MIREILLE DARC

Vue 602 fois

Profession:
Actrice, réalisatrice et scénariste française.

Date et lieu de naissance:
15-05-1938, à Toulon dans le Var, France.

Date et lieu du décès:
28-08-2017, à Paris, France.

Cause du décès:
Elle s’est éteinte à l’âge de 79 ans.

Nom de naissance:
Mireille Christiane Gabrielle Aimée Aigroz.

État civil:
Mireille a vécu 15 années avec l'acteur : ALAIN DELON. (1968-1983)

Mariée avec le journaliste et écrivain : PIERRE BARRET (1936-1988).

L'architecte Pascal Desprez a rencontré Mireille Darc dans les années 1990, avant de l'épouser en 2002.
Jusqu'au décès de Mireille en août 2017.

Taille:
(1m.72)

Commentaires: 0

Anecdotes


Avec son Mari : Pascal Duprez

Mireille Darc obtient un prix d'excellence au conservatoire de Toulon. En 1959, elle s'installe à Paris. Après avoir été mannequin, elle débute comme actrice à la télévision et tourne notamment dans la Grande Brétèche (1960) de Claude Barma.

Actrice blonde et modèle. Plus connu pour son rôle dans Le Grand-Blond Avec Une Chaussure Noire dans laquelle elle portait une robe noire et nue, digne de Guy Laroche et maintenant logée au musée du Louvre.

Au théâtre, Mireille Darc joue notamment dans Photo-finish (1964), dans Pieds-nus dans le parc (1965) et dans Chapitre II (1985). Elle revient à la télévision dans les années 1990 avec notamment Les coeurs brûlés (1991) et Terre indigo (1995).
Elle réalise des reportages télévisés, avec notamment un envoyé spécial (France2) consacré aux dons et greffes d'organes.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à MIREILLE DARC.

Ajout de la vidéo le 28 février 2017 par Philippe de CinéMémorial

 


Ajout de la vidéo le 28 novembre 2016 par Philippe de CinéMémorial.

Née Mireille Aigroz le 15 mai 1938 à Toulon (Var), elle avait choisi son pseudonyme en référence à Jeanne d’Arc. L’actrice emblématique des années 1960 et 1970 avait tourné dans une cinquantaine de longs-métrages pour le cinéma.

En 1963, elle a déjà une dizaine de films à son actif quand elle tourne pour la première fois avec Georges Lautner, qui en fait une vedette avec Des pissenlits par la racine, puis Les Barbouzes un an plus tard. Elle participera en tout à treize films du réalisateur. En 1972, la comédie Le grand blond avec une chaussure noire, d’Yves Robert, avec Pierre Richard, la montre dans une robe noire signée Guy Laroche, dénudant largement son dos. Son image de sex-symbol s’installe durablement, l’actrice est volontiers comparée à Brigitte Bardot et même à Marilyn Monroe.

Une seconde carrière à la télévision

Celle qui fut la compagne d’Alain Delon pendant quinze ans avait connu une traversée du désert dans les années 1980, en raison de graves ennuis de santé. Atteinte depuis l’enfance d’un souffle au cœur, elle subit, en 1980, une opération à cœur ouvert, avant d’être de nouveau opérée en 2013. En septembre 2016, elle avait été hospitalisée à Paris à la suite de deux hémorragies cérébrales consécutives.


Délaissée par le cinéma, Mireille Darc était revenue dans les années 1990 sur le devant de la scène par la télévision, renouant avec la popularité dans des rôles de femme décidée et indépendante dans plusieurs séries. Elle tourne notamment dans des téléfilms populaires tels que Les cœurs brûlés ou Les yeux d’Hélène.

A la même époque, elle se lance dans la réalisation de documentaires, sur les greffes d’organes, le cancer, la prostitution ou, plus récemment, en 2015, les femmes sans-abri. Le dernier qu’elle avait tourné portait sur l’excision. Il doit être prochainement diffusé sur France 2.

