MICHEL GALABRU

Vue 3956 fois

Profession:
Acteur et homme de théâtre français.

Date et lieu de naissance:
27-10-1922, à Safi au Maroc.

Date et lieu du décès:
04-01-2016, à un hôpital de la région parisienne à Paris, France.
Il sera inhumé au cimetière de Montmartre, à Paris.

Cause du décès:
Dans son sommeil à l'âge de 93 ans.

Nom de naissance:
Michel Louis Edmond Galabru.

État civil:
Marié une première fois avec : ANNE JACQUOT - Divorcé en 19??
Ils eurent deux garçons : Philippe, né en 1969 et Jean, né en 1960.

Il se remarie au début des années 1990 avec : CLAUDE ETEVENON - jusqu'au décès de Claude en 2015.
Ils eurent une fille : Emmanuelle, née en 1970.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Michel Galabru est le fils de Paul Galabru (1892-1988), ingénieur et professeur à l'École nationale des ponts et chaussées, et d'Yvonne Payré.

Il a deux frères, Marc Galabru (1929-2014), médecin, et un autre, l'aîné, qui écrivait des poèmes, mort à l'âge de 18 ans de la tuberculose.

La ville de Safi lui a rendu hommage en faisant installer une plaque commémorative sur sa maison natale au mois de septembre 2010. Sur la plaque figure cette inscription en français et en arabe : « Maison Michel Galabru. Dans cette maison, le 27 octobre 1922, est né Michel Galabru. Le comédien y passa sa plus tendre enfance avant de rejoindre la France ».

Michel Galabru, baccalauréat en poche 'de justesse', s'inscrit au Conservatoire national d'art dramatique de Paris. Il en ressortira avec deux premiers prix.

Pensionnaire à la Comédie-Française en 1950, Michel Galabru y joue les classiques, Molière, Marivaux, Feydeau, Courteline- avant de quitter cette institution en 1958.


En 2008, il obtient à 85 ans le premier Molière de sa carrière pour son rôle dans Les chaussettes opus 124, où il interprète avec génie un vieil acteur cabot qui tente un retour.

Il triomphe alors dans des œuvres du répertoire et surtout du théâtre de boulevard. Parmi ses principaux succès, on peut citer La claque, L'entourloupe et Monsieur Amédée, mais aussi La femme du boulanger, Don Juan et Le bourgeois gentilhomme.

Parallèlement, il mène une carrière au cinéma, à partir de 1951. Il fait ses débuts dans Ma femme, ma vache et moi. Son interprétation de l'adjudant Gerber dans la série des Gendarmes le fait connaître à partir de 1964 d'un très large public.


Il décroche le César du meilleur acteur en 1977 pour son rôle dans "Le Juge et l'Assassin", de Bertrand Tavernier.

Il tourne avec Georges Lautner, Michel Audiard, Claude Zidi, Pierre Tchernia. Acteur prolifique, Michel Galabru joue dans quelque 200 films, dont beaucoup de nanards, mais aussi des films plus ambitieux, où il est dirigé par Jean-Pierre Mocky, Luigi Commencini, Bertrand Blier ou Costa-Gavras.

Marié à deux reprises et père de trois enfants, Michel Galabru avait publié en 1996 un livre de souvenirs, Je l'ai perdue au 18.
en 2001, il écrit un second livre, : Galabru raconte Sacha Guitry.

Deux décès de proches l'avaient beaucoup atteint: en octobre 2014, il avait perdu son frère Marc, comédien et écrivain, et en août dernier, son épouse Claude était décédée des suites de la maladie de Parkinson.

 

Fait le 06 janvier 2016 par Philippe de CinéMémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à MICHEL GALABRU.

Ajout de la vidéo le 06 janvier 2016 par Philippe de CinéMémorial

 

DISPARITION - Le comédien, qui avait fêté ses 93 ans le 27 octobre, s'est éteint dans son sommeil, lundi 4 janvier. Ni le succès ni la reconnaissance du public n'ont jamais pu le persuader de son immense talent.

