JAMES ROBERTSON JUSTICE

Vue 3904 fois

Profession:
Acteur Écossais.

Date et lieu de naissance:
15-06-1907, à Wigtown, Écosse, Royaume-Uni.

Date et lieu du décès:
02-07-1975, à Winchester, dans le comté de Hampshire, Royaume-Uni.

Cause du décès:
D’une crise cardiaque à l'âge de 68 ans.

Nom de naissance:
James Norval Harald Robertson-Justice. - Surnom : Jimmy.

État civil:
Marié en février 1941 avec : DILLYS ETHEL HAYDEN - divorcé en 1968.
Ils eurent un fils : James, né en 1945 décédé noyé en 1949.

Marié le 29 juin 1975 avec l'actrice : IRENE VON MEYENDORFF - Jusqu'au décès de James en 1975.

Taille:
(1m88)

Commentaires: 0

Anecdotes


 

Fils de James Norval Justice et d'Edith Burgess.

Son fils James est mort à l'âge de quatre ans en 1949 il s'est noyé dans un ruisseau près de la maison familiale dans Whitchurch, Hampshire.

Durant la guerre d'Espagne, il combattit dans les rangs républicains.

A subi un accident vasculaire cérébral après le tournage Chitty Chitty Bang Bang (1968) et plus tard a dû renoncer à travailler.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à JAMES ROBERTSON JUSTICE

Source : Spanish Films - Ajout de la vidéo le 10 août 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

James Norval Harald Justice est né à Lee, quartier de Lewisham, dans le grand Londres, le 15 juin 1907. Il est le fils unique de James Justice, géologue né en Écosse et de son épouse Edith. Scolarisé dans un internat au Marlborough College de Wiltshire, il apprend les sciences à l’University College de Londres. Plus tard, il se rend en Allemagne pour étudier la géologie à l’université de Bonn. Durant ses études, il acquière une grande connaissance linguistique, (il est dit qu’il peut parler une vingtaine de langues). En 1927, il revient au Royaume-Uni et devient, pendant une année, journaliste pour l’agence Reuters, aux côtés du Ian Fleming le créateur de James Bond. Lors de la grande dépression, il émigre au Canada, où il enseigne l’anglais dans une école de garçons, mais pris par l’aventure, il se transforme entre autres en agent d’assurance, bûcheron et s'est également essayé à l'extraction de l'or.

Au début des années 30, James Robertson Justice rentre en Grande-Bretagne sur un cargo néerlandais. Après différentes activités comme entre autres: administrateur d’un club de hockey puis gardien de l’équipe de hockey des «London Lions», pour une saison, et pilote de voitures de course sur le circuit de Brook lands, il s’engage comme soldat de la paix dans la Société des Nations sur le territoire de la Sarre en Allemagne. Après l'arrivée au pouvoir des nazis, James quitta l’Allemagne, socialiste engagé, lors de la Guerre Civile espagnole, il intègre la brigade internationale pour combattre les fascistes du général Franco. Puis rejoint les Réserviste de la Marine royale au cours de la Seconde Guerre mondiale avant d’être libéré sur blessure en 1943. C'est au cours de ce séjour espagnol qu'il a fait pousser pour la première fois sa barbe touffue.

À 38 ans, James Robertson Justice intègre le Players Theatre à Londres. Ce débonnaire à la voix tonitruante débute à l’écran pour les studios Ealing Films. Après quelques films mineurs, son imposante stature et sa barbe touffue, en font le protagoniste idéal pour interpréter des personnages au caractère dominateur, tel que: le maître de marine Edgar Evans qui participe à l’expédition en Antarctique dans «L’épopée du capitaine Scott» (1948) de Charles Frend; le commandant de la Pinta dans «Christophe Colomb» (1949), avec Fredric March dans le rôle titre.

