FRANCOIS DUPEYRON

Vue 1325 fois

Profession:
Réalisateur, scénariste, dialoguiste et conseiller technique français.

Date et lieu de naissance:
14-08-1950, à Tartas dans les Landes, France.

Date et lieu du décès:
25-02-2016, à ?? - France.

Cause du décès:
D'un cancer du cerveau à l'âge de 65 ans.

Nom de naissance:
Jean François Marie Dupeyron.

État civil:
Marié avec Dominique Faysse.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

François Dupeyron est diplômé de l'IDHEC2. Il est le cofondateur, avec Mireille Abramovici, Jean-Denis Bonan, Richard Copans et Guy-Patrick Sainderichin, du collectif de cinéma militant d'extrême gauche Cinélutte (1973-1976).

Lors du Festival de Cannes 2009, il a reçu le « prix France Culture Cinéma », décerné à une personnalité du cinéma pour la qualité de son œuvre ou la force de son engagement.

Ils sont ainsi cinq à l’avoir reçu : Alain Cavalier (2006), Rithy Pahn (2007), Sandrine Bonnaire (2008), François Dupeyron (2009) et Ronit Elkabtez (2010).

Il était le compagnon de Dominique Faysse, actrice de plusieurs de ses films puis monteuse de ses longs-métrages à partir du film La Chambre des officiers et coscénariste de Drôle d'endroit pour une rencontre.

Parallèlement à sa carrière de réalisateur, François Dupeyron a écrit pour d’autres cinéastes (Nicole Garcia en 1994 – Le Fils préféré –, Frédéric Auburtin et Gérard Depardieu en 1999 – Un pont entre deux rives –, Yves Angelo en 2015 – Au plus près du soleil) et pour les lecteurs (il est l’auteur de plusieurs romans, dont Inguélézi (Actes Sud, 2004) et Chacun pour soi, Dieu s’en fout (Editions Léo Scheer, 2009)

François Dupeyron meurt des suites d'une maladie le 25 février 2016 à l'âge de 65 ans.

Source : Wikipédia - Fait le 28 février 2016 par Philippe de CinéMémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à FRANÇOIS DUPEYRON.
Bande annonce de : Mon âme par toi guérie.


Ajout de la vidéo le 28 février 2016 par Philippe de CinéMémorial

Nul doute que l'Académie des César lui rendra hommage, ce vendredi lors de la cérémonie des César du cinéma. François Dupeyron, réalisateur français est décédé ce jeudi 25 février. Il a succombé des suites d'une longue maladie à l'âge de 65 ans. Évoluant à la marge du cinéma français, loin des grosses productions formatées, François Dupeyron laissera quelques films sensibles et singuliers. Sa filmographie compte une dizaine de films dont certains ont été primés.

Né à Tartas en 1950, le réalisateur commence sa carrière en tant que réalisateur de documentaire, avec La Nuit du hibou, primé lors de la cérémonie des César, en 1985. Le film remportera le prix du meilleur court-métrage documentaire. Quatre ans plus tard, il remporte le César du meilleur court-métrage de fiction avec Lamento et en 1988, son premier long-métrage Drôle d'endroit pour une rencontre réunissant le duo Gérard Depardieu et Catherine Deneuve remportera 4 César dont celui de la meilleure actrice pour Catherine Deneuve et celui de meilleur espoir féminin pour Nathalie Cardone.

Une filmographie riche mais pas que...

En 2002, c'est La chambre des Officiers, un film sur les gueules cassées de la Première Guerre mondiale qui lui permettra d'être nominé trois fois dans les catégories, meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur scénario original ou adaptation. Mais à ce jour, son film le plus connu demeure sans doute Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran sorti en 2003 avec Omar Sharif. Le film a d'ailleurs permis à l'acteur de remporter le César du meilleur acteur. En 2009, il achève le film Trésor, quatre jours après le décès de Claude Berry. Son dernier film Mon âme par toi guérie sort en 2013 avec Céline Sallette et Jean-Pierre Darroussin.


Photo du film de 2003 - MONSIEUR IBRAHIM ET LES FLEURS DU CORAN, avec Omar Sharif.

En dehors de cette carrière riche en nominations, François Dupeyron était également scénariste (Le fils préféré de Nicole Garcia et Un pont entre deux rives de Fred Auburtin), et écrivain. Cinq livres dont il était l'auteur ont été publié. Il laisse derrière lui, Dominique Fraysse, sa femme. Une actrice devenue monteuse de ses films depuis 2002 et La chambre des Officiers.

Source : Amandine Rebourg pour le Metronews.fr - Fait le 28 février 2016 par Philippe de CinéMémorial.

Filmographie

11 LONGS MÉTRAGES COMME RÉALISATEUR
_________________________________

 

2013 - MON ÂME PAR TOI GUÉRIE

 

2009 - TRÉSOR

 

2008 - AIDE-TOI, LE CIEL T'AIDERA

 

2003 - MONSIEUR IBRAHIM ET LES FLEURS DU CORAN

 

2003 - INGUÉLÉZI

 

2001 - CHAMBRE DES OFFICIERS .LA

 

2000 - PAS D'HISTOIRES !

 

1999 - C'EST QUOI LA VIE ?

 

1994 - MACHINE, D'APRÈS LE ROMAN DE RENÉ BELLETTO .LA

 

1991 - COEUR QUI BAT .UN

 

1988 - DRÔLE D'ENDROIT POUR UNE RENCONTRE

 

1 PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION.
____________________________________________

 

1996 - @MOUR EST À RÉINVENTER .L'
Téléfilm

 

SES COURTS MÉTRAGES ET DOCUMENTAIRES.
____________________________________________

 

1988 - LAMENTO
Court métrage

 

1984 - OASIS SOUS LA MER
Court métrage

 

1984 - NUIT DU HIBOU .LA
Court métrage

 

1984 - COCHON DE GUERRE
Court métrage

 

1983 - RÉCOLTES DU DÉSERT .LES
Court métrage

 

1982 - DRAGONNE .LA
Court métrage

 

1981 - ON EST TOUJOURS TROP BONNE
Court métrage

 

1978 - ORNIÈRE .L'
Court métrage

 

1977 - TÉLÉDICTION, UN NOUVEAU REGARD SUR LA TERRE .LA
Documentaire

 

SES FILMS FAIT PAR D'AUTRES RÉALISATEURS
____________________________________________

 

2014 - AU PLUS PRÈS DU SOLEIL
Réal : Yves Angelo - Uniquement le scénario

 

2005 - PETITS SECRETS
Réal : Pol Cruchten - Uniquement le scénario

 

1998 - PONT ENTRE DEUX RIVES .UN
Réal : Frédéric Auburtin et Gérard Depardieu - Uniquement l'adaptation

 

1993 - FILS PRÉFÉRÉ .LE

 

1992 - JOUEUR DE VIOLON .LE
Réal : Charlie Van Damme - Uniquement les dialogues

 

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)