SILVANA PAMPANINI

Vue 2144 fois

Profession:
Actrice italienne.

Date et lieu de naissance:
25-09-1925, à Rome, en Italie.

Date et lieu du décès:
06-01-2016, à l'hôpital Gemelli à Rome, Italie.

Cause du décès:
Complications è la suite d'une chirurgie abdominales mais dues à l'âge aussi. Elle était âgée de 90 ans.

Nom de naissance:
Silvana Pampanini - Surnommée en France "Nini Pampan".

État civil:
Elle ne se mariera jamais et n'aura pas d'enfants.

Taille:
(1,74 m)

Commentaires: 0

Anecdotes

Grande actrice italienne, elle joua dans plus de 60 films entre 1946 et 1995 ainsi qu'une série télévisée en 1999.

La presse populaire rapporte ses flirts présumés avec le prince afghan Ahmad Shah Zaher, le roi Farouk, le leader cubain Fidel Castro et de nombreuses autres célébrités comme les acteurs Orson Welles et Omar Sharif.

Depuis 1966, Silvana s'est retirée du monde du cinéma.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Silvana Pampanini est décédée le mercredi 6 janvier à l'âge de 90 ans.

e Ayant tourné plus de 60 films en 20 ans, elle était l'incarnation de la beauté italienne du cinéma des années 1950.

L'actrice Silvana Pampanini est décédée ce mercredi à l'âge de 90 ans. Brune pulpeuse, elle a joué aux côtés de Marcello Mastroianni, Jean Gabin, Vittorio De Sica, Vittorio Gassman, Toto ou Pierre Brasseur.

Silvana Pampanini est la nièce de la fameuse cantatrice Rosetta Pampanini. Elle passe les examens de l'école normale d'instituteurs (istituto magistrale) et du conservatoire Sainte-Cécile. Elle est encore étudiante quand son professeur de chant l'inscrit au concours de Miss Italie relancé à Stresa en septembre 1946 après l'interruption de la guerre. Lors du concours, Rossana Martini l'emporte, mais devant les vives protestations du public, le jury accorde le prix ex æquo également à Silvana Pampanini.

Dès lors, les portes du cinéma lui furent ouvertes et elle débuta sa carrière l'année suivante dans L'apocalisse de Giuseppe Maria Scotese.
Elle tourna ensuite à la chaîne environ 4 à 9 films par an jusqu'en 1955.

L'époque étant à la co-production, notamment avec la France, Pampanini tourne dans la version italienne des Gaietés de l'escadron avec Daniel Gélin, Orient-Express avec Henri Vidal ou La Tour de Nesle d'Abel Gance (1955). La plupart des metteurs en scène useront de son pulpeux physique, et c'est le drame qui la verra montrer tout son talent avec notamment La loi des rues avec Jean-Louis Trintignant ou La fille sans homme.
Ses participations à l'excellent polar de Luigi Zampa Les coupables (1952) et à La strada lunga un anno (1958) demeureront dans les mémoires.

Dans la première moitié des années cinquante, peu avant que Sophia Loren et Gina Lollobrigida n'acquièrent une grande notoriété, Silvana Pampanini est le symbole de la beauté italienne au niveau mondial aux côtés de Lucia Bosè et de Silvana Mangano. Grâce à sa solide formation musicale, elle enregistre entre 1947 et 1957 de nombreuses chansons sur disques 78 tours et 45 tours qui n'ont pas été rééditées depuis sur de nouveaux supports. Sur le grand écran, elle apparaît aux côtés des grands acteurs de l'après-guerre. Sa voix est fréquemment doublée, sauf quand elle chante. Elle ne concrétise jamais les propositions qui lui arrivent de Hollywood, mais tourne dans de nombreux pays, dont la France où elle est surnommée Ninì Pampan. La presse populaire rapporte ses flirts présumés avec le prince afghan Ahmad Shah Zaher, le roi Farouk, le leader cubain Fidel Castro et de nombreuses autres célébrités comme les acteurs Orson Welles et Omar Sharif.

Elle ne se mariera jamais et n'aura pas d'enfants, mais aura « plus de propositions de mariage que de maux de tête ».

Elle refusa bien des invitations de Hollywood en raison de son faible niveau d'anglais. Pampanini, surnommée en France "Nini Pampan".

En 1966, après vingt ans de carrière, elle renonce au cinéma pour assister ses vieux parents avec qui elle vit jusqu'à leur mort. Elle revient néanmoins au grand écran dans un rôle de prostituée blonde dans un sketch de Mazzabubù... Quante corna stanno quaggiù? (1971), après lequel elle ne fait plus qu'une seule apparition dans son propre rôle dans Il tassinaro (it) d'Alberto Sordi en 1983.

Elle a résidé dans la principauté de Monaco. En 2003, elle est nommée grand officier de l'Ordre du Mérite de la République italienne.