En 1951, à l’appel d’Hollywood, James se rend en Amérique où sous la direction de Henry King, il campe Abishaï le chef militaire d’Israël dans l’épopée biblique «David et Bethsabée» avec Gregory Peck et Susan Hayward; pour Ken Annakin, il dépeint le souverain Henri VIII dans «La rose et l’épée» (1953). Pour incarner le Duc d’Argyll, dans «Echec au roi» (1953) de Harold French, James Robertson Justice enfile le kilt et se laisse pousser les cheveux pour jouer un fier médiateur Écossais. Il décroche le rôle du Dr Spratt, dans la série des «Doctor», un chirurgien en chef irascible dans un hôpital londonien, une série de sept films dont le premier «Toubib or not toubib» de Ralph Thomas est diffusé en 1954 et le dernier volet en 1969. Howard Hawks, le sollicite pour le drame épique «La terre des pharaons» (1955), il est l’esclave architecte Vashtar qui construit la pyramide du pharaon Khéops interprété par Jack Hawkins. Il campe un entrepreneur en forage dans «La vallée de l’or noir» (1957) de Ralph Thomas avec Dick Bogarde et Stanley Baker.

En 1957, en parallèle de sa carrière d’acteur, Justice participe au lancement de la télévision écossaise et devient Recteur de l’Université d’Edinburgh, jusqu’en 1966. En France on le voit aux cotés de Brigitte Bardot dans «Le repos du guerrier» (1962) de Roger Vadim ; dans une comédie sentimentale un peu farfelue de Ralph Thomas «Docteur en détresse» (1963), il décide de perdre du poids pour séduire sa kinésithérapeute incarnée par Barbara Murray avec Dirk Bogarde et Mylène Demongeot. Il retrouve Brigitte Bardot une cover-girl mal mariée qui trompe son ennui dans les bras d'un charmant amant de passage Laurent Terzieff dans «À cœur joie» (1966) de Serge Bourguignon.

Ses dernières années, affaibli par une série d'attaques, Justice limite ses apparitions à l'écran. Citons sont dernier film «Le massacre de Glencoe» (1970) de Austin Campbell, inspiré d’une histoire vraie sur les événements qui ont conduit au massacre des Macdonalds par les Campbell en 1692 James interprète le chef du clan des MacDonald.

James épouse en 1941 l’infirmière Dillys Hayden, une union endolorie par le décès de leur fils âgé de 4 ans qui s’est noyé en jouant dans le moulin à eau adjacent à leur domicile, le couple divorce en 1968. James Robertson Justice se remarie trois jours avant son décès le 2 juillet 1975 d’une crise cardiaque avec l’actrice allemande Irene von Meyendorff.

Source : Gary Richardson - Fait le 10 aût 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

83 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1970 - POUR QUI LES MILLIONS ?

 

1970 - MASSACRE OF GLENCOE .THE
Réal : Austin Campbell

 

1969 - ZETA ONE

 

1968 - MAYERLING

 

1968 - CHITTY CHITTY BANG BANG

 

1967 - HISTOIRES EXTRAORDINAIRES

 

1966 - À COEUR JOIE

 

1966 - SIGNE DU TRIGONE .LE
Réal : Cyril Frankel - Uniquement sa voix

 

1965 - YOU MUST BE JOKING !
Réal : Michael Winner

 

1965 - MASQUE DE FU-MANCHU .LE

 

1965 - LONGUES JAMBES, LONGS DOIGTS
Réal : Alfred Vohrer

 

1965 - ENFER EST VIDE .L'

 

1965 - DOCTOR IN CLOVER
Réal : Ralph Thomas

 

1964 - JOUR D'APRÈS .LE

 

1964 - CES MERVEILLEUX FOUS VOLANT DANS LEURS DRÔLES DE MACHINES

 

1963 - FATHER CAME TOO !
Réal : Peter Graham Scott

 

1963 - DOCTEUR EN DÉTRESSE
Réal : Ralph Thomas

 

1962 - TUEURS DU R.S.R.2 .LES
Réal : Ladislao Vajda

 

1962 - SEPT HEURES AVANT LA FRONTIÈRE

 

