AIME CLARIOND

Vue 1394 fois

Profession:
Acteur et homme de théâtre français.

Date et lieu de naissance:
10-05-1894, à Perigueux en Dordognr, France.

Date et lieu du décès:
31-12-1959, à Neuilly-Sur-Seine, France.

Cause du décès:
Probablement de mort naturelle à l'âge de 65 ans.

Nom de naissance:
Aimé Marius Clariond.

État civil:
Au milieu des années 1930, il fait la connaissance de la comédienne Renée Simonot, pensionnaire du théâtre de l'Odéon, avec laquelle il a eu une fille en 1936. Le couple se sépare peu de temps après. Renée Simonot se remarie en 1940 avec le comédien Maurice Dorléac avec lequel elle a trois filles : Catherine Deneuve, Sylvie et Françoise Dorléac.

C'est à cette même période qu'il entretient une relation avec sa camarade du théâtre français Jeanne Sully, fille du tragédien Mounet-Sully, avec qui il aura deux enfants : Marie-Thérèse dite « Clarionde »4 née en 1938 et François Aimé né en 1942.

Il épouse ensuite Irène Morozov, de nationalité russe et fille adoptive de Pierre O'Connell, avec laquelle il a deux enfants Bernard Clariond né en 1938 et France Clariond née en 1944.

Il entretient durant les cinq dernières années de sa vie une relation avec la comédienne de théâtre et de cinéma Paulette Simonin.

Source : Wikipédia

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Aimé Clariond fut très marqué par la Première Guerre mondiale, où il fut soldat de 1914 à 1917. Il a participé aux premiers combats de la Marne, et terminé au Chemin des Dames, où blessé deux fois, il est démobilisé en mars 1917, avec Croix de guerre.

Il n'a jamais pu intégrer le Conservatoire : il est recalé à trois reprises au concours d'entrée.

Il entre au théâtre de l'Odéon, où il interprète les « classiques », en 1921 avant de rejoindre, à partir de 1926, la troupe d'André Antoine puis celle de Lugné-Poe au théâtre de l'Œuvre. Il entame parallèlement une carrière au cinéma qui s’avérera exceptionnelle pour un comédien de théâtre.

En 1936, il est engagé comme pensionnaire à la Comédie-Française2 par Édouard Bourdet qui vient d'être nommé administrateur général par le gouvernement du Front populaire. Il est nommé sociétaire dès l'année suivante en 1937. Il y demeure jusqu'à sa mort en 1959.

Il a interprété le répertoire classique : Alceste du Misanthrope de Molière, Othello dans Othello de Shakespeare, Antoine dans Antoine et Cléopâtre, adapté par Gide, mis en scène par Barrault ou Le Carrosse du Saint-Sacrement de Prosper Mérimée (qu'il joue avec Maria Casarès) ou contemporain dans Le Soulier de satin de Paul Claudel, François Mauriac (Asmodée et Les Mal-aimés) ou Port-Royal de Montherlant dont il interprète le rôle principal en alternance avec Jean Debucourt.

Il meurt dans la nuit du 31 décembre 1959 au 1er janvier 1960. Il vivait au moulin de Troissereux3 dans l'Oise. Il est inhumé à Fouquenies (Oise) le 4 janvier 1960. Ce jour-là, la Comédie-Française fait relâche exceptionnellement.

Source : Wikipédia - Fait le 10 août 2016 par Philippe de CinéMémorial.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Formation
Sa formation s'est faite au fil des tournées de ses parents comédiens. A l'âge de deux ans, il joue dans Le bossu. Arrivé à Paris, il entre au Conservatoire après avoir essuyé trois échecs. De 1921 à 1926, il est pensionnaire au théâtre de l'Odéon.

Carrière au cinéma
Comédien de théâtre, Aimé Clariond ne fait ses débuts au cinéma qu'en 1931 dans Les frères Karamazov de Fedor Ozep. Son excellente élocution et sa prestance en font un acteur très demandé. En 1933, il joue dans Belle de nuit de Louis Valray. En 1934, on le retrouve dans Crime et châtiment de Pierre Chenal et Lucrèce Borgia d'Abel Gance. Le plus souvent, Aimé Clariond, en raison de sa taille élancée et d'une chevelure éparse, joue des personnages hautains, méprisants et se fond parfaitement dans des films à costumes. Ainsi le retrouve-t-on dans des mises en scène diverses ( Route Impériale 1935 ) , historiques telles que La Marseillaise (1937) de Jean Renoir, Les disparus de Saint-Agil (1938) de Christian-Jaque ou encore Le comte de Monte-Cristo (1942) de Robert Vernay.

L'homme, reconnu, n'arrête plus de tourner et enchaîne un nombre impressionnant de films. C'est pendant l'occupation qu'il tourne le plus, en moyenne dix films par an. Il est l'annonceur cynique des prophéties dans La duchesse de Langeais de Jacques de Baroncelli en 1941. Après guerre, il continue à tourner, notamment dans Monsieur Vincent (1947 ) et avec Sacha Guitry dans Si Versailles m'était conté (1953) qui le met également en scène dans Napoléon (1954) et Si Paris nous était conté (1955). Mais en tant que comédien, il reste plutôt attaché au théâtre.

