ALICE WHITE

Vue 3856 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
25-08-1904, à Paterson, New Jersey, États-Unis.

Date et lieu du décès:
19-02-1983, à Los Angeles, Californie, États-Unis

Cause du décès:
D'une attaque d'apoplexie à l'âge de 78 ans.

Nom de naissance:
Alva Violet White.

État civil:
Fut Mariée le 24 août 1940 avec : JACK ROBERTS - Divorcée le 14 avril 1949.
Fut mariée le 03 décembre 1933 avec : SY BARTLETT - Divorcée le 17 février 1938.

Taille:
(1m60)

Commentaires: 0

Anecdotes


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à ALICE WHITE

Ajout de la vidéo le 08 août 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Alice White, dont le véritable prénom est Alva Violet White, voit le jour le 25 août 1904, à Paterson dans le New Jersey, un État du nord-est des États-Unis. Son père James F. White un vendeur de papier a abandonnée la famille et sa mère, Marion Alexander, une ancienne choriste est décédée en 1915. Alva grandit auprès de ses grands-parents maternels qui tiennent un magasin de fruits dans le Connecticut. Elle suit des études au Roanoke College en Virginie. Adolescente elle déménage à Hollywood et suis des cours de secrétariat à la Hollywood High School.


Photo du film : A very honorable guy, en 1934, avec : Joe E. Brown et Alice White.

Après avoir quitté l’école, elle trouve un emploi de secrétaire aux studios Pickford, mais elle très vite licenciée, jugée trop sexy paraît-il. Elle travaille ensuite comme secrétaire et script-girl pour Josef Von Sternberg, mais après un désaccord avec le cinéaste, elle rejoint les studios de Charles Chaplin comme scénariste. C’est lui qui l’encourage à débuter au cinéma.

Alice White signe avec la First National Studios, et débute devant les caméras de John Francis Dillon dans «SeaTiger » (1927). Sa personnalité pétillante et vive la conduit à des comparaisons avec Clara Bow, ses cheveux blonds courts et bouclés deviennent sa marque de fabrique, le public est tombé en amour pour Alice White, mais les critiques ont rarement été impressionnés par son jeu. Sa carrière s’en ressent et progresse lentement. Ses débuts ne sont pas très captivant, nous pouvons juste retenir sa présence dans le film historique «La vie privée d’Hélène de Troie» (1927) de Alexander Korda, où elle est Adraste, la femme de chambre d’Hélène Reine de Sparte, interprétée par Maria Corda. Alice White passe le cap du parlant sans difficulté.


Après avoir joué quelques petits rôles, elle attire l’attention de Mervyn LeRoy qui, ayant ressentit son futur potentiel, la dirige dans plusieurs de ses films. Avec «Poupée de Broadway» (1928), elle bouillonne en danseuse de boite de nuit. Dans «Hot stuff» (1929), elle campe une fille sexy, le regard coquin, qui laisse croire à ses camarades qu’elle est une fille libérée, en fumant et en buvant dans l’espoir de trouver un homme. Surnommée "Jazz Baby", Mervyn LeRoy l’emmène à Broadway dans «Papillon de nuit» (1929), elle campe une danseuse qui se fiance avec son metteur en scène, Charles Delaney, lui étant infidèle, elle se marie avec Fred Kohler, sans savoir que c’est un chef de gang. Puis, le cinéaste la transforme en actrice capricieuse et vaniteuse dans la comédie musicale «Show girl in Hollywood» (1930). Toujours dans le même registre, l’actrice incarne une fille en quête d’amour dans «Paquebot de luxe» (1932) de Lothar Mendes, elle est Milli, une jeune blonde séduisante qui voyage en troisième classe, cherchant en vain un homme riche, elle n’hésite pas à flirter avec le vieux Edward Thorndyke, C. Aubrey Smith. Dans «Cross country cruise» (1933) de Edward Buzzell, lors d’un voyage en autobus, elle rencontre un homme marié, Lew Ayres, mais elle ne sait pas qu’il vient de tuer sa femme.


