Accueil   |   Acteurs   |   Nouvelles   |   Filmographie   |   Liens   |   Livre d'or   |   Contact
SAMUEL FULLER
Cette page a été vue 2135 fois
        

INFORMATIONS :

 

Profession :

 

Réalisateur, producteur, scénariste et écrivain américain.

Date et lieu de naissance :

12-08-1912, à Worcester, Massachusetts, États-Unis.

Date et lieu du décès :

30-10-1997, à Hollywood, Californie, États-Unis.

Cause du décès :

Probablement de cause naturelle à l'âge de 84 ans.

Nom de naissance :

Samuel Michael Fuller. - Surnom : Sammy.

État civil :

Marié Avec : MARTHA DOWNES FULLER - divorcé en 1959.

Marié le 25 juillet 1967 avec : CHRISTA LANG - Jusqu'au décès de Samuel en 1997.
Ils eurent une fille : Samantha Fuller, née en 1975.

Taille :

(168 cm)

 

ANECDOTES :

 

Fils de Benjamin Rabinovitch, immigrant juif russe, et de Rebecca Baum, immigrante juive polonaise.

Il commence à travailler à 12 ans, dans un journal. Il devient reporter criminel à New York, à 17 ans, pour le New York Evening Graphic. Il raconte l'histoire de la mort de Jeanne Eagels. Il écrit également différents récits de fiction.

                              

 

 

Ajouter votre commentaire

 


SA BIOGRAPHIE

 

Né à Worcester (Massachusetts), Samuel Fuller s’installe très jeune avec sa famille à New York. Il quitte l’école à l’âge de treize ans et entre au New York Journal de William Randolph Hearst comme copy-boy affecté aux services du célèbre journaliste Arthur Brisbane. Samuel Fuller est embauché ensuite au New York Evening Graphic pour devenir, à l’âge de dix-sept ans, l’un des plus jeunes reporters de la rubrique criminologique. Au milieu des années trente, il commence à écrire des nouvelles pour des journaux comme l’American Weekly puis, à l’instigation d’un éditeur, des romans à faible tirage, inspirés de faits divers (Burn, Baby ou Test Tube Baby). En 1944, il publie l’Inexorable Enquête (The Dark Page), un roman policier traduit en français en 1983.

En 1936, il arrive à Hollywood et se consacre à des travaux de réécriture anonyme sur différents scénarios (dont celui du film de Boris Petroff, Hats Off) avant d’être accrédité comme scénariste de It Happened in Hollywood de Harry Lachman, Gangs of New York de James Cruze ou de Confirm or Deny d’Archie Mayo. En 1949, il met en scène son premier long métrage, J’ai tué Jesse James (I Shot Jesse James, 1949), western « adulte » où transparaît le thème du désordre psychique. Entre 1942 et 1945, il se bat en Europe et en Afrique du Nord dans les rangs de la première division d’infanterie (The Big Red One) : épisode fondamental de la vie du cinéaste qui a signé par la suite plusieurs films de guerre (J’ai vécu l’enfer de Corée / The Steel Helmet, 1950 ; Baïonnette au canon / Fixed Bayonets, 1951 ; Ordres secrets aux espions nazis / Verboten !, 1959) et qui a restitué cette expérience militaire dans Au-delà de la gloire (The Big Red One, 1979), projet de longue haleine et pour lequel il bénéficie — exceptionnellement — d’un budget à la hauteur de ses ambitions.

Trois thèmes majeurs sont au cœur de l’œuvre de Samuel Fuller, le journalisme, la guerre et le cinéma, explorés la plupart du temps à travers le western, le thriller ou le film de guerre. Ses films révèlent, au travers de mises en scène toujours très singulières, une personnalité volontiers « anarchiste », mais intransigeante, prompte à pourfendre les hypocrisies et les conformismes de tout bord. Cinéaste d’une indépendance farouche, il est souvent mis au ban par les producteurs d’Hollywood et tourne pour la télévision entre 1962 et 1966. On lui doit également la Maison de bamboo (House of Bamboo, 1955), le Jugement des flèches (Run of Arrow, 1957), le Kimono écarlate (The Crimson Kimono, 1959), Shock Corridor (1963), Allô, Police spéciale (The Naked Kiss, 1965).

Plusieurs romans de Samuel Fuller ont été traduits en français comme la Couronne des Indes (Crown of India, traduit en 1969), la Grande Mêlée (Battle Royal, traduit en 1984) ; Noël Simsolo et Jean Narboni lui ont consacré un livre d’entretiens (préfacé par Martin Scorsese dont le film Mean Streets se réclame clairement de l’art du travelling fullerien), Il était une fois...Samuel Fuller (1986). Fuller apparaît dans Pierrot le fou de Jean-Luc Godard et joue pour la dernière fois au cinéma dans le film de Wim Wenders, la Fin de la violence (The End of Violence, 1998).

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1997 - Prix Distinction Spéciale - Prix Independent Spirit, États-Unis.

1993 - Léopard d’Honneur - Festival international du cinéma de Locarno, Suisse.

1987 - Prix pour l’ensemble de sa carrière - Association des critiques de cinéma de Los Angeles, États-Unis.

1953 - Pour : LE PORT DE LA DROGUE - Lion de Bronze - Festival du film à Venise, Italie.

1951 - Pour : J’AI VÉCU L’ENFER DE CORÉE - Prix WGA Screen - Meilleur scénario américain pour le plus petit budget par la Guilde des scénaristes Américains, États-Unis.

 

 

Fait le 18 janvier 2012 par Philippe de CinéMémorial.