Il aurait aimé mourir sur scène. Michel Galabru s'est éteint au petit matin, lundi, dans un hôpital de la région parisienne. Il avait 93 ans. Il avait été très affecté par le décès de son frère médecin et de sa deuxième femme, ancien juge d'instruction, qui avait lutté des années contre la maladie.
En novembre dernier, Michel Galabru avait dû annuler les représentions de deux spectacles. Le Cancre où, seul en scène dans son théâtre de Montmartre, il racontait son parcours, ainsi qu'un spectacle Pagnol, Jofroi, qu'il devait jouer en tournée.

Il y a deux ans à peine, Galabru était en tournée avec La Femme du boulanger, de son auteur fétiche, qu'il avait lui-même mis en scène. Le public plébiscitait le comédien dont la faconde et la truculence seyaient si bien au cocu magnifique. Galabru avait aussi prêté sa verve à Jules Raimu au côté de Philippe Caubère en Marcel Pagnol. «On est des intermittents du spectacle, nous ne savons jamais où on va tomber», philosophait-il. Sa devise était «tenir le coup!».

Né le 27 octobre 1922, à Safi au Maroc, d'un père ingénieur des ponts et chaussées et d'une mère au foyer, le jeune Michel est scolarisé dans un pensionnat religieux de Montpellier, mais rêve de devenir footballeur professionnel. À 15 ans, dernier de sa classe, il devient, grâce à une tante passionnée de théâtre, fan d'un autre cancre: Sacha Guitry. C'est son admiration pour le dramaturge qui l'entraînera sur scène à Paris. L'adolescent s'habille comme son idole, porte des bagues de cuivre, marche avec une canne, rêve enfin d'être «auteur et acteur».


Avec Michel Serrault dans "La Cage aux folles" (1978), d'Edouard Molinaro.

Michel Galabru n'était pas peu fier de rappeler qu'il avait décroché un premier prix au Conservatoire et avait eu Louis Jouvet pour professeur. Il l'imitait d'ailleurs parfaitement: «Bizarre, vous avez dit bizarre…», répétait-il, rigolard. Et plus sérieusement: «Il avait dit beaucoup de bien de moi.» En 1950, à 26 ans, Galabru entre à la Comédie-Française. Il y débute en interprétant George Dandin, de Molière. Sa prestation est saluée par Pierre Brisson, alors directeur du Figaro. Travailleur infatigable, Galabru passera sept années dans la Maison de Molière, qu'il quitte en 1957. Sans regrets. Suzanne Flon l'intègre dans sa troupe pour jouer La Mégère apprivoisée, avec Pierre Brasseur et Jean-Paul Belmondo.

Les années suivantes, le comédien, qui s'est toujours considéré avant tout comme «un homme de théâtre», s'illustre à la télévision, - en particulier dans le costume de Nestor Burma, dans de grandes dramatiques, et au cinéma. «Je préfère le cinéma car ça rapporte plus d'argent, le théâtre c'est correct, mais pas considérable», disait-il volontiers. Il se distingue ainsi dans La Guerre des boutons et surtout dans la tenue de Gerber, du mémorable Gendarme de Saint-Tropez, de Jean Girault, avec Jean Lefebvre et Louis de Funès (1964), premier opus d'une série qui marque les annales du 7e art. «À l'époque, on disait que nous étions des pitres, aujourd'hui, on offre les DVD des Gendarmes aux enfants!», avait-il constaté.


Michel Galabru regrettait souvent que le public le considère toujours comme le personnage de Gerber, qu'il confondait d'ailleurs avec celui de Cruchot (celui de Louis de Funès). «Je serai éternellement le ringard des gendarmes de Saint-Tropez, déplorait-il. Rien n'est jamais acquis… je ne suis pas Belmondo ou de Funès ; j'ai été le Poulidor du théâtre…»

Un acteur remarquable et remarqué.