1962 - REQUINS DE LA HAUTE MER .LES
Réal : C. M. Pennington Richards

 

1962 - REPOS DU GUERRIER .LE

 

1962 - MERVEILLEUSE ANGLAISE .LA

 

1962 - DR. CRIPPEN
Réal : Robert Lynn

 

1962 - CROOKS ANONYMOUS

 

1962 - A PAIR OF BRIEFS

 

1961 - TRAIN DE 16H50 .LE

 

1961 - CANONS DE NAVARONE .LES

 

1960 - PRISONNIER RÉCALCITRANT

 

1960 - PEAU D'UN ESPION .LA
Réal : Harald Baum

 

1960 - ESPOIR DU CAIRE .L'

 

1960 - DOCTOR IN LOVE

 

1960 - CHEF N'AIME PAS LA MUSIQUE .LE
Réal : Gerald Thomas

 

1960 - AMOUR AU COLLÈGE
Réal : Roy Boulting

 

1959 - ENTRÉE DE SERVICE

 

1958 - ORDRE DE TUER

 

1957 - VALLÉE DE L'OR NOIR .LA

 

1957 - THÉRÈSE ETIENNE

 

1957 - SOUVENIR D'ITALIE
Réal : Antonio Pietrangeli

 

1957 - SEPT TONNERRES .LES

 

1957 - IDOLE VIVANTE .L'

 

1956 - À TOMBEAU OUVERT

 

1956 - WHISKY, VODKA ET JUPON DE FER

 

1956 - TOUBIB EN LIBERTÉ

 

1956 - MOBY DICK

 

1956 - OPÉRATION TIRPITZ

 

1955 - RENDEZ-VOUS À RIO

 

1955 - QUATRE PLUMES BLANCHES .LES

 

1955 - ALLIGATOR APPELÉ DAISY .UN

 

1954 - TOUBIB OR NOT TOUBIB

 

1954 - TERRE DES PHARAONS .LA

 

1954 - OUT OF THE CLOUDS
Réal : Basil Dearden

 

1953 - ÉCHEC AU ROI

 

1953 - ROSE ET L'ÉPÉE .LA

 

1952 - VOICE OF MERRILL .THE
Réal : John Gilling

 

1952 - MISÉRABLES .LES

 

1952 - MISS ROBIN HOOD

 

1951 - ROBIN DES BOIS ET SES JOYEUX COMPAGNONS

 

1951 - TRAFIQUANTS DU DUNBAR .LES

 

1951 - LADY SAYS NO .THE

 

1951 - FLIBUSTIÈRE DES ANTILLES .LA

 

1951 - DAVID ET BETHSABÉE

 

1951 - CAPITAINE SANS PEUR

 

1950 - SON GRAND AMOUR

 

1950 - AIMANT .L'

 

1950 - ROSE NOIRE .LA

 

1950 - BLACKMAILED

 

1949 - WHISKY À GOGO

 

1949 - STOP PRESS GIRL
Réal : Michael Barry

 

1949 - QUARTET

 

1949 - PRIVATE ANGELO

 

1949 - PRELUDE TO FAME
Réal : Fergus McDonnell

 

1949 - POET'S PUB
Réal : Frederick Wilson

 

1949 - CHRISTOPHE COLOMB

 

1948 - MON FRÈRE JONATHAN

 

1948 - GUERRIERS DANS L'OMBRE .LES

 

1948 - AVENTURE SANS RETOUR .L'

 

1947 - VICE VERSA

 

1946 - MONT BRÛLÉ .LE
Réal : Brian Desmond Hurst

 

1946 - APPOINTMENT WITH CRIME
Réal : John Harlow

 

1944 - FIDDLERS THREE
Réal : Harry Watt

 

1944 - CHAMPAGNE CHARLIE

 

1943 - POUR CEUX QUI SONT EN PÉRIL

 

1942 - ILS ÉTAIENT NEUF
Réal : Harry Watt

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)