 


 
Ajouter votre commentaire

 

 

62 LONGS MÉTRAGES

************************************

 

1997 - FIN DE LA VIOLENCE .LA

 

1996 - MILIM
Réal : Amos Gitai

 

1995 - SOMEBODY TO LOVE
Réal : Alexandre Rockwell

 

1993 - GOLEM, LE JARDIN PÉTRIFIÉ
Réal : Amos Gitai

 

1992 - GOLEM, L'ESPRIT DE L'EXIL
Réal : Amos Gitai

 

1991 - VIE DE BOHÈME .LA

 

1989 - SONS
Réal : Alexander Rockwell

 

1989 - SANS ESPOIR DE RETOUR

 

1988 - HELSINKI-NAPOLI
Réal : Mika Kaurismäki

 

1987 - ENFANTS DE SALEM .LES

Réal : Larry Cohen

 

1986 - SIX HOMMES POUR TUER HARRY
Réal : Stuart Rosenberg

 

1983 - SANG DES AUTRES .LE

 

1983 - VOLEURS DE LA NUIT .LES

 

1982 - ÉTAT DES CHOSES .L'

 

1982 - SLAPSTICK OF ANOTHER KIND

 

1982 - DRESSÉ POUR TUER
Réal : Samuel Fuller

 

1981 - HAMMETT

 

1980 - AU-DELÀ DE LA GLOIRE

 

1979 - 1941

 

1977 - SCOTT JOPLIN
Réal : Jeremy Paul Kagan

 

1977 - AMI AMÉRICAIN .L'

 

1974 - HOMME DU CLAN .L'

 

1973 - YOUNG NURSES .THE
Réal : Clinton Himbrough

 

1972 - PIGEON MORT DANS BEETHOVEN STREET .UN

 

1971 - LAST MOVIE .THE
Réal : Dennis Hopper

 

1968 - SHARK

 

1968 - CAPE TOWN AFFAIR .THE
Réal : Robert D. Webb

 

1967 - CIBLE .LA
Réal : Peter Bogdanovich

 

1966 - BRIGITTE ET BRIGITTE

 

1965 - PIERROT LE FOU

 

1963 - SHOCK CORRIDOR
Réal : Samuel Fuller

 

1963 - POLICE SPÉCIALE
Réal : Samuel Fuller

 

1961 - MARAUDEURS ATTAQUENT .LES
Réal : Samuel Fuller

 

1960 - BAS-FONDS NEW-YORKAIS .LES

 

1959 - CRIMSON KIMONO .THE
Réal : Samuel Fuller

 

1958 - ORDRES SECRETS AUX ESPION NAZIS
Réal : Samuel Fuller

 

1957 - QUARANTE TUEURS

 

1957 - PORTE DE CHINE

 

1957 - JUGEMENT DES FLÈCHES .LE

 

1955 - MAISON DE BAMBOU

 

1953 - POURSUITE DURA SEPT JOURS .LA

 

1953 - DÉMON DES EAUX TROUBLES .LE

 

1952 - VIOLENCE À PARK ROW
Réal : Samuel Fuller

 

1952 - PORT DE LA DROGUE .LE

 

1951 - TANKS ARRIVENT .LES

 

1951 - INEXORABLE ENQUÊTE .L
Réal : Phil Karlson

 

1951 - BAÏONNETTE AU CANON

 

1950 - J'AI VÉCU L'ENFER DE CORÉE

 

1950 - BARON DE L'ARIZONA .LE

 

1949 - J'AI TUÉ JESSE JAMES

 

1949 - JENNY FEMME MARQUÉE

 

1945 - GANGS OF THE WATERFRONT
Réal : George Blair

 

1943 - POWER OF THE PRESS
Réal : Lew Landers

 

1943 - MARGIN FOR ERROR
Réal : Otto Preminger

 

1940 - CONFIRM OR DENY
Réal : Archie Mayo

 

1940 - BOWERY BOY
Réal : William Morgan

 

1938 - GANGS OF NEW YORK
Réal : James Cruze

 

1938 - FEDERAL MAN-HUNT
Réal : Nick Grinde

 

1938 - ADVENTURE IN SAHARA
Réal : D. Ross Ledermann

 

1937 - IT HAPPENED IN HOLLYWOOD
Réal : Harry Lachman

 

1936 - HATS OFF
Réal : Boris Petroff

 



 

10 DOCUMENTAIRES

************************************

 

1998 - NINA HAGEN = PUNK + GLORY
Réal : Peter Sempel

 

1996 - TYPEWRITER, THE RIFLE & THE MOVIE CAMERA .THE
Réal : Adam Simon

 

1995 - LANGLOIS MONUMENTAL
Réal : Jacques Richard

 

1995 - ANYTHING FOR JOHN
Réal : Dominique Cazenave et Doug Headline

 

1994 - VOYAGE AVEC MARTIN SCORSESE À TRAVERS LE CINÉMA AMÉRICAIN .UN
Réal : Samuel Fuller

 

1993 - TIGRERO : A FILM THAT WAS NEVER MADE
Réal : Mika Kaurismäki

 

1991 - MISSÄ ON MUSETTE ?
Réal : Veikko Nieminen & Jarmo Vesteri

 

1990 - HOLLYWOOD MAVERICKS
Réal : Flaurence Dauman et Gale Ann Stieber

 

1987 - FALKENAU, THE IMPOSSIBLE
Réal : Emil Weiss

 

1979 - SAM FULLER AND THE BIG RED ONE
Réal : Thys Ockersen

 



Commentaires

Ajouter un commentaire:
Nom:
Email:
Commentaire:
Question de sécurité: quel est le nom de ce site ?