Pourtant, ce bourru profondément généreux, gourmet et gourmand, aurait aimé être un «auteur dramatique» et même créer une école pour former des jeunes pousses dans tous les domaines (théâtre, musique, peinture,…). Orgueilleux, il préférait attendre que son téléphone sonne plutôt qu'aller au-devant des rôles. S'il parlait souvent des nombreux «navets» qu'il avait tournés, il expliquait aussi qu'il dépensait plus qu'il ne gagnait et qu'il s'était «bien marré» sur les plateaux. Pour continuer à percevoir les cachets des Gendarmes, il refuse Le Nombril, la pièce de Jean Anouilh, dont il crée toutefois Les Poissons rouges. «On n'est jamais sûr de finir le mois», lançait-il, jovial. Michel Galabru attendra vingt-cinq ans pour avoir un personnage à sa mesure sur grand écran: le meurtrier dans Le Juge et l'Assassin, de Bertrand Tavernier (1976). Un rôle d'abord destiné à Jacques Dufilho et qui lui vaudra le césar du meilleur acteur. François Truffaut ne s'était pas trompé: «Ce garçon, quand on lui donnera un beau rôle, il fera un malheur.»


Romy Schneider et Michel Galabru au Festival de Cannes en 1977.

Michel Galabru enchaîne ensuite avec un petit rôle dans Section spéciale, de Costa-Gavras (1975). Et plus tard, L'Été meurtrier, de Jean Becker (1983). À la télévision, il est remarquable dans Les Disparus de Saint-Agil, où il succède à Michel Simon (1991). Mais chassez le naturel comique et il revient au galop. Michel Galabru cumule de nouveau les comédies: Les Sous-doués, de Claude Zidi (1980), Papy fait de la résistance, de Jean-Marie Poiré (1983), La Cage aux folles, avec Michel Serrault (1978 et 1985). Impossible de les citer toutes !

Au théâtre, il casse la baraque avec Le Bourgeois gentilhomme, de Molière (1994), puis, déjà La Femme du boulanger. En 2004, il joue, avec sa fille Emmanuelle et son fils Jean, sa pièce fétiche, Les Rustres, de Carlo Goldoni, sous la férule de Francis Joffo. Une comédie qu'il avait créée dans une mise en scène de Roger Mollien et de Jean Vilar dans la Cour d'honneur du Palais des papes, au Festival d'Avignon, en 1961.

En 2008, à 85 ans, «à un âge où je pouvais ne plus rien espérer», confiait l'ex-pensionnaire du Français, Michel Galabru est couronné par le molière du meilleur comédien pour Les Chaussettes, opus 124, de Daniel Colas. La même année, Dany Boon pense à lui pour Bienvenue chez les Ch'tis et Laurent Tirard l'engage pour Le Petit Nicolas. Gérard Desarthe l'a comparé à Harry Baur, Raimu et Carette. Modeste, l'intéressé estimait qu'il n'était pas de leur trempe.

 

Source : http://www.lefigaro.fr/cinema/ - Fait le 06 janvier 2016 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

208 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

2016 - OUVERT LA NUIT
Réal : Edouard Baer

 

2016 - LOUIS LA CHANCE
Film d'animation - Réal : Philippe Leclerc

 

2013- ORIGINE DE LA VIOLENCE .L'

 

2013 - INVINCIBLES .LES

 

2012 - MÉMOIRE DANS LA CHAIR .LA
Réal : Dominique Maillet

 

2010 - POISON VIOLENT .UN
Réal : Katell Quillévéré

 

2010 - MUMU
Réal : Joël Séria

 

2009 - NEUILLY SA MÈRE !
Réal : Gabriel Julien-Laferrière

 

2009 - CINÉMAN
Réal : Yann Moix

 

2008 - PETIT NICOLAS .LE

 

2008 - BOUQUET FINAL
Réal : Michel Delgado

 

2007 - JEUNE FILLE ET LES LOUPS .LA
Réal : Gilles Legrand

 

2007 - ÉTRANGE MONSIEUR TRIP .L'
Réal : Elphin Delphes-Lopez

 

2007 - BIENVENUE CHEZ LES CH'TIS

 

2005 - ANTONIO VIVALDI, UN PRINCE À VENISE
Réal : Jean-Louis Guillermou

 