Source : lemonde.fr/ - Fait le 28 août 2017 par Philippe de CinéMémorial.



Avec Jean Yanne dans le film : FANTASIA CHEZ LES PLOUCS

LES QUATRE HOMMES DE SA VIE

ALAIN DELON : "L'HOMME DE MA VIE"

Quinze ans. Une idylle parfois sulfureuse, qui a flirté avec l'infidélité. En 1968, alors marié à Nathalie Sand (la mère de son fils Anthony), Alain Delon craque pour Mireille sur le tournage du film Jeff de Jean Herman. Il divorce de Nathalie et commence alors une longue et belle relation qui restera à jamais gravée dans les mémoires, notamment celle de Mireille Darc. "On s'est croisés, Alain m'a regardée, je l'ai regardé, on s'est souri, et puis voilà. Ça n'a pas fait tilt. Je l'ai trouvé superbe, mais je ne me suis pas dit : 'Oh ? ! c'est l'homme de ma vie'", raconte-t-elle à Gala. Pas de coup de foudre immédiat, et pourtant.

Au fil des jours, elle découvre un homme "romanesque, romantique, tendre et en même temps très fort". Leur idylle peut commencer. Les deux comédiens, magnétiques, brillent devant les caméras et sur papier glacé. Mais elle doit composer avec l'hystérie que Delon provoque chez les femmes, dira que le fréquenter pendant ces années l'aura "guérie de la jalousie". En 1983 pourtant, le couple rompt. Les sentiments se sont effrités, Mireille est tombée malade (une embolie cérébrale) et ne peut donner d'enfants à Alain qui en veut un autre. "Alain et moi, nous n'aurons jamais de scènes dramatiques, il n'y aura pas de vaisselle cassée. (...) Tout – bon et mauvais moment – se passera toujours dans un grand respect l'un de l'autre", dit-elle dans sa biographie, Mireille Darc, une femme libre. Et puis il y a Anne Parillaud. "Il y a une fausse note. Petite, mais fausse quand même. C'est imperceptible : un regard ailleurs, un mot déplacé, une soirée avec des silences. Les hommes sont faibles devant la maladie ou la chirurgie, je le sais, écrit-elle avec subtilité Spontanément, elle a établi une relation avec moi. Elle m'a appelée pour me demander quel cadeau elle pouvait faire à Alain. Je ne lui en veux pas. Si elle n'était pas passée, une autre aurait pris la place. Entre Alain et moi, désormais, les choses sont différentes."

Elle finira par lui pardonner. "Si j'avais cessé toute relation avec lui, confiait-elle à Gala, cela aurait voulu dire que je reniais tout ce que je lui avais promis durant notre histoire. Les choses que j'ai pu lui dire et celles que j'ai pu entendre de lui n'ont pas été des vérités passagères. Elles ont encore des résonances." Et d'ajouter : "Il est l'homme de ma vie. (...) Cet amour pour Alain, ça dépassait l'entendement. Si Alain ne va pas bien, encore aujourd'hui, je le sens, je lui envoie un SMS."

Des résonances qu'elle évoquait il y a peu sur le Divan de Marc-O : "Il est présent et pour rien au monde je ne voudrais qu'il parte, qu'il me quitte. J'ai besoin de lui. Oui je l'aime, d'une autre manière, c'est certain, mais au-delà de tout."


PASCAL DESPREZ, SON DERNIER AMOUR

Septembre 2002, c'est dans la plus grande discrétion, en Normandie, que Mireille Darc se marie avec l'homme qui partage sa vie depuis plusieurs années, Pascal Desprez, un architecte d'intérieur. C'est, à 64 ans, le premier mariage de l'actrice de Borsalino. L'homme l'accompagnera jusque dans son dernier souffle, et sera notamment son plus grand soutien dans ses derniers combats. "Mon mari a été formidable, il a été là, il ne m'a pas lâché la main. Je crois que Pascal y a toujours cru. À ce moment-là, moi aussi j'y crois. Je savais au fond de moi que les choses ne s'arrêtaient pas, que c'étaient des passages où la vie restait en suspens", disait-elle.

