JEAN DREVILLE

Vue 8136 fois

Profession:
Réalisateur français.

Date et lieu de naissance:
20-09-1906, à Vitry-sur-Seine, Val-de-Marne, France.

Date et lieu du décès:
05-03-1997, à Vallangoujard, Val-d'Oise, France.

Cause du décès:
Probablement de mort naturelle à l'âge de 90 ans.

Nom de naissance:
Jean François Alexandre Dréville.

État civil:
Marié avec l'actrice : VÉRONIQUE DESCHAMPS.
Ils eurent une fille : Valérie Dréville, née en 1962.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Il est le fils du poète et journaliste Alexandre Dréville, et le père de Valérie Dréville.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Né à Vitry-sur-Seine, Jean Dréville est le fils d'un ingénieur des mines, également homme de lettres, poète et journaliste. Il devient dessinateur, photographe, puis critique de cinéma et dirige les revues Cinégraphie et On tourne, avant de passer à la réalisation de films.

Il débute avec un reportage original sur le tournage d'un film de Marcel L’Herbier, Autour de l'Argent (1928), puis réalise le premier film sur pellicule panchromatique, Quand les épis se courbent (1929). Après quelques courts métrages, il signe un vaudeville, Pomme d'amour (1932), un film illustrant une chanson, À la Varennes (1932), et adapte trois œuvres de Roger Ferdinand : Trois pour cent (1933), Un homme en or (1934), et Touche à tout (1934).

Réalisateur éclectique et bon artisan, il tourne des mélodrames comme les Petites Alliées (1936), Troïka sur la piste blanche (1937), les Nuits blanches de Saint-Petersbourg (1937) et Maman Colibri (1937), des films à costumes comme le Joueur d'échecs (1938), des comédies comme Annette et la dame blonde (1941) ou des films réalistes comme les Roquevillard (1943). Son adaptation des Affaires sont les affaires (1942) d’Octave Mirbeau, interprétée par Charles Vanel et Robert le Vigan, est exemplaire.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Dréville entame avec la Cage aux rossignols (1944) une longue collaboration avec le comédien et scénariste Noël-Noël, qu’il retrouve dans les Casse-pieds (1948), dans un sketch des Sept péchés capitaux (1951), dans À pied, à cheval et en spoutnik (1958) et dans la Sentinelle endormie (1965).

Parmi ses meilleurs films, il faut citer Copie conforme (1946), où Louis Jouvet tient un double rôle, la Bataille de l'eau lourde (1947), une fresque réaliste sur la Résistance norvégienne, Horizons sans fin (1952), qui retrace la vie de l'aviatrice Hélène Boucher, la Reine Margot (1954), une illustration brillante du roman d'Alexandre Dumas, avec Jeanne Moreau pour la première fois en vedette, les Suspects (1956), l’un des rares films sur la guerre d'Algérie tourné durant les événements eux-mêmes, Normandie Niemen (1959), produit avec l'Union soviétique, et La Fayette (1961), une spectaculaire superproduction internationale réalisée en 70 mm.

À partir de 1968, Jean Dréville a surtout travaillé pour la télévision, notamment avec Noël-Noël dans le Voyageur des siècles (1971).

 

Source : Encarta - Fait le 25 mars 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

49 RÉALISATIONS MÉTRAGES
_________________________________

1968 - ULTIMUL MOHICAN
Réal : Sergiu Nicolaescu, Jean Dréville

 

1965 - SENTINELLE ENDORMIE .LA

 

1965 - NUIT DES ADIEUX .LA
Réal : Jean Dréville, Isaac Michalovitch Menaker

 

1961 - LA FAYETTE

 

1959 - NORMANDIE-NIEMEN

 

1958 - À PIED, À CHEVAL ET EN SPOUTNIK

 

1957 - BELLE ET LE TZIGANE .LA

 

1956 - SUSPECTS .LES
Réal+Montage+Interprète : Jean Dréville

 

1954 - REINE MARGOT .LA

 

1954 - ESCALE À ORLY

 

1952 - HORIZONS SANS FIN

 

1952 - FILLE AU FOUET .LA

 

1952 - DAS GEHEIMNIS VOM BERGSEE
Réal : Jean Dréville

 

1951 - SEPT PÉCHÉS CAPITAUX .LES

 

1949 - GRAND RENDEZ-VOUS .LE
Réal+Adapt : Jean Dréville

 

1949 - RETOUR À LA VIE

 

1948 - CASSE-PIEDS .LES

 

1947 - BATAILLE DE L'EAU LOURDES .LA

 

1946 - VISITEUR .LE

 

1946 - COPIE CONFORME

 

1945 - FERME DU PENDU .LA

 

1945 - AFFAIRE DU COLLIER DE LA REINE .L'

 

1944 - CAGE AUX ROSSIGNOLS .LA

 

1943 - TORNAVARA

 

1943 - ROQUEVILLARD .LES

 

1942 - CADETS DE L'OCÉAN .LES

 

1942 - AFFAIRES SONT LES AFFAIRES .LES

 

1941 - ANNETTE ET LA DAME BLONDE

 

1939 - PRÉSIDENT HAUDECOEUR .LE

 

1938 - SON ONCLE DE NORMANDIE

 

1938 - JOUEUR D'ÉCHEC .LE

 

1938 - BRIGADE SAUVAGE .LA
Réal : Marcel L'Herbier
Assist-Réal : Jean Dréville

 

1937 - TROÏKA SUR LA PISTE BLANCHE

 

1937 - NUITS BLANCHES DE SAINT-PÉTERSBOURG .LES

 

1937 - MAMAN COLIBRI

 

1936 - PETITES ALLIÉES .LES

 

1935 - TOUCHE À TOUT

 

1935 - COUP DE VENT

 

1934 - HOMME EN OR .UN
Réal+Scén+Montage : Jean Dréville

 

1934 - BONHEUR .LE
Réal : Marcel L'Herbier
Assist-Réal : Jean Dréville

 

1933 - TROIS POUR CENT

 

1932 - POMME D'AMOUR

 

1932 - CHANSON DU MUGUET .LA
Réal+Photos : Jean Dréville

 

1931 - CRÉOSOTE
Réal+Photos : Joris Ivens, Jean Dréville

 

1930 - PHYSIOPOLIS
Réal+Photos : Jean Dréville

 

1929 - ROUMANIE, TERRE D'AMOUR
Réal : Camille de Morlhon
Photo+Ingénieur du son+Montage : Jean Dréville

 

1929 - QUAND LES ÉPIS SE COURBENT
Réal+Photo : Jean Dréville

 

5 COURTS MÉTRAGES et 1 DOCUMENTAIRE
____________________________________________

1978 - CINÉMATON

 

1952 - ENCYCLOPÉDIE FILMÉE - Lettre A (Première partie) : Absence
Réal : Jean Dréville

 

1933 - MIDI
Réal+Photos+Montage : Jean Dréville

 

1932 - BAPTÊME DU PETIT OSCAR .LE
Réal : Jean Dréville

 

1931 - À LA VARENNE
Réal+Prod+Photos+Montage : Jean Dréville

 

1928 - AUTOUR DE "L'ARGENT"
Réal+Photos+Montage : Jean Dréville

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)