2004 - POLLUX, LE MANÈGE ENCHANTÉ
Film d'Animation - Réal : Jean Duval, Franck Passingham et Dave Borthwick

 

2003 - SAN ANTONIO

 

2003 - CLEFS DE BAGNOLE .LES

 

2002 - PROPHÉTIE DES GRENOUILLES .LA
Dessin Animé - Réal : Jacques-Rémy Girerd - Uniquement sa voix

 

2002 - NUIT NOIRE
Réal : Daniel Colas

 

2000 - ACTEURS .LES

 

1999 - INFORTUNES DE LA BEAUTÉ .LES

 

1998 - ASTÉRIX ET OBÉLIX CONTRE CÉSAR
Réal : Claude Zidi

 

1998 - HORS JEU

 

1997 - QUE LA LUMIÈRE SOIT !

 

1996 - RAINBOW POUR RIMBAUD

 

1995 - MON HOMME

 

1992 - EAUX DORMANTES .LES

 

1992 - BELLE ÉPOQUE

 

1991 - ROOM SERVICE

 

1990 - URANUS

 

1990 - JOUR DES ROIS .LE

 

1990 - DÉNOMMÉ .LE

 

1989 - SILENCE D'AILLEURS .LE
Réal : Guy Mouyal

 

1989 - SANS DÉFENSE
Réal : Michel Nerval

 

1989 - RÉVOLUTION FRANÇAISE .LA

 

1989 - PROVINCIAL .LE

 

1989 - FEU SUR LE CANDIDAT

 

1988 - FOLLE JOURNÉE OU LE MARIAGE DE FIGARO .LA

 

1988 - INVITÉ SURPRISE .L'

 

1987 - SOIGNE TA DROITE

 

1987 - POULE ET FRITES
Réal : Luis Rego

 

1987 - ENVOYEZ LES VIOLONS

 

1986 - VIE DISSOLUE DE GÉRARD FLOQUE .LA

 

1986 - SUIVEZ MON REGARD

 

1986 - KAMIKAZE
Réal : Didier Grousset

 

1986 - JE HAIS LES ACTEURS

 

1986 - GRAND GUIGNOL

 

1986 - GENDARME EN BENIDORM .UN
Réal : Tomas Aznar

 

1986 - FRÈRES PÉTARD .LES

 

1985 - TÉLÉPHONE SONNE TOUJOURS DEUX FOIS !! .LE

 

1985 - SUBWAY

 

1985 - NE PRENDS PAS LES POULETS POUR DES PIGEONS
Réal : Michel Gentil

 

1985 - FACTEUR DE SAINT-TROPEZ .LE

 

1985 - CAGE AUX FOLLES 3 .LA

 

1984 - TRICHE .LA

 

1984 - TRANCHES DE VIE

 

1984 - RÉVEILLON CHEZ BOB

 

1984 - PARTENAIRES

 

1984 - NOTRE HISTOIRE

 

1984 - MONSIEUR DE POURCEAUGNAC

 

1984 - FAUSSES CONFIDENCES .LES
Réal : Daniel Moosmann

 

1984 - DU SEL SUR LA PEAU
Réal : Jean-Marie Desgèves

 

1984 - ADAM ET ÈVE

 

1983 - VOUS HABITEZ CHEZ VOS PARENTS ?
Réal : Michel Fermaud

 

1983 - PAPY FAIT DE LA RÉSISTANCE

 

1983 - ON L'APPELLE CATASTROPHE

 

1982 - Y A-T-IL UN FRANÇAIS DANS LA SALLE ?

 

1982 - T'ES HEUREUSE ?… MOI, TOUJOURS…
Réal : Jean Marboeuf

 

1982 - SANDY

 

1982 - ON S'EN FOUT... NOUS ON S'AIME

 

1982 - GENDARME ET LES GENDARMETTES .LE

 

1982 - ÉTÉ MEURTRIER .L'

 

1982 - EN CAS DE GUERRE MONDIALE JE FILE À L'ÉTRANGER

 

1982 - DIPLÔMÉS DU DERNIER RANG .LES

 

1982 - C'EST FACILE ET ÇA PEUT RAPPORTER 20 ANS

 

1982 - BRACONNIER DE DIEU .LE

 

1981 - TE MARRE PAS... C EST POUR RIRE !

