SCÉNARISTE :
____________________________________________

 

1968 - CRACKS .LES

 

1965 - GROSSE CAISSE .LA

 

1964 - PAS QUESTION LE SAMEDI

 

1962 - CULOTTES ROUGES .LES

 

1961 - TRACASSIN OU LES PLAISIRS DE LA VILLE .LE

 

1960 - FORTUNAT

 

1958 - DU RIFIFI CHEZ LES FEMMES

 

1957 - JE REVIENDRAI À KANDARA

 

1957 - FANATIQUES .LES

 

1955 - HUSSARDS .LES

 

1955 - ASSASSINS DU DIMANCHE .LES

 

1954 - AVENTURIER DE SÉVILLE .L'

 

1953 - TAXI

 

1952 - LETTRE OUVERTE

 

1952 - FEMMES DE PARIS

 

1951 - SEUL DANS PARIS

 

1950 - SANS LAISSER D'ADRESSE

 

1950 - TROIS TÉLÉGRAMMES

 

1951 - NOUS IRONS À MONTE-CARLO

 

1949 - MILLIONNAIRES D'UN JOUR

 

1949 - EL MAGO

 

1949 - 84 PREND DES VACANCES .LE

 

1948 - EL SUPERSABIO

 

1946 - SIX HEURES À PERDRE

 

1945 - FILLE DU DIABLE .LA

 

1945 - CHRISTINE SE MARIE

 

1946 - ASSASSIN N'EST PAS COUPABLE .L'

 

1945 - TANT QUE JE VIVRAI

 

1945 - ADIEU CHÉRIE

 

1943 - NE LE CRIEZ PAS SUR LES TOITS

 

1943 - FLORENCE EST FOLLE

 

3 FILMS COMME ACTEUR :
____________________________________________

 

1985 - HÔTEL DU PARADIS

 

1960 - TIREZ SUR LE PIANISTE

 

1957 - AMOUR DE POCHE .UN

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)