Autres activités

Après avoir quitté l'Odéon où il crée des pièces de Romain Rolland ou Jules Romains, Aimé Clariond entre à la Comédie Française dont il restera sociétaire jusqu'à la fin de ses jours. On lui doit la création du Soulier de satin de Paul Claudel et Le Carrosse du Saint sacrement.

Source : http://cinema.encyclopedie.personnalites.bifi.fr/ - Fait le 10 août 2016 par Philippe de CinéMémorial.

Filmographie

 

77 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS

 

1959 - FILLE POUR L'ÉTÉ .UNE

 

1959 - DÉLIT DE FUITE

 

1958 - TROIS JOURS À VIVRE

 

1958 - GRANDES FAMILLES .LES

 

1957 - À PIED, À CHEVAL ET EN VOITURE

 

1957 - NATHALIE

 

1956 - LUMIÈRES DU SOIR .LES

 

1956 - SECRET DE SOEUR ANGÈLE .LE

 

1955 - VOICI LE TEMPS DES ASSASSINS

 

1955 - SI PARIS NOUS ÉTAIT CONTÉ

 

1955 - MARIE-ANTOINETTE

 

1955 - JE SUIS UN SENTIMENTAL

 

1954 - NAPOLÉON

 

1953 - SI VERSAILLES M'ÉTAIT CONTÉ

 

1951 - FOYER PERDU

 

1950 - RUE DES SAUSSAIES

 

1949 - ÉPAVE .L'

 

1949 - RONDE DES HEURES .LA

 

1949 - DANSEUSE DE MARRAKECH .LA

 

1949 - 56, RUE PIGALLE

 

1948 - FERME DES SEPT PÉCHÉS .LA

 

1948 - FANTÔMAS CONTRE FANTÔMAS

 

1947 - MONSIEUR VINCENT

 

1946 - SEPTIÈME PORTE .LA

 

1946 - HOMME AU CHAPEAU ROND .L'

 

1946 - CAFÉ DU CADRAN .LE

 

1946 - AVENTURES DE CASANOVA .LES

 

1945 - ÉTRANGE DESTIN

 

1945 - MONSIEUR GRÉGOIRE S'ÉVADE

 

1945 - J'AI DIX-SEPT ANS

 

1945 - CAPITAN .LE

 

1944 - MADEMOISELLE X

 

1944 - GRANDE MEUTE .LA

 

1944 - ENFANT DE L'AMOUR .L'

 

1943 - VIE DE PLAISIR .LA

 

1943 - VALSE BLANCHE .LA

 

1943 - SOLEIL DE MINUIT .LE

 

1943 - ROQUEVILLARD .LES

 

1943 - DONNE-MOI TES YEUX

 

1943 - DOMINO

 

1943 - COLONEL CHABERT .LE

 

1943 - CEUX DU RIVAGE

 

1942 - VOILE BLEU .LE

 

1942 - PATRICIA

 

1942 - MONSIEUR LA SOURIS

 

1942 - HOMME QUI JOUE AVEC LE FEU .L'

 

1942 - COMTE DE MONTE-CRISTO .LE

 

1942 - CHANT DE L'EXILÉ .LE

 

1942 - BARON FANTÔME .LE

 

1942 - AUBERGE DE L'ABÎME .L'

 

1942 - AFFAIRES SONT LES AFFAIRES .LES

 

1941 - MAM'ZELLE BONAPARTE

 

1941 - MADAME SANS-GÊNE

 

1941 - DUCHESSE DE LANGEAIS .LA

 

1941 - DESTIN FABULEUX DE DÉSIRÉE CLARY .LE

 

1940 - PARIS NEW-YORK

 

1939 - ENTENTE CORDIALE

 

1939 - DERRIÈRE LA FAÇADE

 

1939 - DE MAYERLING À SARAJEVO

 

1938 - RÉVOLTÉ .LE

 

1938 - PETIT CHOSE .LE

 

1938 - KATIA

 

1938 - DISPARUS DE SAINT-AGIL .LES

 

1938 - COUPS DE FEU

 

1937 - MENSONGE DE NINA PETROVNA .LE

 

1937 - MARSEILLAISE .LA

 

1936 - ÎLE DES VEUVES .L'

 

1935 - ROUTE IMPÉRIALE .LA

 

1935 - LUCRÈCE BORGIA

 

1935 - CRIME ET CHÂTIMENT

 

1934 - SANS FAMILLE

 

1934 - PRINCE JEAN .LE

 

1933 - VOIX SANS VISAGE .LA

 

1933 - MARIAGE À RESPONSABILITÉ LIMITÉE

 

1933 - BELLE DE NUIT

 

1932 - FRÈRES KARAMAZOV .LES

 

1931 - AMOUREUSE AVENTURE .L'

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)