 

1981 - SIGNÉ FURAX

 

1981 - SI MA GUEULE VOUS PLAÎT

 

1981 - SALUT J'ARRIVE

 

1981 - EST-CE BIEN RAISONNABLE

 

1981 - CHOIX DES ARMES .LE

 

1981 - BOURGEOIS GENTILHOMME .LE

 

1981 - BIDASSES AUX GRANDES MANŒUVRES .LES

 

1981 - BAHUT VA CRAQUER .LE

 

1980 - SEMAINE DE VACANCES .UNE

 

1980 - MERVEILLEUSE JOURNÉE .UNE

 

1980 - JE SUIS PHOTOGÉNIQUE
Réal : Dino Risi

 

1980 - GUIGNOLO .LE

 

1980 - FOURBERIES DE SCAPIN .LES

 

1980 - ESCAPADE
Réal : Wigbert Wicker

 

1980 - CELLES QU'ON N'A PAS EUES

 

1980 - CAGE AUX FOLLES 2 .LA

 

1980 - AVARE .L'

 

1979 - VILLE DES SILENCES .LA
Réal : Jean Marboeuf

 

1979 - TOUT DÉPEND DES FILLES

 

1979 - SOUS-DOUÉS .LES

 

1979 - MORS AUX DENTS .LE

 

1979 - GAGNANT .LE

 

1979 - FLIC OU VOYOU

 

1979 - DUOS SUR CANAPÉ

 

1978 - PION .LE

 

1978 - LAISSE-MOI RÊVER
Réal : Robert Ménégoz

 

1978 - HOROSCOPE .L'

 

1978 - GENDARME ET LES EXTRA-TERRESTRES .LE

 

1978 - CONFIDENCES POUR CONFIDENCES

 

1978 - CIAO LES MECS !

 

1978 - CHAUSSETTE SURPRISE

 

1978 - CAGE AUX FOLLES .LA

 

1978 - AMOUR EN QUESTION .L'

 

1977 - QUI A TUÉ LE CHAT ?
Réal : Luigi Comencini

 

1977 - PORTRAIT DE GROUPE AVEC DAME

 

1977 - NUIT DE SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS .LA
Réal : Bob Swaim

 

1977 - MILLE-PATTES FAIT DES CLAQUETTES .LE

 

1977 - MAESTRO .LE

 

1977 - GENRE MASCULIN
Réal : Jean Marboeuf

 

1977 - BEAUJOLAIS NOUVEAU EST ARRIVÉ .LE

 

1976 - TROUBLE-FESSES .LE

 

1976 - QU'IL EST JOLI GARÇON L'ASSASSIN DE PAPA

 

1976 - GRANDE RÉCRÉ .LA

 

1976 - CHASSEUR DE CHEZ MAXIM'S .LE

 

1976 - AMOUR EN HERBE .L'

 

1975 - SECTION SPÉCIALE

 

1975 - PLUMARD EN FOLIE .LE

 

1975 - JUGE ET L'ASSASSIN .LE

 

1975 - INTRÉPIDE .L'

 

1975 - IBIS ROUGE .L'

 

1975 - GRAND FANFARON .LE

 

1974 - Y'A UN OS DANS LA MOULINETTE

 

1974 - VACANCIERS .LES

 

1974 - SOLDAT DUROC, ÇA VA ÊTRE TA FÊTE

 

1974 - PAR ICI LA MONNAIE

 

1974 - MONSIEUR BALBOSS

 

1974 - LINCEUL N'A PAS DE POCHES .UN

 

1974 - FÜHRER EN FOLIE .LE

 

1974 - DEUX GRANDES FILLES DANS UN PYJAMA

 

1974 - C'EST JEUNE ET ÇA SAIT TOUT

 