Dans le film policier «Le secret du château» (1934) de Richard Thorpe, des meurtres sont commis en lien avec le vol d’un exemplaire de la Bible de Gutenberg, Alice White incarne Didi Bonfee, elle donne une performance formidable, fougueuse, la langue tranchante et affûtée, elle vole toujours la scène dans laquelle elle se trouve…

Au milieu des années 30 sa réputation est ternie par une succession de scandales sexuels et de divorces. Dès lors, sa carrière en subit les effets, on la retrouve dans des rôles de soutient. Après un dernier film en 1942 et un come-back en 1948, Alice reste loin des projecteurs.

Elle épouse en première noce l'écrivain et producteur Sidney Bartlett en 1933 et divorce cinq ans plus tard pour cause de violence conjugale et une deuxième idylle avec l’acteur, scénariste et réalisateur Jack Roberts de 1940 à 1949. Alice White décéde d’un AVC à l’âge de 79 ans le 19 février 1983 .

Celle qui fut l’une des actrices les plus populaires d'Hollywood et qui selon les médias recevait plus de 30000 lettres de fans par mois, a été honorée d'une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 1511 Vine Street à Hollywood en 1960 .

Source : Gary Richardson - Fait le 08 août 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

45 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1949 - BOULEVARD DES PASSIONS

 

1942 - GIRLS' TOWN
Réal : Victor Halperin

 

1941 - NIGHT OF JANUARY SIXTEENTH
Réal : William Clemens

 

1938 - AS DU REPORTAGE .LES

 

1938 - ANNABEL TAKES A TOUR

 

1937 - TELEPHONE OPERATOR
Réal : Scott Pembroke

 

1937 - GRANDE VILLE .LA

 

1935 - CORONADO
Réal : Norman Z. McLeod

 

1934 - SECRET OF THE CHATEAU
Réal : Richard Thorpe

 

1934 - JIMMY THE GENT

 

1934 - GIFT OF GAB
Réal : Karl Freund

 

1934 - DOUCE MUSIQUE

 

1934 - CROSS COUNTRY CRUISE

 

1934 - A VERY HONORABLE GUY

 

1933 - SON DERNIER COMBAT
Réal : Kurt Neumann

 

1933 - EMPLOYEE'S ENTRANCE

 

1933 - DANGER PUBLIC .UN

 

1933 - PAQUEBOT DE LUXE

 

1931 - MURDER AT MIDNIGHT
Réal : Frank R. Strayer

 

1930 - WIDOW FROM CHICAGO .THE
Réal : Edward F. Cline

 

1930 - SWEETHEARTS ON PARADE
Réal : Marshall Neilan

 

1930 - SWEET MAMA
Réal : Edward F. Cline

 

1930 - PLAYING AROUND

 

1930 - SHOW GIRL IN HOLLYWOOD
Réal : Mervyn LeRoy

 

1930 - NAUGHTY FLIRT .THE
Réal : Edward F. Cline

 

1929 - SHOW OF SHOWS .THE

 

1929 - PETITE VENDEUSE DES GALERIES
Réal : William Beaudine

 

1929 - PAPILLON DE NUIT
Réal : Mervyn LeRoy

 

1929 - HOT STUFF
Réal : Mervyn LeRoy

 

1928 - THREE-RING MARRIAGE
Réal : Marshall Neilan

 

1928 - POUPÉE DE BROADWAY
Réal : Alfred Santell

 

1928 - P'TITE DAME DU VESTIAIRE .LA
Réal : Mervyn LeRoy

 

1928 - MAD HOUR
Réal : Joseph C. Boyle

 

1928 - NAUGHTY BABY

 

1928 - LINGERIE
Réal : George Melford

 

1928 - HAROLD TEEN

 

1928 - BIG NOISE .THE

 

1927 - VIE PRIVÉE D'HÉLÈNE DE TROIE .LA
Réal : Alexander Korda

 

1927 - SEA TIGERS .THE
Réal : John Francis Dillon

 

1927 - SATIN WOMAN .THE
Réal : Walter Lang

 

1927 - GENTLEMEN PREFER BLONDES
Réal : Malcolm St. Clair

 

1927 - DÉJEUNER AU SOLEIL .UN

 

1927 - COLOMBE .LA
Réal : Roland West

 

1927 - AMERICAN BEAUTY

 

1926 - MOUETTE .LA

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)