"Il ne pense qu'à me faire plaisir, disait-elle, quatre ans plus tôt. Il m'aide à manger, il organise ma vie. Il ne me regarde pas comme une vedette de cinéma, il me regarde comme sa femme. Il me berce et me réconforte". Et d'ajouter : "J'ai l'impression de vivre une nouvelle histoire d'amour avec Pascal. C'est comme un nouveau film..."


Avec le réalisateur : GEORGES LAUTNER, SON AMOUR DE CINÉMA

Elle tournera dans treize films de l'immense cinéaste. Un chiffre porte-bonheur quand on voit la carrière de Mireille Darc. Membre de ce qu'on appelait "La bande à Lautner", elle était sa "grande sauterelle". Elle raconte leur première rencontre, sur fond de casting raté : "Mal éclairée, je fus refusée par le producteur qui me trouva très moche. Georges, à qui je plaisais pour ce rôle, insista pour que je fasse de nouveaux essais. Ceux-là, je les réussis en improvisant deux scènes qui n'avaient rien à voir avec le script. Engagée pour le film, je me suis retrouvée dans tous ceux de Lautner qui suivirent. C'était automatique."

Celle qui brilla dans Les Barbouzes en 1964 fréquente dès lors les Blier, Audiard, Ventura, Lefebvre, Dalban... "Ils m'amusaient et je les amusais. Pour m'en sortir avec eux (...), il ne fallait pas trop la ramener et surtout être irréprochable. J'arrivais donc à l'heure et je connaissais mon texte par coeur. Je me comportais comme une pro, et j'y avais intérêt, car ils ne supportaient pas l'amateurisme." Une histoire d'amitié – "On s'aimait", dit-il en 2013 à France 2 – qui s'arrêtera brutalement avec l'arrivée de Miou-Miou, laquelle arrache Lautner à sa fidèle compagne de cinéma. "Nous nous sommes toujours revus avec plaisir et émotion. S'il m'arrive de regarder aujourd'hui un de ses films, je me rends compte qu'il ne m'a jamais demandé d'être à l'écran autre chose que ce que j'étais. Et je l'en remercie", glisse Mireille Darc, pas rancunière.

PIERRE BARRET, NOUVEL AMOUR, NOUVELLE TRAGÉDIE

Après sa séparation d'avec Alain Delon, Mireille Darc rencontre Pierre Barret. Ce journaliste qui fut le directeur de L'Express et le PDG d'Europe 1 il lui redonne le sourire. Sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel, elle parle d'un homme "hors du commun, un humaniste, un historien, un sportif, un patron", qui l'entraîne sur les pistes des rallyes et lui fait traverser la Méditerranée en ULM. Alors qu'elle surmonte péniblement la fin de sa belle histoire avec Alain Delon et du terrible accident de la circulation dont elle a été victime à l'été 1983, Mireille Darc voit enfin sa vie s'illuminer à nouveau. En 1983, elle rencontre le deuxième homme de sa vie. Il s'appelle Pierre Barret, il a 47 ans. Homme brillant, sportif et dynamique, il a été le directeur du magazine L'express et dirige à cette époque la station de radio Europe 1, écrivant à ses heures perdues des chansons pour Michel Sardou, peu tendre envers Louane Emera ces temps derniers. Aspirée dans l'ivresse de ces nouvelles amours et d'une chance qui lui sourit à nouveau, Mireille revit. Mais le sombre destin guette, encore et toujours, semblant s'ingénier à briser régulièrement l'existence de la comédienne. Atteint d'un mal génétique qui lui ronge le foie, Pierre Barret meurt prématurément en octobre 1989.