1973 - VALISE .LA

 

1973 - GRAND BAZAR .LE

 

1973 - GASPARDS .LES

 

1973 - DERNIÈRE BOURRÉE À PARIS .LA

 

1973 - CONCIERGE .LE

 

1973 - AH ! SI MON MOINE VOULAIT

 

1972 - QUELQUES MESSIEURS TROP TRANQUILLES

 

1972 - JOYEUX LURONS .LES

 

1972 - ELLE CAUSE PLUS, ELLE FLINGUE

 

1972 - BELLE AFFAIRE .LA

 

1971 - VIAGER .LE

 

1971 - OEUF .L'

 

1971 - JO

 

1971 - GRANDE MAFFIA .LA

 

1970 - GENDARME EN BALADE .LE

 

1969 - POUSSEZ PAS GRAND-PÈRE DANS LES CACTUS

 

1969 - MERVEILLEUX PARFUM D'OSEILLE .UN

 

1969 - HONTE DE LA FAMILLE .LA

 

1969 - ET QU'ÇA SAUTE

 

1969 - AUX FRAIS DE LA PRINCESSE

 

1969 - AUVERGNAT ET L'AUTOBUS .L'

 

1968 - MOIS LE PLUS BEAU .LE

 

1968 - GROS MALINS .LES

 

1968 - GENDARME SE MARIE .LE

 

1968 - DRÔLE DE COLONEL .UN

 

1968 - COQUELUCHE .LA

 

1967 - PETIT BAIGNEUR .LE

 

1967 - CES MESSIEURS DE LA FAMILLE

 

1966 - MONSIEUR LE PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

 

1966 - BRIGADE ANTI-GANGS

 

1965 - SENTINELLE ENDORMIE .LA

 

1965 - GENDARME À NEW YORK .LE

 

1965 - FACTEUR S'EN VA-T-EN GUERRE .LE

 

1965 - ENQUIQUINEURS .LES

 

1965 - BOURSE ET LA VIE .LA

 

1965 - BARATINEURS .LES

 

1965 - ANGÉLIQUE ET LE ROY

 

1964 - PIEDS NICKELÉS .LES

 

1964 - MOI ET LES HOMMES DE 40 ANS

 

1964 - GORILLES .LES

 

1964 - GENDARME DE SAINT-TROPEZ .LE

 

1964 - BONNE OCCASE .LA

 

1963 - SALAMANDRE D'OR .LA

 

1963 - MOTORIZZATE .LE
Réal : Marino Girolami

 

1963 - CUISINE AU BEURRE .LA

 

1963 - BON ROI DAGOBERT .LE

 

1963 - BANDE À BOBO .LA

 

1962 - VOYAGE À BIARRITZ .LE

 

1962 - TARTARIN DE TARASCON

 

1962 - NOUS IRONS À DEAUVILLE

 

1962 - CLÉMENTINE CHÉRIE

 

1961 - NOUVEAUX ARISTOCRATES .LES

 

1961 - LA FAYETTE

 

1961 - GUERRE DES BOUTONS .LA

 

1961 - AMOURS CÉLÈBRES .LES

 

1960 - SOIR SUR LA PLAGE .UN

 

1960 - MORDUS .LES

 

1960 - CROIX ET LA BANNIÈRE .LA
Réal : Philippe Ducrest

 

1959 - EAU À LA BOUCHE .L'

 

1959 - AFFREUX .LES

 

1958 - TAXI, ROULOTTE ET CORRIDA

 

1958 - SUIVEZ-MOI JEUNE HOMME

 

1958 - INCREVABLE .L'

 

1958 - DU RIFIFI CHEZ LES FEMMES

 

1955 - TROIS DE LA CANEBIÈRE

 

1954 - LETTRES DE MON MOULIN .LES

 

1951 - MA FEMME MA VACHE ET MOI

 

1949 - JOYEUX CONSCRITS .LES

 

1949 - DERNIÈRE HEURE, ÉDITION SPÉCIALE

 

1949 - BATAILLE DU FEU .LA

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)