Fait samedi le 09 janvier 2016 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

64 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1995 - TIBURZI
Réal : Paolo Benvenuti

 

1983 - IL TASSINARO
Réal : Alberto Sordi

 

1971 - MAZZABUBÙ… QUANTE COMA STANNO QUAGGIÙ ?
Réal : Mariano Laurenti

 

1966 - MONDO PAZZO... GENTE MATTA !
Réal : Renato Polselli

 

1965 - TRES MIL KILÓMETROS DE AMOR
Réal : Agustín P. Delgado

 

1964 - IL GAUCHO
Réal : Dino Risi

 

1963 - NAPOLEONCITO
Réal : Gilberto Martínez Solares

 

1961 - MARITI A CONGRESSO
Réal : Luigi Filippo D'Amico

 

1960 - TERREUR DES MERS .LA
Réal : Domenico Paolella

 

1960 - ÉPÉE DE L'ISLAM .L'
Réal : Enrico Bomba et Andrew Marton

 

1959 - SED DE AMOR
Réal : Alfonso Carona Blake

 

1957 - ANNÉE POUR UNE ROUTE .UNE
Réal : Giuseppe De Santis

 

1956 - LOI DES RUES .LA

 

1956 - SARANNO UOMINI
Réal : Silvio Siano

 

1955 - MAUVAIS GARÇONS .LES
Réal : Gianni Franciolini

 

1955 - CANZONI DI TUTTA ITALIA
Réal : Domenico Paolella

 

1955 - BELLE DE ROME .LA

 

1954 - TOUR DE NESLE .LA

 

1954 - ORIENT-EXPRESS

 

1954 - NAPOLÉON

 

1954 - GAIETÉS DE L'ESCADRON .LES

 

1954 - CONQUÊTE HÉROÏQUE .LA
Réal : Paolo Moffa et Carlos Serrano de Osma

 

1953 - PATTES DE VELOURS

 

1953 - NOUS LES BRUTES
Réal : Antonio Leonviola

 

1953 - MARIAGE .LE
Réal : Antonio Petrucci

 

1953 - GAIETÉS DE LA CORRECTIONNELLE .LES
Réal : Steno

 

1953 - FILLE SANS HOMME .UNE
Réal : Giuseppe De Santis

 

1953 - ESCLAVE DU PÉCHÉ .L'
Réal : Raffaelo Matarazzo

 

1953 - CANZONI, CANSONI, CANSONI

 

1953 - ANGOISSE D'UNE MÉRE

 

1953 - AMOURS D'UNE MOITIÉ DE SIÈCLE .LES
Segment "Dopoguerra 1920" - Réal : Mario Chiari

 

1952 - VIVA EL CINEMA !
Réal : Giorgio Baldaccini et Enzo Trapani

 

1952 - TRAITE DES BLANCHES .LA

 

1952 - MADEMOISELLE LA PRÉSIDENTE
Réal : Pietro Germi

 

1952 - KOENIGSMARK
Réal : Solange Térac

 

1952 - FILLE DE PALERME .LA
Réal : Sergio Corbucci et Sergio Grieco

 

1952 - FEMME QUI INVENTA L'AMOUR .LA
Réal : Ferruccio Cerio

 

1952 - COUPABLES .LES
Réal : Luigi Zampa

 

1952 - CANZONI DI MEZZO SECOLO
Réal : Domenico Paolella

 

1951 - QUELLES DRÔLES DE NUITS
Réal : Vittorio Metz, Mario Girolami et Marcello Marchesi

 

1951 - O.K. NÉRON
Réal : Mario Soldati

 

1951 - MOUSQUETAIRE FANTÔME .LE
Réal : Giorgio Simonelli et Vittorio Metz

 

1951 - MIRACOLO A VIGGIÙ
Réal : Luigi Giachino

 

1951 - MA BRUNE SOUS PRESSION
Réal : Carlo Ludovico Bragaglia

 

1951 - HA FATTO TREDICI
Réal : Carlo Manzoni

 

1951 - CHEVALIER SANS LOI .LE
Réal : Mario Soldati

 

1950 - RETOUR DE PANCHO VILLA .LE
Réal : Giorgio Simonelli

 

1950 - MON FRÈRE A PEUR DES FEMMES
Réal : Mario Mattoli

 

1950 - È'ARRIVIATO IL CAVALIERE !
Réal : Steno et Mario Monicelli

 

1950 - BISARCA .LA
Réal : Giorgio Simonelli

 

1950 - BEAUTÉS À BICYCLETTES
Réal : Carlo Campogalliani

 

1950 - 47 LE MORT QUI PARLE
Réal : Carlo Ludovico Bragaglia

 

1949 - SAINT ANTOINE DE PADOUE
Réal : Pietro Francisci

 

1949 - MARECHIARO
Réal : Giorgio Ferroni

 

1949 - IL RICHIAMO NELLA TEMPESTA
Réal : Oreste Palella

 

1949 - FORZA DES DESTINO .LA
Réal : Carmine Gallone

 

1949 - ÉPERVIER DU NIL .L'
Réal : Giacomo Gentilomo

 

1949 - BIANCANEVE E I SETTE LADRI
Réal : Giacomo Gentilomo

 

1948 - POMPIERS CHEZ LES PIN-UP .LES
Réal : Mario Mattoli

 

1948 - IL BARRONE CARLO MAZZA
Réal : Guido Brignone

 

1947 - IL SEGRETO DI DON GIOVANNI
Réal : Camillo Mastrocinque

 

1947 - CHOIX DES ANGES .LE
Réal : Mario Mastrocinque

 

1946 - APOCALYPSE .L'
Réal : Giuseppe Maria Scotese

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)