UN EFFROYABLE ACCIDENT DE VOITURE

Le 7 juillet 1983, alors même qu'elle est en plein désarroi suite à sa rupture avec Alain Delon, Mireille Darc passe à côté de la mort, victime d'un effroyable accident de la route sous le tunnel du val d'Aoste, au nord-Ouest de l'Italie. La colonne vertébrale fracturée, la comédienne passera trois mois dans une coquille à l'hôpital de Genève. Et comme toujours, elle pourra compter sur la présence d'Alain Delon qui lui rendra visite quotidiennement.

Source : Purepeople.com/ - Fait le 28 août 2017 par Philippe de CinéMémorial.


SES RÉCOMPENSES :

2006 - A obtenu la Légion d'honneur, France.

1966 - Pour le film : GALIA – Prix du jury de la meilleure actrice - Festival du cinéma de Mar del Plata, Argentine.

Filmographie


 

57 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1997 - AMI DE MON FILS .L'

 

1988 - BARBARE .LA

 

1986 - VIE DISSOLUE DE GÉRARD FLOQUE .LA

 

1984 - RÉVEILLON CHEZ BOB

 

1983 - ÉTÉ DE NOS 15 ANS .L'

 

1983 - SI ELLE DIT OUI, JE NE DIS PAS NON

 

1981 - POUR LA PEAU D'UN FLIC

 

1981 - JAMAIS AVANT LE MARIAGE

 

1978 - RINGARDS .LES

 

1977 - PASSAGERS .LES

 

1977 - MORT D'UN POURRI

 

1977 - HOMME PRESSÉ .L'

 

1975 - TÉLÉPHONE ROSE .LE

 

1975 - ORDINATEUR DES POMPES FUNÈBRES .L'

 

1974 - SEINS DE GLACE .LES

 

1974 - RETOUR DU GRAND BLOND .LE

 

1974 - DIS-MOI QUE TU M'AIMES

 

1974 - BORSALINO & CO.

 

1973 - VALISE .LA

 

1973 - O.K. PATRON

 

1972 - IL N'Y A PAS DE FUMÉE SANS FEU

 

1972 - GRAND BLOND AVEC UNE CHAUSSURE NOIRE .LE

 

1971 - IL ÉTAIT UNE FOIS UN FLIC

 

1971 - HUMEUR VAGABONDE .L'

 

1970 - MADLY

 

1970 - LAISSE ALLER, C'EST UNE VALSE

 

1970 - FANTASIA CHEZ LES PLOUCS

 

1970 - BORSALINO

 

1970 - ELLE NE BOIT PAS, ELLE FUME PAS, ELLE DRAGUE PAS, MAIS... ELLE CAUSE

 

1969 - GONFLÉS À BLOC

 

1968 - JEFF

 

1967 - WEEK-END

 

1967 - FLEUR D'OSEILLE

 

1967 - CORPS UNE NUIT .UN

 

1966 - À BELLES DENTS

 

1966 - GRANDE SAUTERELLE .LA

 

1966 - DU RIFIFI À PANAME

 

1966 - BLONDE DE PÉKIN .LA

 

1965 - NE NOUS FÂCHONS PAS

 

1965 - GALIA

 

1965 - BONS VIVANTS .LES

 

1965 - BARBOUZE CHÉRIE

 

1964 - MONSIEUR

 

1964 - CHASSE À L'HOMME .LA

 

1964 - BARBOUZES .LES

 

1963 - POUIC-POUIC

 

1963 - DURS À CUIRE .LES

 

1963 - DES PISSENLITS PAR LA RACINE

 

1962 - VIRGINIE

 

1962 - VEINARDS .LES

 

1962 - INSPECTEUR LECLERC ENQUÊTE .L'

 

1961 - ÎLE AUX FILLES PERDUES .L'

 

1961 - ¿ PENA DE MUERTE ?

 

1961 - NOUVEAUX ARISTOCRATES .LES

 

1960 - MORT A LES YEUX BLEUS .LA

 

1960 - DISTRACTIONS .LES

 

1960 - BRIDE SUR LE COU .LA

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)